C’est vous qui le dites ! – Les coups de cœur d’Isabelle

Présentation de la rubrique ici !

Aujourd’hui, la parole est à Isabelle, pétillante lectrice du Noir que j’ai la chance de croiser parfois en salon (d’ailleurs, merci pour la photo avec Jack Jakoli !). Son compte instagram et maintenant son blog sont un repère de bons plans polars sans langue de bois ! Elle aime ça ? Elle le dit. Elle n’aime pas ? Elle le dit aussi, mais toujours avec beaucoup de respect ! Une lumineuse lectrice du noir (au propre comme au figuré) que j’espère recroiser très vite en salon !

Qui es-tu et où peut-on te suivre ?

Bonjour à tous, chers lecteurs…
Juste quelques mots pour me présenter  …

Addiction polar ?

Je m’appelle Isabelle. Je lis depuis ma plus tendre enfance, je suis littéralement tombée dedans à l’âge de 10 ans !  La lecture (avec le plaisir de voyager, mais c’est tout de suite plus onéreux) reste depuis de longues années ma came je la cultive chaque jour qui passe et ne peut absolument plus m’en passer ..
Les polars étant mon plaisir ultime….

Depuis bientôt trois ans, par passion j’alimente une page Instagram (www.instagram.com/addiction_polar), avec de simples avis souvent très courts, très succincts mais sincères sur la quasi-totalité de mes lectures actuelles.
Aimant partager et surtout échanger, au fil des mois j’y ai rencontré une communauté de lecteurs tous aussi passionnés, gigantesque, sympathique et généreuse…. Je l’adore!

Pourquoi un blog alors ?
 
Non pas dans l’optique d’écrire des articles ou chroniques à rallonges (je déteste ça) …. mais plus par souci de classer ceux-ci, de les répertorier et ainsi permettre de façon aisée à tout un chacun qui le désire de les consulter…. 
Je garde dans l’optique de présenter des avis concis et courts….
Pas question de perdre les lecteurs dans les limbes de chroniques interminables….
Et bien sûr des avis toujours livrés en toute sincérité….…. Alors partageons et échangeons … n’hésitez donc pas à me laisser vos commentaires.

Parlons de tes coups de cœur !

« Le Palanquin des Larmes » – Chow Ching Lie

Le palanquin des larmes par Chow

Mon premier coup de cœur : Le Palanquin des Larmes de Chow Ching Lie.
Lu dans en début d’adolescence ( 13-14 ans) j’ai été marquée par ce livre. Impossible de vous dire pourquoi, voilà bien trop longtemps, mais c’est après la Bibliothèque Rose et la Verte mon premier roman adulte dévoré qui m’a subjugué et qui a confirmé mon amour de la lecture !
Mes coups de cœur d’adolescente sont nombreux entre autres ; Les Semailles et les Moissons d’Henri Troyat, La Bicyclette Bleue de Régine Deforges, Les Oiseaux se cachent pour mourir de Colleen Mc Cullough, les Hauts de Hurle-Vent ou Jane Eyre des sœurs Brontë, Ken Follet Les piliers de la Terre… et bien d’autres, tant à cet âge-là ( 14- 20 ans ) ma passion ayant pris racine dans mon enfance a porté ses premiers fruits…

Résumé Babelio

Mariée de force lors de l’avènement de la Chine nouvelle, la jeune écolière Chow Ching Lie, choisie pour sa beauté exceptionnelle par la plus riche famille de Shanghai, monte à treize ans sur le palanquin fleuri qui la conduira dans sa belle-famille: pour elle, ce sera le palanquin des larmes.
Ecrasée sous la tutelle d’une belle-mère tyrannique, Chow Ching Lie arrivera quand même à devenir une pianiste internationale.

En même temps que son drame personnel elle nous fait vivre à travers ses yeux d’enfant, ses larmes de jeune mariée et ses joies de mère, les bouleversements d’une Chine ancestrale face à la révolution de Mao Tsé Toung.

« La couleur des sentiments » – Kathryn Stockett

La couleur des sentiments par Stockett

2009 un énorme coup de cœur pour La couleur des sentiments de Kathryn Stockett, un livre magistral sur les conditions raciales aux USA dans les années 60. Un livre qui m’a profondément marquée et que je recommande encore aujourd’hui pour qui est sensible au sujet.

Résumé Babelio

Chez les Blancs de Jackson, Mississippi, ce sont les Noires qui font le ménage, la cuisine, et qui s’occupent des enfants. On est en 1962, les lois raciales font autorité. En quarante ans de service, Aibileen a appris à tenir sa langue. L’insolente Minny, sa meilleure amie, vient tout juste de se faire renvoyer. Si les choses s’enveniment, elle devra chercher du travail dans une autre ville. Peut-être même s’exiler dans un autre État, comme Constantine, qu’on n’a plus revue ici depuis que, pour des raisons inavouables, les Phelan l’ont congédiée.

Mais Skeeter, la fille des Phelan, n’est pas comme les autres. De retour à Jackson au terme de ses études, elle s’acharne à découvrir pourquoi Constantine, qui l’a élevée avec amour pendant vingt-deux ans, est partie sans même lui laisser un mot.

Une jeune bourgeoise blanche et deux bonnes noires. Personne ne croirait à leur amitié; moins encore la toléreraient. Pourtant, poussées par une sourde envie de changer les choses, malgré la peur, elles vont unir leurs destins, et en grand secret écrire une histoire bouleversante.

Passionnant, drôle, émouvant, « La couleur des sentiments » a conquis l’Amérique avec ses personnages inoubliables. Vendu à plus de deux millions d’exemplaires, ce premier roman, véritable phénomène culturel outre-Atlantique, est un pur bonheur de lecture.

« L’ombre du vent » – Carlos Ruiz Zafón

L'ombre du vent par Ruiz Zafón

Incontestablement dans le top 5 de mes coups de cœur.
Lu en 2017
Un livre qui m’a touché en plein cœur. Un livre poétique qui mélange les genres : roman initiatique, roman d’amour, polar avec une touche de fantastique. Secrets, intrigues, rebondissements et émotions sont au rendez-vous . Un livre percutant pour tout type de lecteur; chacun y trouvera son compte. La plume est poétique à souhait et de jolies phrases portent souvent à réflexion. Je le conseille vivement.

Résumé Babelio

Dans la Barcelone de l’après-guerre civile, « ville des prodiges » marquée par la défaite, la vie est difficile, les haines rôdent toujours.
Un matin brumeux de 1945, un homme emmène son petit garçon – Daniel Sempere, le narrateur – dans un lieu mystérieux du quartier gothique : le Cimetière des Livres Oubliés.

L’enfant, qui rêve toujours de sa mère morte, est ainsi convié par son père, modeste boutiquier de livres d’occasion, à un étrange rituel qui se transmet de génération en génération : il doit y « adopter » un volume parmi des centaines de milliers.

Là, il rencontre le livre qui va changer le cours de sa vie, le marquer à jamais et l’entraîner dans un labyrinthe d’aventures et de secrets enterrés dans l’âme de la ville : L’Ombre du Vent.

Avec ce tableau historique, roman d’apprentissage évoquant les émois de l’adolescence, récit fantastique dans la pure tradition du Fantôme de l’Opéra ou du Maître et Marguerite, énigme où les mystères s’emboîtent comme des poupées russes, Carlos Ruiz Zafon mêle inextricablement la littérature et la vie.

« Le chant de l’assassin » – R.J. Ellory

Le Chant de l'assassin par Ellory

Un énorme coup de cœur Le chant de l’assassin de R.J. Ellory

R.J. Ellory a ce don de vous embarquer dans ses intrigues et, une fois serré, tétanisé face à cette qualité narrative, complètement accro aux émotions, le cœur vibrant, il vous tient dans ses filets et plus moyen de lâcher prise…. vous tournez la dernière page l’âme en peine car vous souffrez déjà du manque et la dépression littéraire est à vos portes!
Un récit somptueux orchestré d’une main de maître .
Dans la même lignée que Seul le silence , de manière magistrale R.J. Ellory nous plonge dans les méandres d’une relation familiale entre deux frères que tout unit mais que tout sépare. Amour, rivalité, destins … L’auteur manie sa plume avec beaucoup de précision pour nous dépeindre des tranches de vie qui nous touchent et nous bouleversent. Toute la magnificence de R.J. Ellory au service des émotions qui nous vont droit au coeur.
La justesse du ton, la psychologie fouillée des protagonistes, un rythme parfait et cette qualité incomparable de conteur sont le reflet d’une littérature fine, travaillée et sublime.
Je ne peux que vous conseiller cet opus. Vous sortirez de votre lecture triste, heureux, bouleversé, ou que sais-je, mais pas indifférent…
Une plume, une construction narrative digne des plus grands le tout agrémenté d’une sensibilité peu commune…. A lire absolument !

Résumé Babelio :

Tout le monde a un secret.

1972. Condamné pour meurtre, derrière les barreaux depuis plus de vingt ans, Evan Riggs n’a jamais connu sa fille, Sarah, confiée dès sa naissance à une famille adoptive. Le jour où son compagnon de cellule, Henry Quinn, un jeune musicien, sort de prison, il lui demande de la retrouver pour lui donner une lettre. Lorsqu’Henry arrive à Calvary, au Texas, le frère de Riggs, shérif de la ville, lui affirme que la jeune femme a quitté la région depuis longtemps, et que personne ne sait ce qu’elle est devenue. Mais Henry s’entête. Il a fait une promesse, il ira jusqu’au bout. Il ignore qu’en réveillant ainsi les fantômes du passé, il va découvrir un secret que les habitants de Calvary sont prêts à tout pour ne pas voir divulguer.

Avec ce retour aux sources qui évoque par bien des aspects Seul le silence, R. J. Ellory nous livre un roman magistral, d’une puissance émotionnelle rare. Un de ses plus humains, un de ses plus sombres aussi.

Pour les purs polars  pour en citer que deux …

« Sa majesté des Ombres » – Ghislain Gilberti

Sa majesté des ombres par Gilberti

Incontestablement dans mon top 5 2018! Nous frôlons la perfection dans le monde du polar. Une addiction totale !!!
Sept-cent-trente-sept pages que vous dévorez en quelques heures ou quelques jours ou même quelques nuits ..
Percutant, dérangeant et sans concession vous plongez dans l’univers tellement crédible, tellement vrai, ce qui fait la force des bouquins de Ghislain Gilberti. 
Un monde dur, violent, maléfique mais avec sa part d’humanité. Impossible d’être indifférent .. Une analyse des méthodes ou des moyens investis par les forces de l’ordre impressionnante de réalisme. Une connaissance du milieu criminel, des armes à feu ou du monde des stupéfiants toute aussi saisissante.
L’auteur s’est déjà fait remarqué avec sa première trilogie et Le festin du Serpent mais là il s’est surpassé.  
Tout est retors, tout est implacable. Bravo!
Me suis prise des balles de calibre .44 Magnum en pleine tronche. Vous aimez les polars ou romans noirs ce livre est pour vous! Ne passez pas à côté de ce petit bijou.

« Le manufacturier » – Mattias Köping

Le Manufacturier par Köping

Chapeau bas pour ce deuxième roman de Mattias Köping qui nous livre un polar très abouti ! Ce deuxième roman le propulse dans la cour des grands de par sa qualité. Le travail d’investigation et le travail d’écriture sont incontestables et n’échappent pas au lecteur tant les faits rapportés sont précis et tant l’intrigue rondement menée sans temps mort est complexe et pointue!
Thème abordé : les guerres des Balkans et surtout la troisième, celle de l’ex-Yougoslavie. Et plus précisément toutes les atrocités et tous les massacres liés aux crimes de guerre … et qui dit crimes de guerre dit criminels, fuites, procès.. Sur fond historique mais aussi sur fond de trafic de drogue, de proxénétisme, de darknet et snuff movie, Mathias nous a construit un scénario puissant, dérangeant, qui prend aux tripes et vous laisse complètement ko en fin de lecture. Car l’auteur ne ménage pas ses efforts pour vous plonger dans l’abject, l’horreur et la partie la plus noire du genre humain . Et si oui, beaucoup de passages du livre sont très violents, aucun n’est gratuit, ils servent parfaitement l’intrigue et sont souvent le reflet d’une terrible réalité. On en sort le souffle coupé ! 
Pour les amateurs de roman noir je recommande chaudement. Plaisir livresque à son paroxysme garanti

Résumé Babelio :

Le 19 novembre 1991, une poignée de paramilitaires serbes massacrent une famille à Erdut, un village de Croatie. Laissé pour mort, un garçonnet échappe aux griffes des tortionnaires, les Lions de Serbie. Un quart-de-siècle plus tard, l’avocate Irena Ilić tente de remonter la piste jusqu’à la tête du commando, le sinistre Dragoljub.
Le 1er avril 2017, les cadavres d’une femme et de son bébé sont retrouvés dans la banlieue du Havre, atrocement mutilés. Niché dans le dark Web, un inconnu sous pseudonyme revendique le double meurtre et propose les vidéos de ses crimes à la vente sur son site Internet… Depuis quand sévit-il ? Prêt à transgresser la loi, le capitaine de police Vladimir Radiche s’empare de l’affaire qui sème la panique sur le pays, au risque de voir l’inimaginable s’en échapper.
Les deux investigations vont se percuter avec une violence inouïe. L’avocate et le flic ont des intérêts divergents et sont prêts à se livrer une guerre sans merci. Emportés dans l’abîme du terrifiant conflit yougoslave, les enquêteurs évoluent dans un vertige noir, gangrené par la violence et la corruption, où les plus pourris ne sont peut-être pas ceux que l’on croit. Crimes contre l’humanité, meurtres en série, fanatismes religieux, trafics entre mafias sans scrupules, l’étau se resserre au fil des chapitres. Les égouts de l’Histoire finiront par déborder, et vomir des monstres trop vite oubliés.
N’ayez pas peur.
Oui, il y a tout cela dans Le Manufacturier. Non, il n’y a pas d’autre issue.

Mais pas que du polar…

« Bourbon Kid, tome 1 – Le Livre sans nom » – Anonyme

Coup de cœur magistral pour ce premier tome! 
Un récit déjanté, désopilant, irrévérencieux qui mélange bien des saveurs ; une bonne louche de thriller-polar, une bonne pincée de fantastique, et surtout beaucoup mais beaucoup d’humour noir.. Un livre à ne pas prendre au premier degré et bon dieu que c’est bon ! 
Neuf livres au total.. et en guise d’apéro ce premier cocktail est excellent; je me suis déjà régalée !
Voilà le thriller le plus rock’n’roll et le plus jubilatoire que j’ai jamais lu!
Si vous aimez tutoyer le second degré , si vous êtes amateur de série B voici un pastiche magnifique au cours duquel l’auteur vous livre un panel superbe de caricatures et de parodies avec des personnages stéréotypés, et ceci tout le long de son intrigue où le rationnel flirte avec l’irrationnel ! 
Outre cette liberté absolue de la part de l’auteur, le point fort du roman réside aussi dans son rythme soutenu. Chaque chapitre repose en effet sur une dynamique effrénée et recèle son lot de surprises (et de cadavres) …
Un humour décapant et des scènes qui font référence à une panoplie d’images liées au cinéma pour le plus grand plaisir des amateurs cinéphiles.
C’est jubilatoire! 
Un Tarantino version papier et l’auteur s’amuse, décomplexé il se lâche ..
Certes ce n’est pas de la haute littérature mais c’est addictif, l’intrigue vous tient et son final est tout aussi inattendu. Bourbon Kid et sa clique d’originales ne vous laissera pas indifférent! 
Je suis conquise je me suis d’ailleurs précipité pour acquérir le deuxième tome que je lirai je pense très vite …

Résumé Babelio :

Déjanté, décomplexé, survitaminé, fantastique, horrifique, irrévérencieux, gore, brillant, le cocktail que vous réserve le Bourbon Kid et toute sa clique est si bien frappé qu’il ne pourra pas vous laisser indifférent. Ce roman, premier d’une série qui jamais ne s’essouffle, est inclassable et son auteur toujours aussi mystérieux. Il a cependant réussi à fédérer autour de lui une communauté de mordus qui attendent ses romans comme autant de chapitres d’un nouvel évangile pop et sanglant dont les saints tutélaires s’appelleraient Quentin Tarantino ou Robert Rodriguez !
Qui est vraiment l’auteur anonyme ? Faites vos paris mesdames et messieurs et entrez dans la danse folle du petit monde de Santa Mondega !

Dans le style science- fiction (dont au départ je ne suis pas spécialement friande) si je dois en citer un ce sera :

« Terminus » – Tom Sweterlitsch

Mais c’est quoi ce putain de bouquin !!!
Il m’a broyé les neurones.
Il m’a complètement martyrisé l’esprit.
Il m’a bousillé le sommeil la nuit, le travail le jour…tant son intrigue me poursuivait.
Et pourtant il faut s’accrocher, rester continuellement attentif, relire des passages, se triturer les méninges pour comprendre…
Et quoi? pff … j’ai A-DO-RÉ…tant j’ai été hypnotisée! 
Un énorme, énorme coup de cœur pour ce thriller science-fiction.

Résumé Babelio :

Depuis le début des années 80, un programme ultrasecret de la marine américaine explore de multiples futurs potentiels. Lors de ces explorations, ses agents temporels ont situé le Terminus, la destruction de toute vie sur terre, au XXVIIe siècle. En 1997, l’agent spécial Shannon Moss du NCIS reçoit au milieu de la nuit un appel du FBI : on la demande sur une scène de crime. Un homme aurait massacré sa famille avant de s’enfuir. Seule la fille aînée, Marian, 17 ans, serait vivante, mais reste portée disparue. Pourquoi contacter Moss ? Parce que le suspect, Patrick Mursult, a comme elle contemplé le Terminus… dont la date s’est brusquement rapprochée de plusieurs siècles.

« Né d’aucune femme » – Franck Bouysse

Enfin découvert récemment, la plume de Franck Bouysse avec Buveurs de vent mais surtout un livre incontournable à mes yeux Né d’aucune femme

Un coup de génie ce roman !
Et pour ma part un énorme coup de cœur !

Un coup de cœur pour cette histoire excessivement bien construite, loin d’être facile à lire tant la noirceur est à son paroxysme mais une histoire tellement prenante, poignante et humaine ..
Les cent dernières pages sont justes parfaites, tous les fils conducteurs se rassemblent pour se concentrer en un final explosif et empreint d’une rare émotion !

Un coup de cœur pour une plume et une narration qui frôlent la perfection.. Franck Bouysse est incontestablement un magicien des mots!

Et surtout plus que tout, un énorme coup de cœur pour Rose un personnage haut en couleur qui marque les esprits, qui fait saigner les cœurs même les plus endurcis.
Je suis loin d’oublier cette force de la nature, cette jeune fille au courage peu commun face à l’abject..
J’ai tellement eu le cœur lourd pour elle et je reste meurtrie au plus profond de mes tripes de tant de souffrance, une souffrance telle que tout un chacun en perdrait la raison …
Un livre qu’il ne faut plus présenter tant il a fait parler de lui …
Comment suis-je passée aussi longtemps à côté de cette pépite ?

Pour le coup je suis pourtant bien loin de mes polars habituels… Force est de constater qu’avec un livre de ce gabarit je confirme que la littérature blanche peut me faire vibrer tout autant que les excellents polars. Et en toute honnêteté parfois bien plus !
Un livre qui sort des sentiers battus et si vous ne connaissez pas, ne faites pas comme moi, n’attendez pas pour le lire au risque de passer à côté de cette perle littéraire..!

Résumé Babelio :

« – Mon père, on va bientôt vous demander de bénir le corps d’une femme à l’asile.
— Et alors, qu’y-a-t-il d’extraordinaire à cela ? demandai-je.
— Sous sa robe, c’est là que je les ai cachés.
— De quoi parlez-vous ?
— Les cahiers… Ceux de Rose. »

Ainsi sortent de l’ombre les cahiers de Rose, ceux dans lesquels elle a raconté son histoire, cherchant à briser le secret dont on voulait couvrir son destin.
Franck Bouysse, lauréat de plus de dix prix littéraires, nous offre avec ‘Né d’aucune femme’ la plus vibrante de ses oeuvres.
Ce roman sensible et poignant confirme son immense talent à conter les failles et les grandeurs de l’âme humaine.

Certes il y en a bien d’autres…..

Isabelle – Addiction Polar

Un grand merci à Isabelle pour sa participation à cette rubrique qui, je l’espère toujours, continue de faire gonfler vos PAL !

La semaine prochaine, nous recevrons l’incontournable Yvan, du blog EmOtionS – Blog littéraire !

5 réflexions sur “C’est vous qui le dites ! – Les coups de cœur d’Isabelle

  1. Olala, La couleur des sentiments ! ❤ Une pépite en livre et en film. C'est juste une oeuvre incontournable et pleine d'émotions diverses. J'en connais plusieurs de nom comme L'ombre du vent et Né d’aucune femme (qui sont tous deux à la média), mais jamais lu. Voilà encore de chouettes découvertes !

    Aimé par 1 personne

  2. Ping : C’est vous qui le dites ! – Nouvelle rubrique ! – Mes Lectures du Dimanche

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s