« Mon amie Adèle » – Sarah Pinborough

Lu en : Décembre 2017

9782253107880-001-TMa dernière lecture de 2017 fut le très commenté « Mon amie Adèle ». Je voyais fleurir partout ce fameux hashtag accrocheur #FinDeDingue qui m’intriguait et, une fois dans mes mains, les recommandations d’Harlan Coben et de Stephen King pour lesquels on connaît mon attachement en guise de 4ème de couverture ont propulsé ce livre sur le haut de ma PAL. Et bien, me voilà en difficulté pour le coup… Oui, parce que, contrairement à la liesse générale, je n’ai pas aimé. Na, voilà, c’est dit !

Bon, je vous dois une explication, mais avant de vous la fournir, je vais vous résumer l’histoire : Louise est une mère célibataire qui traîne l’impression que sa vie est un peu fade. Un soir dans un bar, elle rencontre un bel inconnu, David, avec qui elle passe une soirée mémorable à boire et à plaisanter. Mais aussitôt après l’échange d’un baiser, il fuit ! Et, stupeur, elle découvre quelques heures plus tard qu’il est son nouveau patron ! Bien décidée à faire de cet incident négligeable un souvenir refoulé, c’est tout en innocence qu’elle se lie d’amitié avec Adèle, qui n’est autre que l’épouse de David.

Voilà la trame de fond. Elle a un goût de roman à l’eau de rose, à n’en pas douter ! Pourtant, on sait qu’on est dans un thriller. Et on ne l’oublie pas parce que l’auteur distille des pensées oppressantes et des allers-retours dans le passé qui ne manque pas de nous rappeler la promesse d’une fin de dingue ! Et, honnêtement, c’est vraiment une fin de dingue !

Mais alors, où est le problème, me direz-vous ??? Et bien le problème, c’est justement cette relation à trois, dans laquelle Louise la bonne poire se fait manipuler en ayant pourtant sous les yeux tous les éléments en main pour comprendre qu’elle fait n’importe quoi ! Voilà, parlons clairement, ça m’a saoulée cette romance à deux balles, plus de 400 pages de triangle amoureux avant cette fameuse fin de dingue qui est révélée dans les toutes dernières pages ! Attention, c’est un roman psychologique, donc la finesse de la mise en place est justement un élément clé de cette intrigue ! On n’est pas dans du 100% mielleux, au contraire, on étouffe dans cette relation. Mais moi, ça ne m’a pas transportée. Je n’ai pas dévoré les pages, j’ai même, je l’avoue, sauté quelques passages ! Rien à faire, j’aime l’action et ces pages en manquait, à mon sens, cruellement…

Cette lecture a été pour moi vraiment laborieuse mais je ne doute pas que les amateurs du genre y trouvent leur compte ! Ce livre n’est pas mauvais, loin s’en faut ! Il n’est tout juste pas à mon goût…

30 réflexions sur “« Mon amie Adèle » – Sarah Pinborough

  1. je ne suis pas fana de romance et je n’ai vraiment pas focalisé dessus 😉 j’ai bien aimé la construction des personnages et l’infidélité est abordée de manière originale et même si c’est un peu tiré par les cheveux le côté final fantastique n’est pas pour déplaire 🙂 après je ne parlerais pas de fin de dingue! mais pas d’un thriller psy qui se laisse très bien lire tellement les descriptions psy sont fines 😉

    Aimé par 1 personne

  2. Je ne dois pas avoir les mêmes goûts que la plupart des gens parce que souvent quand un livre est très plébiscité, je n’accroche pas…
    Par contre, j’ai lu La Fille du train, et je pense quand même que tu pourrais apprécier. J’aime aussi l’action, et je ne me souviens pas avoir trouvé un rythme lambinant.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s