« La Lame » – Frédéric Mars

Lu en : Octobre 2019

la lameAcheté dès sa sortie (à cause, ou plutôt grâce aux avis élogieux qui fleurissaient sur le web) mais relégué dans ma PAL, il aura fallu l’imminence du salon Iris Noir de Bruxelles (mon retour ici) pour me décider à entamer cette lecture. Je dois avouer que malgré mon achat compulsif, le côté thriller géopolitique me faisait peur, hors ce mot semblait résumer à lui seul l’intrigue ! Et pourtant… Pourtant,  il est bien plus que ça, et dès les premiers chapitres, mes craintes se sont envolées.

Ne vous y trompez pas : la lame de la couverture est un prétexte à mille et une métaphores présentes à tout moment de l’histoire, et j’ai particulièrement aimé ce constant rappel au titre suffisamment bien exploité pour nous faire comprendre de ne pas nous fier aux apparences !

L’action principale se situe en 2031. Ce n’est pas si lointain, et le futur de Frédéric Mars est parfaitement crédible ! Pas de cyborgs décidés à détruire la race humaine, pas de clones pour bosser à notre place, tout juste les policiers ont-ils des accès plus faciles à des bases de données mondiales ou à des écoutes téléphoniques instantanées.

Nos préoccupations de 2019 servent de base à l’intrigue. Nous qui, en 2019, entendons sans arrêt parler de « vagues migratoires », de montée d’extrême droite, de dérèglement climatique, ne pouvons qu’être touchés par cette fiction. Frédéric Mars a dévoilé un futur possible où ces trois concepts se télescopent pour nous faire trembler ! Voilà donc encore un écrivain qui nous met le nez en plein dans notre actualité et dans les conséquences que notre quotidien pourrait engendrer !

L’auteur s’est également risqué à mélanger réalité politique historique et invention pure et dure, mais le tout est tellement homogène que l’on se laisse bercer par les faits, réels ou non !

J’ai cru que la lecture serait lourde, elle fut pourtant fluide. J’ai cru que je ne m’attacherais pas aux personnages, c’était avant de rencontrer Sékou, « Lundi », Jeremiah… Bref, toutes mes certitudes et tous mes préjugés ont fondu durant cette lecture trépidante et addictive.

Le bilan est aussi positif que moralisateur : Le temps passe vite, les amis… Il est peut-être temps de revoir nos convictions !

19 réflexions sur “« La Lame » – Frédéric Mars

  1. Voilà un avis très intéressant et qui me fait très plaisir ! Oui, ce lire peut faire peur, mais tu montres bien qu’il ne faut absolument pas craindre cette lecture prenante et pleine de sens. Frédéric Mars y est parfait, comme toujours.
    Un roman et une chronique à ne pas rater ! 😉

    Aimé par 1 personne

  2. Un beau retour ! J’avoue que c’est intéressant et, finalement satisfaisant, de voir ses certitudes voler aux éclats.^^ Ravie que la lecture t’ai finalement autant plu ! (et merci pour la découverte de ce titre dont je n’avais pas entendu parler, mais qui a l’air d’avoir de belles qualités.)

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s