« Rituels » – Ellison Cooper

Lu en : Février 2020

rituels-ellison-cooper-210x300Une charmante maman Noël amatrice de polar, j’ai nommé Laurence (du blog pause polars), m’a offert ce livre à Noël dernier dans le cadre de notre échange de Noël. Je m’y suis assez vite mise car le résumé était plutôt alléchant ! Il y est question de Sayer Altair, agent du FBI qui mène une étude sur les caractéristiques des cerveaux des tueurs en série. Elle doit prendre la tête d’une enquête délicate : le corps d’une jeune femme disparue depuis environ un an, fille d’un éminent homme politique, est retrouvé dans une maison abandonnée, le corps gonflé d’hallucinogènes et enfermée dans une cage. La zone de découverte est également minée et plusieurs agents sont grièvement touchés. Mais tout s’aggrave quand l’équipe comprend qu’une autre jeune fille agonise quelque part et que ses heures sont comptées. Alors que tout doit être mis en oeuvre pour la sauver, Sayer doit se battre contre des fuites dans son équipe et l’omniprésence du très médiatisé père de la victime qui crie vengeance par presse interposée, ce qui complique considérablement le travail des enquêteurs. Et c’est sans compter sur la rancœur du profiler en charge du dossier qui digère difficilement l’ascension de Sayer.

Ce roman est un mélange typique de tout ce qui fait un excellent page-turner : beaucoup de rebondissements, une course contre la montre, des indices distillés au compte-gouttes qui relance l’intérêt du lecteur à coup d’adrénaline, des héros un peu cabossés mais attachants. J’ai beaucoup apprécié Sayer, qui cumule les difficultés d’être femme, noire et scientifique au sein du FBI. Certains ne comprennent pas sa détermination à expliquer ce qui fait d’un psychopathe un psychopathe ! Pourtant, moi, cette manière de voir les choses, un peu idéaliste, certes, me convient plutôt bien !

Dans son enquête, Sayer est très impliquée émotionnellement parlant, ce qui l’oblige à redoubler de motivation. On constate une fois de plus que les meilleurs agents semblent ne pas pouvoir bénéficier d’une vie privée agréable, Sayer n’échappe pas à la règle. Mais elle est cependant bien entourée, et je donne une mention spéciale à sa sympathique grand-mère, une bourgeoise blanche qui ne manque ni de ressources, ni de cran, ni d’humour !

Si j’ai bien aimé l’histoire et me développement, je déplore juste d’avoir une nouvelle fois identifié trop vite notre psychopathe du moment, ça me semblait plutôt évident et je ne suis pas tombée dans le piège tendu par l’auteur. Mais ça n’est qu’un petit bémol.

On est content d’apprendre qu’il y a une suite aux aventures de Sayer Altair, et je les lirai avec grand plaisir !

17 réflexions sur “« Rituels » – Ellison Cooper

  1. Je viens de découvrir cette série il y a quelques semaines en lisant Sacrifices, le second tome. Et j’ai adoré ! L’autrice a un style hyper fluide et l’enquête se déroule toute seule. Malgré les nombreux spoilers que je me suis infligés (^^) je compte bien lire le tome 1.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s