« M, le bord de l’abîme » – Bernard Minier

Lu en : Juillet 2019

m le bord de l'abîme.jpgNous vivons dans une société ultra-connectée, dans laquelle la data nous semble insignifiante et où nous avons l’habitude de renseigner nos informations personnelles. Si je suis peu présente sur les réseaux, cela ne m’empêche pas de laisser ma fitbit stocker mes informations personnelles sur un cloud et de rêvasser devant ce super frigo Samsung qui pourrait directement être connecté à mon appli de courses en ligne !

Dans cette course à la technologie, nous, le commun des mortels, sommes bien conscients que les avancées sont gigantesques, mais peut-être pas totalement avertis quant aux tenants et aboutissants de cette course à l’innovation.

Et il faut dire que nos auteurs sont bien là dès qu’il s’agit d’administrer une petite piqûre de rappel ! Franck Thilliez l’a abordé dans Luca, Bernard Minier enfonce le clou avec ce thriller d’un autre genre.

L’intrigue prend ses quartiers à Hong-Kong, ville où débarque Moïra, une jeune et brillante française qui va rejoindre l’équipe de super-développeurs de l’industrie Ming, pilier du marché de la technologie. Pour la jeune française, l’enjeu est de s’intégrer et de s’acclimater à cette ville aux mœurs particulières et surtout à l’entreprise pour qui la notion de vie privée semble totalement inexistante, voire inappropriée !

Alors que l’équipe que Moïra a intégrée travaille sur le perfectionnement d’un « chatbot » ultra performant, les accidents s’enchaînent. Et lorsque la police la contacte pour la mettre en garde contre son employeur, l’incrédulité de Moïra est à son comble…

Parallèlement, nous suivons le cheminement d’un jeune policier sur les traces d’un tueur sadique.

Bien imbriquées, les intrigues se rejoignent pour nous faire trembler et suffoquer.

Un excellent pavé tant psychologique que violent, dans lequel Minier nous glisse pas mal d’informations terrifiantes mais bien réelles.

J’avoue avoir eu un peu de mal à rentrer dedans, mais c’est le propre de Minier de prendre son temps pour placer ses pions. Une fois en place, on se laisse glisser de page en page en ayant peur de comprendre et en redoutant les révélations.

Force est de constater que Minier signe ici un thriller dépaysant mais surtout menaçant…

12 réflexions sur “« M, le bord de l’abîme » – Bernard Minier

  1. J’avais lu des avis mitigés, notamment à cause du début que toi et les autres avez trouvé un peu long… Mais j’avoue que tu éveilles ma curiosité, notamment avec l’idée de psychologie et d’informations aussi terrifiantes que réelles… Il est à la médiathèque. Si jamais l’envie me prend de lire un polar, je sais que je pourrai le découvrir là-bas.^^

    Aimé par 1 personne

    1. Oui, j’avoue que j’ai mis du temps à vraiment rentrer dedans. Ce qui est réellement terrifiant, c’est le potentiel de ces nouvelles technologies et l’éthique qu’il faudrait y coller mais qui, malheureusement, manque souvent à ceux qui ont les moyens financiers de développer tout ça…

      Aimé par 1 personne

  2. Ping : Les Lectures des Amis #1 – Les lectures de Maud

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s