C’est vous qui le dites ! – Les coups de cœur de Saiwhisper.

Présentation de la rubrique ici !

Aujourd’hui, c’est à Emilie (mieux connue sous le surnom de Saiwhisper) de vous parler de ses coups de cœur livresques. Emilie est une lectrice éclectique, qui trouvera son bonheur tant dans l’imaginaire, les thrillers, la littérature dite « Young Adults » que les romances. Pour moi qui suis presque essentiellement lectrice de noir, son blog me permet de trouver de quoi me tenir au courant de « ce qui se fait d’autre » ! Notamment pour conseiller mes loulous dans leurs choix de lecture.

Qui es-tu et où peut-on te suivre ?

Je suis Saiwhisper du blog Les pages qui tournent ! (que l’on retrouve sur Instagram ici)Je lis de tout cependant, j’ai une préférence pour l’imaginaire, les thrillers et les romances contemporaines.

Parlons de tes coups de cœur !

« Rozenn Tome I et II » – Laëtitia Danae

J’ai eu un coup de cœur pour la duologie Rozenn de Laëtitia Danae. J’ai lu les deux tomes cette année, sous les conseils d’une amie. J’ai ressenti un réel dépaysement : un univers oriental et fantastique, avec des djinns, des tapis volants ainsi que de la magie ! Je recommanderais cette série en deux tomes à ceux qui aiment les complots, les révolutions dans l’ombre, les mensonges, la manipulation ainsi que la romance. Les personnages sont attachants et, malgré leur jeunesse dans le premier volet, sont pleins de surprises et très complexes.

Résume Babelio :

Tome I : Rozenn Kaplang est une djinn.
Durant de longues années, son peuple a souffert de la domination des dagnirs, mais si l’esclavage est officiellement aboli, la liberté, elle, garde un goût amer.
Et si une union entre princes et princesses de ces différentes tribus permettait de tirer un trait sur un douloureux passé ?

Tome II : Rozenn Kaplang est une rebelle.
La voilà à prendre les armes auprès des siens contre le sultan. Seulement, si elle veut parvenir à ses fins, elle n’a pas d’autres choix que de s’allier aux princes.
Mais à qui choisiront-ils d’accorder leur allégeance ? A la liberté tant convoitée par les djinns ou à leur père ?

« Tu comprendras quand tu seras plus grande » & « Le parfum du bonheur est plus fort sous la pluie » – Virginie Grimaldi

Virginie GRIMALDI : Tu comprendras quand tu seras plus grande - HISTOIRE DU  SOIR
Le parfum du bonheur est plus fort sous la pluie, Virginie Grimaldi | Livre  de Poche

De façon générale, j’adore la plume de Virginie Grimaldi. J’ai eu un coup de cœur pour « Le parfum du bonheur est plus fort sous la pluie » (une œuvre pleine d’émotion avec un secret bouleversant) et pour « Tu comprendras quand tu seras plus grande » (roman plein d’humour et de peps !), mais j’ai récemment eu un nouveau coup de cœur pour « Et que ne durent que les moments doux » que j’ai lu cette année. Ce titre a fait écho à ma mère, ma fille et moi. C’est un roman à double voix qui parlera à toutes les mamans, qu’elles viennent juste d’avoir un bébé ou que leur enfant ai quitté le nid… Préparez-vous à rire et à pleurer !

Résume Babelio :

« Tu comprendras quand tu seras plus grande » : Quand Julia débarque comme psychologue à la maison de retraite Les Tamaris, à Biarritz, elle ne croit pas plus au bonheur qu’à la petite souris. Pire, une fois sur place, elle se souvient qu’elle ne déborde pas d’affection pour les personnes âgées. Et dire qu’elle a tout plaqué pour se sauver, dans tous les sens du terme.
Au fil des jours, Julia découvre que les pensionnaires ont bien des choses à lui apprendre. Difficile pourtant d’imaginer qu’on puisse reprendre goût à la vie entre des papys farceurs, des mamies fantaisistes et des collègues au cœur brisé… Et si elle n’avait pas atterri là par hasard ? Et si l’amour se cachait là où on ne l’attend pas ?
C’est l’histoire de chemins qui se croisent : les chemins de ceux qui ont une vie à raconter et de ceux qui ont une vie à construire.
C’est une histoire d’amour(s), une histoire de résilience, une ode au bonheur.
« Un humour décapant, des personnages attachants et une profonde humanité.
En le refermant, on n’a qu’une envie : se délecter des petits bonheurs qu’offre la vie. »

« Le parfum du bonheur est plus fort sous la pluie » : « Je ne t’aime plus. »
Il aura suffi de cinq mots pour que l’univers de Pauline bascule. Installée avec son fils de quatre ans chez ses parents, elle laisse les jours s’écouler en attendant que la douleur s’estompe. Jusqu’au jour où elle décide de reprendre sa vie en main.
Si les sentiments de Ben se sont évanouis, il suffit de les ranimer.
Chaque jour, elle va donc lui écrire un souvenir de leur histoire. Mais cette plongée dans le passé peut faire resurgir les secrets les plus enfouis.
Avec une extrême sensibilité et beaucoup d’humour, Virginie Grimaldi parvient à faire revivre des instantanés de vie et d’amour et nous fait passer du rire aux larmes. Une histoire universelle.

« La tristesse de l’éléphant » – Nicolas Antona et Nina Jacqmin

Il y a trois ans, j’ai lu « La tristesse de l’éléphant » de Nicolas Antona et Nina Jacqmin. J’ai eu un coup de cœur pour cette bande dessinée magnifique que ce soit graphiquement ou grâce à son scénario. En plus du joli coup de crayon, j’ai admiré les planches noires et blanches avec une pluie de petits éléments en rouge. Cette BD traite de plusieurs sujets difficiles comme le harcèlement, la différence, la solitude, la maladie et le temps qui passe. C’est vraiment un récit très fort émotionnellement…

Résume Babelio :

« La vie, c’est des étapes…
La plus douce, c’est l’amour,
La plus dure, c’est la séparation,
La plus pénible, c’est les adieux
La plus belle, c’est les retrouvailles.

« L’histoire se passe en France au début des années 60. Elle met en scène Louis, un jeune homme un peu rondouillard, pas le style de garçon qui plait aux femmes. Orphelin, il grandira jusqu’à sa majorité dans un orphelinat, élevé par les frères jésuites. Son embonpoint naturel et ses problèmes de vue ne plaident pas en sa faveur lors de l’adoption, il verra ses camarades partir les uns après les autres. De toute façon, il n’a pas vraiment d’amis, Louis est le souffre-douleur de tous.
Les seuls bons moments que connait Louis, sont ceux qu’il passe dans le cirque Marcos qui vient planter son chapiteau dans un terrain vague de la ville. Là, tout s’illumine en lui, il sourit, il s’égaie, et puis il y Clara, la dompteuse d’éléphants. Clara, magnifique, qui au gré des retours du cirque dans la ville devient sa confidente, son amie, son amante…
Clara s’éprend de Louis et quittera sa famille et son cirque pour vivre avec lui.
Ils connaîtront des jours heureux et insouciants…

« Criminal loft » – Armelle Carbonel

Criminal Loft par Carbonel

Lors d’une lecture commune, il y a trois ans, j’ai découvert « Criminal loft » d’Armelle Carbonel. Ce thriller glaçant fut immersif, noir, déconcertant et addictif. Mélangez la téléréalité, les huis clos glauques, les malédictions, le suspense ainsi que les serial killers et vous aurez ce chouette roman qui ne laisse personne de marbre !

Résume Babelio :

Etats-unis. Kentucky. Sanatorium de Waverly Hills. Ils sont huit. Six hommes, deux femmes, condamnés à la peine capitale et sélectionnés pour participer au reality show le plus brûlant qui ait jamais existé : « CRIMINAL LOFT » !

Chaque semaine, les votes du public élimineront un candidat afin qu’il reprenne sa place dans le couloir de la mort.
Un seul d’entre eux recouvrera la liberté… Mais lorsque huit dangereux criminels se retrouvent prisonniers du lieu dit « le plus hanté des Etats-Unis », l’aventure tourne au cauchemar… Quelles terribles épreuves leur réservent les créateurs du loft ? Jusqu’où iront-ils pour prouver qu’ils méritent de vivre ? A vous de juger…

A travers ce roman, l’auteure dénonce l’émergence des jeux réalité, parfois choquants, qui envahissent nos écrans. Elle exploite les dérives liées aux concepts les plus extrêmes, entretenues par l’appétence morbide d’un public en quête de sensations fortes.

Voilà pour Emilie que je remercie d’avoir accepté de participer à cette nouvelle rubrique qui, je l’espère, fera gonfler vos PAL !

La semaine prochaine, nous partirons à la découverte des coups de cœur de Christophe, alias Chris Pleack, actif sur le blog Tomabooks !

7 réflexions sur “C’est vous qui le dites ! – Les coups de cœur de Saiwhisper.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s