« Benzos » – Noël Boudou

Lu en : Octobre 2019

benzos.jpgQuand on s’appelle Nick Power, on est en droit de se prendre pour un super-héros… Pourtant, ce n’est pas comme ça que Nick se voit. C’est un homme ordinaire, abstraction faite d’une solide dépendance aux somnifères, qui a une vie ordinaire, et qui s’est rendu compte in extremis que son mariage s’étiolait, suffisamment à temps pour relancer la flamme et filer le parfait amour avec sa douce épouse Chloé. Alors que celle-ci doit s’absenter à cause d’une récente promotion, c’est seul que Nick va accueillir chez eux leurs amis de longue date pour une petite semaine de détente.

Pourtant, dès la première nuit, le séjour prend des allures peu communes… Et lorsqu’il se réveille le lendemain matin, c’est une troublante sensation de déjà-vu qui s’empare de lui. Perturbé, Nick ne sera pas au bout de ses surprises. Est-ce son esprit qui vacille comme la flamme d’une bougie au gré des courants d’air ou la réalité est-elle tout autre ? À qui peut-il se fier ? La descente aux enfers vertigineuse décrite par l’auteur est d’autant plus réaliste que l’histoire est contée à la première personne. Entre quête de vérité et besoin de la fuir, Nick s’enlise et le lecteur avec lui.

Et si, finalement, l’issue finale s’entrevoit aisément, l’histoire n’en est pas moins effrayante et terriblement plausible. Cet enfer personnel dans lequel certains d’entre nous sont plongés est un sujet, je pense, qu’il est bien utile de soulever. Ce fut le cas ici d’une main de maître par un auteur qui, si l’on en croit la préface, fut personnellement touché.

Je sais que j’en dis peu, mais je pense que le titre est suffisamment évocateur et qu’il est parfois bon de se laisser porter par les mots sans trop en savoir !

Une nouvelle réussite à accrocher au tableau de chasse des éditions Taurnada. Le « tourbillon des mots » n’aura jamais aussi bien porté son nom qu’avec cette histoire qui s’engloutit en un clignement d’œil,  en une nuit d’insomnie…

Je tiens à remercier Joël, des Editions Taurnada, pour cette découverte et cette lecture qui a résonné d’une manière bien particulière en moi, moi qui ai décidé, il y a quelques années, de m’affranchir de toute aide pour affronter seule mes nuits difficiles.

Pour aller plus loin : Lisez ici le brin de causette de Morgane (du blog « la Papivore ») avec l’auteur !

26 réflexions sur “« Benzos » – Noël Boudou

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s