« L’affaire Cendrillon » – Mary Higgins Clark & Alafair Burke

Lu en février 2016

cendrJe suis rarement très objective lorsqu’il s’agit de Mary Higgins Clark, car mon cœur d’amoureuse des romans policiers reste à jamais conquis par son livre qui m’a fait découvrir le genre, lorsque je n’avais qu’une dizaine d’années : « Recherche Jeune Femme aimant danser ». A cette époque, j’ai dévoré tout ce qu’elle avait déjà écrit, puis fidèlement attendu avec impatience chaque nouveau roman.

Mais je dois être honnête : j’ai vieilli, j’aime les romans plus trash, et le petit côté fleur bleue et happy end m’agace un tantinet, mais je pardonne… Parce que c’est Mary !

J’avoue aussi qu’avec le temps, j’ai appris à repérer très rapidement qui est l’assassin… Simplement parce que je connais par cœur son écriture, que j’ai relu certains livres plusieurs fois… Cela m’enlève donc toujours une part de suspens puisque l’un des éléments clés de l’écriture passionnante de Mary, c’est que plus la fin approche, plus le lecteur à l’impression de « courir » avec l’héroïne et de vivre au même rythme qu’elle le dénouement final. Je cours toujours, mais avec une longueur d’avance puisqu’en général, je connais l’assassin dès que je le rencontre dans un chapitre.

Mais Mary garde mon respect, pour les raisons précitées…

9 réflexions sur “« L’affaire Cendrillon » – Mary Higgins Clark & Alafair Burke

  1. Je vois que tu es une inconditionnelle de Dame Clark.
    Je t’avouerai que j’ai aimé à une époque puis je me suis lassée. C’est surtout la construction répétée de ses roman qui m’a déplu.
    Mais sa collaboration avec Alafair Burke a à nouveau attirée mon attention.
    Je suis fan des roman de son père, James Lee Burke, alors forcément.
    Mais dis moi tu connais cet auteur ?

    Aimé par 1 personne

    1. Tu as entièrement raison sur la construction de ses intrigues. En général, je ne suis jamais surprise par la révélation du coupable… Mais j’ai développé avec le temps une forme de respect pour la mamy du policier… et je lis systématiquement tout ce qu’elle sort mais elle n’a plus ma préférence… disons juste que je reste une fan loyale 😉 comme si, après avoir été fan pendant toute mon adolescence, je n’avais pas le droit de la critiquer… c’est bizarre, hein 😂

      Aimé par 1 personne

      1. Dans la brume électrique avec les morts confédérés. Un de ces premiers. C’est celui qui l’a fait connaitre !
        Je sais pas toi mais perso j’aime bien découvrir un auteurs avec son 1er ou un de ses premiers romans. Surtout quand il y a un/ des personnages récurrents. Là c’est Dave Robicheaux. Tu vas aimer ce flic taiseux et cajun ! 😉

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s