« Ceux qui te mentent » – Nuala Ellwood

Lu en : Février 2018

51sx6LEELEL._SX195_Comme vous le savez, certains blogs sont réellement prescripteurs de bonne, très bonne came littéraire… C’est souvent le cas d’Yvan, qui a une nouvelle fois piqué ma curiosité avec cette chronique pour un livre qui avait déjà bonne presse chez d’autres blogueurs que je suis (Sonia, Nisa). Parallèlement, je venais de sauter le pas et de m’inscrire sur NetGalley, avec un brin de timidité (rapport à mes statistiques qui ne sont pas forcément époustouflantes) ! Du coup, quelle ne fut pas ma surprise quand, moins de 24 heures après ma demande, les éditions Michel Lafon ont mis à ma disposition sur la plateforme ce fameux titre : Ceux qui te mentent ! Pour leur confiance, je commence bien sûr par les remercier !

Venons-en au sujet qui nous occupe : Dans ce thriller psychologique, on suit les traces de Kate, écorchée vive parce qu’elle traîne un sacré paquet de casseroles :  Grand reporter dans les pires zones de guerre (Gaza, Alep), elle a vu trop d’horreur, elle qui, déjà enfant, a connu l’enfer sous les coups de son père alcoolique. Tout juste de retour pour quelques temps dans le petit village de son enfance où sa mère vient de mourir, elle essaie de gérer de front les cris qui se sont installés dans sa tête depuis sa dernière mission en Syrie , sa relation conflictuelle avec sa sœur et son récent deuil… On vit les tourments de Kate avec elle, car son esprit nous ramène souvent sous le ciel Syrien où la pluie prend la forme de bombes… Dans son enfer mental, Kate a parfois tendance à abuser de l’alcool ou des somnifères, parce qu’elle n’a pas encore trouvé d’autre moyen d’échapper à ses fantômes… Alors, lorsqu’elle aperçoit dans le jardin de ses voisins un enfant qui semble en danger, il n’y a personne pour la croire, et pour cause ! Sa voisine vit seule et n’a pas d’enfant…

Cadencée en deux temps, cette plongée dans le double enfer de Kate nous emmène en apnée à travers son passé et son présent et son combat pour sauver un enfant qui  semble n’exister que pour elle ! Si j’ai parfois quelques problèmes avec les thrillers psychologiques qui induisent en général une certaine longueur, celui-ci m’a happée. L’enfer de la Syrie, le quotidien de ces hommes et ces femmes, et pire, de ces enfants, me bouleverse à chaque nouvelle lecture qui l’aborde. J’ai beaucoup aimé la description de ces quidams qui sacrifient leur tranquillité d’esprit pour nous retranscrire le quotidien de ces pays meurtris. Ça a vraiment donné une dimension particulière à ce récit. Les rebondissements sont nombreux, même si, rompue à l’exercice, j’ai immédiatement décelé le Mal lorsque le personnage est entré en scène. Pour autant, cela n’a pas gâché mon plaisir de lecture ! Un thriller psychologique qui se dévore, à mettre entre les mains de tous les amateurs du genre !

20 réflexions sur “« Ceux qui te mentent » – Nuala Ellwood

      1. c’est tout le charme de la variété des avis, on n’aime pas tous la même chose, heureusement (et j’adore aussi discuter avec des personnes qui n’ont pas le même avis que moi, c’est enrichissant) 😉

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s