« Avant d’aller dormir » – S. J. Watson

Lu en : Décembre 2017

avant-daller-dormirImaginez-vous vous réveiller dans un lit inconnu, à côté d’un homme que vous ne reconnaissez pas, découvrant dans le miroir un visage qui semble être un pâle reflet du vôtre ? A dire vrai, plutôt comme si c’était vous, mais avec vingt ans de plus ? C’est ce Christine vit, matin après matin ! Elle est amnésique et chaque jour, l’homme qui est allongé près d’elle, son mari, Ben, doit lui répéter son histoire : à la suite d’un accident, elle a non seulement perdu la mémoire, mais également sa capacité à stocker plus d’une journée de nouveaux souvenirs… Chaque nuit, c’est le formatage intégral !

Sur les conseils de son psychiatre qui le lui rappelle chaque matin en lui téléphonant, Christine va se mettre à écrire un journal intime. Parce que dans son cerveau fragmenté se trouve quelque part la clé de son histoire…

Bien sûr, c’est presque un jour sans fin que revit Christine, et le lecteur avec elle ! Mais le fait de se mettre à écrire va lui permettre de revenir chaque jour un peu plus loin sur les traces de son passé. Entre vagues de souvenirs qui narguent sa conscience et éléments qui lui sont livrés par son entourage, on ne peut que patienter avec elle, trépigner de cette latence de souvenirs, espérer qu’elle progresse pour dissiper ce brouillard qui l’entoure !

Même si le rythme n’est pas soutenu (comment le pourrait-il, alors qu’il faut éclaircir pour Christine chaque nouveau jour qui passe ?), le lecteur est quand même emporté par son besoin de savoir. Le final, on l’a peut-être effleuré, touché du bout des doigts comme Christine qui tente parfois de saisir un souvenir, mais on a laissé s’échapper et, lorsqu’il nous apparaît dans toute sa splendeur, il nous surprend par son ampleur !

Sujet difficile à traiter pour l’auteur, comme il le reconnaît lui-même dans sa préface. Et pourtant, entre manipulation et finesse, il tient le lecteur en haleine, à égalité avec son héroïne, le meilleur moyen pour lui de nous garantir un niveau d’angoisse constant. Un bon vieux thriller psychologique à recommander aux adeptes du genre !

 

 

17 réflexions sur “« Avant d’aller dormir » – S. J. Watson

  1. J’avais eu un gros coup de cœur pour ce roman, que j’avais trouvé très bien mené malgré la difficulté d’écriture ! A aucun moment je ne m’étais lassée de « rererelire » les choses, belle prouesse. Un final peu original mais assez bien amené malgré tout.
    L’adaptation en film avec Kidman est pas mal, mais n’a pas, évidemment, toutes les subtilités du livre!
    Au plaisir!

    Aimé par 1 personne

  2. Isabelle

    Amatrice du genre, ce résumé m’a vraiment donné envie de m’y plonger… avant d’aller dormir bien sûr ! Au vu de mes petits soucis de mémoire à la suite d’un accident de voiture (tiens tiens… curieux, non ?!), je pense que je ne me lasserai pas de lire, relire et re-relire ces journées sans fin…

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s