Franck Thilliez à l’honneur !

C’est reparti pour le rendez-vous mensuel de Nina, du Rest’o Littéraire : « Un auteur à l’Honneur » !

Petit rappel du principe : faire découvrir, au travers d’une photo, d’une biographie et de la présentation de quelques œuvres, un auteur chouchou ! Et ce, dans le but de découvrir et peut-être d’explorer d’autres univers au travers des présentations de chacun.

Aujourd’hui n’est pas un jour comme les autres pour les fans de Franck Thilliez, qui est l’auteur que je veux mettre à l’honneur… En effet, ce 11 mai est le jour tant attendu de la sortie de son nouveau roman : « Sharko » ! Je reviendrai un peu plus tard sur cet énigmatique « Sharko » et l’engouement qu’il provoque chez les fans… (dont je suis !)

Mais qui est Thilliez ? : (informations issues de : http://www.franckthilliez.com/)

928475Franck Thilliez est né en 1973 à Annecy et vit actuellement dans le Pas-de-Calais. Il est ingénieur de formation, spécialiste en informatique (ça nous fait un point commun) mais c’est aussi un féru de thrillers (ça nous en fait deux, pour le coup !). En 2003, il publie son premier roman « Train d’enfer pour Ange rouge », et l’on découvre son efficacité en tant qu’auteur qui allie à la perfection son goût pour les thrillers et sa formation scientifique ! Il est nommé pour le Prix SNCF du Polar 2004 et les lecteurs se passionnent immédiatement pour son personnage principal, un certain Franck… Sharko ! (Voilà les connections qui se font !) Un premier succès en appelant un autre, il publie en 2005 La Chambre des morts (Le Passage), qui deviendra par la suite le film éponyme d’Alfred Lot, avec Mélanie Laurent dans le rôle de Lucie Henebelle. Non content d’être adapté au cinéma, Franck Thilliez reçoit pour son deuxième roman le Prix des lecteurs Quai du polar en 2006, et le Prix SNCF du Polar français en 2007. Cet enchaînement glorieux lui permet d’envisager l’avenir sous l’angle de la création et il quitte son job d’ingénieur informatique pour se consacrer entièrement à l’écriture. À partir de là vont se succéder les thrillers mettant en scène Franck Sharko ou Lucie Henebelle. Il publie également des « one-shots » tels que « La Forêt des ombres », « L’Anneau de Moebius », « Fractures », « Vertige », « Puzzle », ou encore « Rêver », ravissant les lecteurs avides d’intrigues complexes et abouties, mêlant psychiatrie, neuroscience, ainsi que tous les ingrédients que j’aime personnellement : du sang, des boyaux 😉 …  Mettant la barre toujours plus haut, Franck Thilliez décide de réunir ses deux inspecteurs fétiches, Franck Sharko et Lucie Henebelle dans une trilogie ayant pour thème la violence. Son premier opus, Le Syndrome E, est publié au Fleuve Noir en 2010. C’est la consécration immédiate. Classé dès sa sortie dans les listes des best sellers, le roman se vend dans une quinzaine de pays dont les Etats-Unis, pour un montant jamais atteint par un auteur de thrillers français.

Franck Thilliez est également scénariste. Son premier scénario, Obsessions, a été diffusé sur France 2 en février 2010. Il a obtenu le Prix Mireille Lantéri en 2011. Il a aussi écrit avec Mikaël Ollivier « Insoupçonnable », un thriller diffusé sur France 2 en 2012. L’ensemble de ses titres, salués par la critique, se sont classés à leur sortie dans la liste des meilleures ventes.

Et pour moi, qui est Thilliez ?

Hé bien, ça n’a pas commencé par un coup de foudre… J’avoue honnêtement que le premier roman que j’ai lu de lui (« Fractures ») m’avait carrément déplu au point de me décider à bannir l’auteur de mes futures lectures… Ouille, je sens bien qu’en avouant ce péché impardonnable, je vais m’attirer quelques foudres, mais lisez la suite avant de vouloir me lyncher !

PuzzleCar heureusement, j’ai parfois la mémoire défaillante… Si bien qu’un jour, alors que je me présentais à l’accueil d’un Hôpital Psychiatrique où j’avais rendez-vous avec un responsable technique (Haaa, je vous vois venir : « Ben, je me disais bien qu’elle n’était pas tout à fait normale, m’étonne même pas qu’elle fréquente les HP… »… Et bien non, c’était juste un rendez-vous professionnel ! 🙂 ) Je disais donc : je me présente à l’accueil d’un HP où la réceptionniste doit, à regret, abandonner sa lecture en cours pour me renseigner… La voyant tellement absorbée par sa lecture, je me permets de l’interroger… Elle me présente alors ce bouquin qui l’accapare tellement : « Puzzle » de … Franck Thilliez (oui, c’était facile…) ! Elle m’explique que l’intrigue se déroule dans un établissement psychiatrique abandonné (bonjour la coïncidence !) et elle est totalement conquise ! A tel point que je ne tarde pas très longtemps avant de me le procurer à mon tour et d’entamer la lecture. Alors là, la claque ! Je me suis retrouvée dans un roman à mi-chemin entre les ambiances de « The Game » et « Shutter Island » ! J’ai non seulement dévoré, mais surtout adoré ! Et mon petit cerveau n’a jamais fait le rapprochement avec l’auteur de « Fractures » ! En gros, Puzzle, c’est l’histoire d’Illan et Chloé, deux jeunes gens spécialistes des chasses au trésor, qui ont longtemps rêvé de participer à la partie ultime. Celle d’un jeu mystérieux dont on ne connaît pas l’entrée, mais dont on connaît le nom: Paranoïa. Lorsque les deux amis sont enfin sélectionnés, on leur remet la règle numéro 1 : « Quoi qu’il arrive, rien de ce que vous allez vivre n’est la réalité. Il s’agit d’un jeu. » Qui est malheureusement rapidement suivie de la découverte de la règle n°2 : « L’un d’entre vous va mourir. »

Et voilà, le coup de foudre a retardement a eu lieu !

GatacaQuelques mois plus tard, au hasard de ma liseuse, un titre m’accroche : « Gataca », et Franck Thilliez en est l’auteur. Il n’en faut pas plus pour que je plonge la tête la première dans ce récit haletant où la question est : Quel est le lien entre onze psychopathes gauchers et l’homme de Cro-Magnon ? J’ai une nouvelle fois dévoré l’histoire, comprenant par ailleurs que Gataca n’en était pas le début. J’ai donc fait la connaissance de Lucie Henebelle et Franck Sharko, les héros récurrents de Thilliez qui ont eu une histoire propre avant d’en démarrer une commune. Je les ai alors tous repris dans l’ordre… J’ai vécu la sortie de « Angor » et « Pandemia », j’ai d’ailleurs un peu (beaucoup) pesté contre la cruauté de l’auteur dans « Pandemia », j’ai même eu l’occasion de le lui dire lorsque je l’ai rencontré à la foire du livre de Bruxelles ! A sa réaction amusée, j’ai bien vu que je n’étais pas la première à le lui dire (Je ne peux pas vous le dire à vous, si vous n’avez pas lu, je ne voudrais pas spoiler !).

L’été 2016 a, lui, été marqué par la lecture de « Rêver », un « one-shot » efficace que je vous invite à découvrir ici.

rever

Comme je le disais pour commencer, pour Franck Thilliez et tous ses nombreux fans, aujourd’hui 11 mai 2017 est un grand jour, parce qu’un nouvel opus débarque, intitulé modestement « Sharko »… Et ça, ainsi que les petits commentaires habilement distillés sur les réseaux sociaux, ça fait peur… Que va-t-il encore trouver pour tourmenter nos héros ? Quel genre de traquenard leur a-t-il tendu ? Je tremble d’avance pour mes héros parce que je connais l’esprit retord de celui qui leur a donné vie ! Alors, depuis ce matin, j’attends le coup de sonnette du facteur qui va me livrer mon précieux, pré-commandé depuis près d’un mois… Pour en savoir un peu plus, Yvan (du blog EmOtionS) nous a mis l’eau à la bouche dans son article d’hier : 1 livre en 5 questions !

Si vous connaissez Thilliez, inutile de prêcher un converti… Si vous ne le connaissez pas, non mais vous attendez quoi ????

Et pour prolonger la minute Thilliez, en ce jour qui lui est dédié, je vous renvoie une nouvelle fois chez notre ami Ludo pour son interview de l’auteur que vous trouverez ici !

Je clôture par la photo de sa dédicace à la foire du livre où j’ai pu découvrir un auteur d’une gentillesse et d’une disponibilité exemplaire !

On se retrouve le mois prochain pour un nouvel auteur à l’honneur !

33 réflexions sur “Franck Thilliez à l’honneur !

  1. Ping : « Stephen King  à l’honneur #3 – Mai | «Le Rest'o Littéraire

  2. Quel bel article ! Alors, alors… Franck Thilliez… Et bien, tu m’as carrément donné envie de réessayer ! Du coup, pour ma part, ma courte histoire avec l’auteur ressemble un peu à la tienne mais sans la réconciliation… J’ai lu « Puzzle », il y a peu et j’ai découvert la fin dans ma tête avant la fin du livre, j’ai été déçu du coup et je n’ai pas été spécialement happée par le récit.

    Mais, je crois qu’on en avait déjà parlé en faite !

    Bref, la réconciliation se fera surement car n’étant pas du style à rester sur une première impression et avec un si bel article, j’ai envie de réessayer ! Merci 🙂

    Ps : j’ai ajouté ta chronique sur mon article de mai (enfin publié !) 😉

    Aimé par 1 personne

  3. Ping : Recap’ « Auteurs  à l’honneur #3 – Mai | «Le Rest'o Littéraire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s