« Le Maître des Limbes » – Olivier Bal

Lu en : Février 2020

le-maitre-des-limbes-olivier-balÀ l’heure où tout le monde parle de « L’affaire Clara Miller« , mon retard et moi revenons sur le second roman d’Olivier Bal ! Lorsque j’ai découvert « Les Limbes » en janvier, je savais qu’il ne faudrait pas longtemps pour que je dévore sa suite. Comme je l’avais souligné (ici), ce premier opus a posé les balises d’une histoire parfaitement crédible. Avec cette suite, nous faisons un bond dans le temps. James Hawkins, après avoir découvert l’étendue insoupçonnée du monde des rêves, bâtit un empire nommé Onir, dans lequel il a repris le flambeau des missions secrètes organisées avec la CIA. À son tour, il devient obsédé par les Limbes et ses mystères et cherche sans relâche les acteurs qui contribueront à l’accomplissement de son oeuvre. Mais c’est sans compter sur la NSA, qui a décidé de mettre son nez dans les affaires de la CIA, sa rivale de toujours… Hawkins pensait tout contrôler, mais peu à peu, les Limbes lui échappent… Tandis que dans un futur assez proche, une maladie inconnue touche les jeunes enfants, lesquels s’endorment sans qu’il soit possible de les réveiller.

Le tableau initié par « Les Limbes » prend forme, complexe, puissant et magistral. Olivier Bal ne nous donne que des aperçus, morceau par morceau, et il faudra le recul que nous apportera l’achèvement de la lecture pour mesurer son ampleur. Et tout se tient, tout se relie, dans un piège haletant pourtant pas dénué de sensibilité, même si ce « Maître des Limbes » est avant tout un thriller qui respecte les codes à la perfection, provoquant ce désir irrépressible de tourner les pages avec avidité.

Olivier Bal nous balade à travers différentes époques dans lesquelles il nous présente des personnages forts et attachants, présentant au fond d’eux une fêlure qui se transformera en force. Mais justement, pour chacun d’entre eux, il nous faudra déceler si cette force est un pouvoir sans limite exclusivement au service du bien ou si des intérêts personnels viendront la parasiter. Grandeur d’âme ou égo démesuré ?

J’ai beaucoup apprécié de repartir dans les Limbes et c’est avec un brin de nostalgie que j’ai refermé ces pages et dis au revoir à James, Gabriel, Lee, Clyde… Le voyage était dépaysant autant qu’époustouflant ! Maintenant, je vais pouvoir me remettre à la page et craquer sur le nouveau roman de cet auteur qui a, me semble-t-il, le vent en poupe !

19 réflexions sur “« Le Maître des Limbes » – Olivier Bal

  1. Ping : « L’affaire Clara Miller » – Olivier Bal – Mes Lectures du Dimanche

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s