« Métode 15-33 » – Shannon Kirk

Lu en : Mars 2017

1533Après la lecture sombre de « La Maison des Chagrins », j’avais besoin d’une lecture un peu légère. Le thème de l’arroseur arrosé m’a paru parfaitement adapté à combler cette envie, j’ai donc sorti de ma PAL la fameuse « Méthode 15-33 » parce que c’était la promesse de la phrase accrocheuse que vous pouvez voir sur la couverture : « Ils veulent lui prendre son enfant, elle va leur apprendre la peur.« 

Je me suis donc plongée l’histoire de cette ado de 16 ans, enceinte  de 7 mois, qui se fait kidnapper… Non non non ! Je vous entends d’ici : 16 ans ? Enceinte ? Bonjour la cruche !

C’est un cliché qui ne convient nullement à notre héroïne, pourvue d’une intelligence hors du commun et d’une incroyable capacité à ouvrir et fermer à volonté les « interrupteurs » de ses émotions. Grâce à cet étrange talent, elle parvient tout simplement à analyser avec froideur et rigueur son environnement pour mettre en place, dès les premières secondes de son enlèvement, un moyen de s’évader mais surtout, de faire payer ses ravisseurs.

On suit parallèlement l’histoire des deux inspecteurs un peu hors normes qui enquêtent sur cette série de disparitions (notre héroïne découvre assez vite ce qui est advenu des autres).

J’ai aimé l’écriture, l’absence d’empathie de l’héroïne, sa manière méthodique de transformer le moindre objet en « item » ayant un rôle à jouer dans son évasion et son plan de vengeance.

Bon, par moment, de grosses coïncidences bien lourdes mais qui, finalement, passent bien dans cet ouvrage quelque peu caricatural.

J’ai juste une petite déception quand même : je m’attendais à une vengeance intensément sanglante, une traque sans pitié. Au final, si le sort réservé à son ravisseur avant son évasion est très réussi (je ne spoile pas, c’est l’héroïne 17 ans plus tard qui narre son histoire en sorte qu’on sait dès le début qu’elle va s’en sortir), la suite est moins tordue que ce que j’attendais ! (Oui, quoi, le sang, les boyaux, toussa toussa, c’est ce que j’aime, moi !)

Mais le bilan est très positif, lecture divertissante, même un peu drôle et, contrairement à certains avis sur la toile, je n’ai eu aucun mal à m’attacher à l’héroïne pour qui le seul interrupteur qu’il lui est impossible d’éteindre est celui de l’amour qu’elle porte à son bébé à venir… Alors les gars, quand vous enlevez quelqu’un, assurez-vous d’abord qu’il ne s’agit pas d’un génie, légèrement psychopathe de surcroît…

4 réflexions sur “« Métode 15-33 » – Shannon Kirk

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s