« Le dernier message » – Nicolas Beuglet

Lu en : Octobre 2020

Le dernier message par Beuglet

Certains livres, au-delà du plaisir de lecture, sont capables de nous apprendre des choses, de provoquer des réflexions, des questionnements. Si en plus, ils s’accompagnent d’une action qui s’ouvre sur un bon gros meurtre bien sanglant pour se poursuivre dans une enquête menée à coups d’adrénaline, il y a beaucoup de chance que cela me comble ! Et c’est exactement ce que j’ai retrouvé dans le nouveau roman de Nicolas Beuglet !

On va faire connaissance avec Grace, une enquêtrice peu sûre d’elle, qu’une bavure a reléguée vers une voie de garage. Un physique pas forcément avantageux (si l’on s’en tient aux standards stéréotypés que je déteste) mais dotée d’une incroyable ténacité, la voilà appelée au pied levé « parce que personne d’autre n’est disponible ! » pour se rendre sur l’île écossaise d’Iona, car un terrible meurtre a eu lieu dans un monastère isolé. Elle y arrive de nuit, en pleine tempête… Vous avouerez que c’est mieux pour l’ambiance ! La victime, visiteur de longue durée du monastère, n’a jamais révélé beaucoup sur son passé. Mais les moines s’accordent à reconnaître son intelligence, dont témoignent d’ailleurs les formules découvertes dans son cabinet de travail plus ou moins secret.

La barbarie dont a fait preuve le meurtrier est assez exceptionnelle ! Relativement vite, Grace se retrouve embarquée dans une enquête qui dépasse tout ce qu’elle aurait pu imaginer dans ses pires cauchemars.

Je dois avouer que par moments, je n’ai pas compris tous les mots mais il existe des notions qui pour moi, resteront éternellement nébuleuses, même alors que l’auteur met tout son talent à tenter de démocratiser les notions les plus complexes.

Cependant, l’ensemble présente une cohérence parfaite, alliant action et apprentissage, sans oublier un côté humain omniprésent grâce à ses personnages, notamment Grace qui est toujours tiraillée entre l’image qu’elle a d’elle-même et son envie de se dépasser. Bien sûr, l’imagination de l’auteur porte très loin les hypothèses en proposant une intrigue forte, osée, mais crédible.

En résumé, j’ai de la chance, car en ce moment, chacune de mes lectures est d’un niveau exceptionnel et celle-ci ne déroge pas à la règle ! La bonne nouvelle, c’est qu’il me reste « Complot » et « L’île du Diable » à découvrir !

17 réflexions sur “« Le dernier message » – Nicolas Beuglet

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s