« Délivre-nous du Mal » – Chrystel Duchamp

Lu en : Janvier 2022

Délivre-nous du mal par Duchamp

Un triple prologue… Tient donc, partirait-on sur un polar hors normes ? Assurément, puisqu’il s’agit d’un Chrystel Duchamp ! Vous savez, celle qui aime se renouveler, proposer des intrigues inédites et happer ses lecteurs par des histoires aussi originales que dérangeantes ?

Une fois de plus, Chrystel Duchamp va s’amuser à nous perdre et à nous laisser gamberger. Mais où veut-elle en venir en nous parlant de ce photographe d’Urbex qui découvre un cadavre pendu au beau milieu d’une usine désaffectée, d’une jeune femme extrêmement inquiète du silence de sa sœur, même s’il fait suite à une énième prise de bec, du vieux Pierre qui voit le fantôme de son épouse ? Autant d’éléments disparates, qui ne se produisent même pas dans la même temporalité, viennent forcément perturber le lecteur et l’obliger à avancer toujours plus pour que s’éclaircissent les intentions de l’auteure… Cette construction parfaitement atypique aurait pu me faire peur, mais s’agissant de Chrystel Duchamp, j’avançais en toute confiance ! Parce que, évidemment, il y avait un but ! Et quand arrive une dernière partie cadencée dans un rythme tout autre, ça bourdonne dans le cerveau. L’auteur s’attaque à un phénomène qui, s’il a été largement remis sur le devant de la scène ces dernières années, existe pourtant depuis toujours. Je n’en dirai pas plus, car c’est là que réside tout l’intérêt du livre. Cependant, je note l’extrême sensibilité de l’auteure qui a su avec tant de justesse décrire la détresse. Pour toujours, mon cœur saignera pour les victimes. Quelles qu’elles soient… Car il n’y a pas, à mon sens, de degré à atteindre pour être considéré comme telle. D’une forme grave ou d’une forme que l’on tend à banaliser, si l’on se sent en danger dans son intégrité, on est une victime ! Si je digresse, c’est parce que ce torrent de pensées m’a assaillie à la lecture de ce nouvel opus d’une auteure que je considère désormais comme incontournable pour les amateurs du genre !

Dans cet étrange tableau, des protagonistes vont proposer une solution radicale à un mal qui ronge la société depuis la nuit des temps. Pari réussi pour l’auteure qui, bien au-delà d’une traditionnelle enquête policière, nous embarque sur les chemins cabossés de la raison qui s’égare, le tout avec la fluidité d’une plume qui rend la lecture d’autant plus attrayante ! Vous l’aurez compris, c’est un nouveau coup de cœur pour une auteure qui a bien conforté sa place dans ma liste de chouchous !

21 réflexions sur “« Délivre-nous du Mal » – Chrystel Duchamp

  1. Ping : Chrystel Duchamp – Délivre-nous du mal | Sin City

Répondre à leslecturesdemamannature Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s