« Le Voyageur Imprudent » – René Barjavel

Lu en : Juillet 2019

le voyageur imprudent.jpgDans mon adolescence, j’avais lu et adoré « La Nuit des Temps », un véritable chef d’oeuvre relu plusieurs fois depuis… A la même époque, l’une de mes camarades de classe avait présenté « Le voyageur imprudent ». Bien que son exposé remonte à pas loin de 30 ans, je m’en souviens avec précision tant il m’avait à l’époque motivée à découvrir ce livre ! Vacances aidant, avec 28 ans de retard, je m’y suis mise !

Verdict ???? Une super méga déception…. Tout l’intérêt que l’exposé avait déclenché chez moi tient à la dernière page du livre !

En pleine seconde guerre mondiale, le soldat Pierre Saint-Menoux, mathématicien à la ville, fait une rencontre pour le moins étrange. En effet, le savant Noël Essaillon lui confie avoir mis au point une méthode de voyage dans le temps. Lourdement handicapé, il ne peut lui-même expérimenter ses découvertes et souhaite l’aide du mathématicien dont les écrits l’ont inspiré. Outre un besoin de comprendre, leur but est noble : intervenir dans l’histoire pour éviter les grands malheurs collectifs…

Les voyages dans le temps ont inspirés nombre de fictions, chacune mettant à jour un type de danger ou de dérive. Ce fut le cas ici aussi, mais beaucoup trop tard… En effet, une bonne partie du livre est consacrée à l’étude d’un futur extrêmement lointain où les êtres humains dans leur forme actuelle ont totalement disparus, remplacés par des êtres aux physiques conditionnés par le rôle qu’ils apporteront dans la « société », si on peut encore qualifier de la sorte cette organisation futuriste.

Déception toute personnelle, du coup, parce que je n’ai pas retrouvé les éléments qui me plaisent tant dans les œuvres traitant du voyage dans le temps, intérêt évidemment initié dans mon jeune temps par la trilogie « Retour vers le futur » !

Cela n’enlève évidemment rien au talent de Barjavel dont la vision de notre nous futur mérite réflexion, juste que ce livre-là n’était pas pour moi… Avec presque 30 ans de retard, je souhaiterais rappeler à ma camarade de classe de l’époque qu’un spoil pareil, c’est totalement interdit et criminel !

 

14 réflexions sur “« Le Voyageur Imprudent » – René Barjavel

    1. Je ne connais pas le grand secret !
      Mais je le note, du coup !
      J’aime toujours la plume de Barjavel, j’ai juste eu du mal avec la conception du monde futuriste et surtout, je pense que j’avais trop d’attentes par rapport à ce que j’en savais et je pensais que l’aspect boucle temporelle serait plus exploité.
      Merci d’être passé par ici !

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s