« Respire » – Niko Tackian

Lu en : Janvier 2022

Respire par Tackian

Il y a des rendez-vous annuels incontournables, comme celui du mois de janvier avec le dernier-né de Niko Tackian, à savourer en même temps que la galette des Rois ! Cette fois encore, je n’ai pas manqué de m’enfiler de la galette pendant une semaine de découvrir un nouvel univers, car s’il y a bien une chose à laquelle l’auteur nous a habituée, c’est à se renouveler ! Alors que nous vivons toujours dans cette période où l’on avance masqués, Niko Tackian va nous proposer de respirer ! Pour ce faire, nous suivrons son héros, Yohan, qui a décidé de tout plaquer pour disparaître des radars et vivre une nouvelle vie. Sur le papier, le concept est juste génial. Génial au point de se retrouver à vivre sur une île paradisiaque : sable chaud, mer sublime, décor à couper le souffle, celui de Yohan et celui du lecteur qui l’accompagne, émerveillé par les mots de l’auteur. Sauf que rapidement, Yohan décèle quelques couacs. Pourquoi sont-ils si peu nombreux alors que certains éléments laissent à penser que ce ne fut pas toujours le cas ? Pourquoi tout le monde semble le mettre en garde sur la dangerosité de la curiosité ? Et surtout, pourquoi a-t-il la sensation d’être le prisonnier de ceux qui lui ont offert cette nouvelle vie idyllique ?

Autant de questions qui vont insidieusement transformer l’atmosphère paradisiaque en une sensation d’étouffement. Pour le coup, aucun doute, l’auteur a une redoutable capacité à nous happer par son récit. Idem en ce qui concerne le besoin de réponses de Yohan que l’on ressent avec la même urgence que lui.

Les différents personnages que l’on croisera ont tous vécus un traumatisme qui les a poussé à changer de vie, et ces événements les rendent un peu étranges, un peu solitaires, un peu méfiants… pas de quoi alléger notre oppression de lecteur, que du contraire ! Même si, du coup, cela rend compliqué l’attachement aux personnages.

Malgré ces excellents aspects, j’ai ressenti un manque au niveau de l’explication finale et ce, pour deux raisons : la première est que j’ai eu l’impression qu’elle arrivait de manière assez abrupte et un peu courte. La suivante, c’est qu’en lisant une chronique, je me suis légèrement fait spoiler en lisant une analogie avec un autre titre qui, si on l’a lu, laisse présager d’une fin probable, à quelques nuances près. Donc de mon côté, je vous épargnerai cette analogie afin de ne pas vous gâcher le plaisir de lecture !

Ce n’est donc pas le coup de coeur, cette année, mais je n’en boude pas pour autant mon plaisir de lecture, car ça reste un Tackian avec toutes les particularités de sa plume que j’apprécie toujours autant.

27 réflexions sur “« Respire » – Niko Tackian

  1. Moi, cette année je boude ce dernier …mais jusqu’à quand ??? Il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis …En tout cas, cette chronique ne va, pour l’instant, pas me faire changer d’avis!
    Et pour ma part, j’aimerais bien cerner la faille de cet auteur, car malgré ces beaux posts sur Instagram…

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s