« La fille de Kali » – Céline Denjean

La fille de Kali par Denjean

Durant les vacances, j’ai tendance à me laisser tenter par de nouvelles découvertes, et je fais moins attention aussi à un élément qui se révèle parfois bloquant pour moi : le nombre de pages ! Si je travaille sur ce point depuis quelques mois, j’avoue que c’est quand même plus agréable d’entamer une brique quand je sais que j’ai du temps à y consacrer. Tout ça pour dire qu’il m’a fallu un transat au soleil en plein mois de décembre pour m’installer confortablement et plonger dans « la fille de Kali », juste d’avant de m’auto-flageller pour avoir attendu aussi longtemps pour le faire !

Parce que « la fille de Kali » réunit un certain nombre d’éléments que j’apprécie tout particulièrement : des meurtres aux mises en scène aussi macabres qu’énigmatiques, un groupe de flics avec à sa tête une fonceuse qui ne demande qu’à faire ses preuves, des points de vue différents qui permettent d’aborder l’enquête autrement (un privé coriace, une journaliste en quête de reconnaissance) et une approche psychologique finement travaillée qui nous permet d’assister à la naissance d’un monstre… On ajoute à cela quelques décors franchement idylliques, des personnages aiguisés comme des lames, des investigations qui pataugent un peu, histoire de ne pas tomber dans le cliché des supers flics qui comprennent tout, tout de suite… Ainsi, on accompagne Éloïse Bouquet qui tente de faire ses preuves en élucidant le meurtre de Maurice Desbals, un gentil ingénieur qui, pourtant, vient de se faire sauvagement assassiner et dont la tête a disparu… Très vite, Éloïse craint une série, ce qu’un autre meurtre ne tardera pas à confirmer, mais son enquête piétine. Outre le besoin de faire ses preuves, Éloïse est consciente qu’il lui faut rapidement boucler le dossier, sous peine de voir les cadavres s’accumuler !

Et ces cadavres, justement, c’est du pain béni pour Amanda qui rêve de voir sa carrière de journaliste décoller. Comme tout bon journaliste d’investigation, elle n’hésite ni à donner de sa personne, ni à tromper son entourage pour parvenir à ses fins, et même si le lecteur ne peut s’empêcher d’apprécier la trépidante Amanda, il craint quand même de voir où son comportement de tête brûlée va l’entraîner ! Tout cela pendant que le détective Chang tente de prouver que le père de sa cliente, un connard notoire, ne s’est pas suicidé, ce qui aurait pour effet de libérer l’héritage qui représente un joli pactole…

L’avantage de cette multitude de points de vue, c’est qu’à aucun moment, le rythme ne s’encroûte, ce qui est plutôt pas mal pour une telle brique ! On aura également quelques mises à niveau sur la culture hindoue, et avec moi, distiller des apprentissages au beau milieu d’une fiction, ça marche à tous les coups ! Le voyage est intrigant et passionnant, et l’intrigue est particulièrement riche. Finalement, le livre a été vite dévoré, et Éloïse a tout aussi vite intégré mon équipe de flics fictionnels préférés !

Si vous cherchez une histoire intégrée dans un schéma classique d’enquête tout en cherchant l’originalité du scénario, voilà l’ouvrage qu’il vous faut ! Et la bonne nouvelle, c’est qu’Éloïse revient dans « Le cheptel », « Double Amnésie » et « Le cercle des mensonges » ! Affaire à suivre…

18 réflexions sur “« La fille de Kali » – Céline Denjean

  1. Oulah, tout comme toi j’ai tendance à fuir certains livres a cause du nombre de pages. Ce n’est pas bien, mais c’est une mauvaise habitude. 🤭 Mais cette Éloïse me semble bien sympathique, ou du moins son enquête me semble terriblement tentante, avec ce joyeux mélange de tout ce que j’aime ! 😇 Mon coeur balance là, je suis bien curieuse tout de même… 😁 Merci Nath pour cette idée !

    Aimé par 1 personne

Répondre à loeilnoir Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s