« Jackson Hole » – Karel Gaultier

Lu en : Novembre 2019

jakson holeEt si on parlait finances, aujourd’hui ? En entamant ce livre, je n’avais que très peu d’idées sur la manière dont les pointures de la finance jouent notre destin à la roulette. Je ne dirais pas qu’en ressortant de cette lecture, je suis devenue une experte, loin de là ! Mais j’ai passé un bon moment à tenter d’y comprendre quelque chose.

Le livre s’ouvre sur une catastrophe aérienne. Un crash dans lequel plusieurs dirigeants financiers mondiaux perdent la vie. L’opportunité pour Matteo Andreani, qui est à la fois un petit génie de la finance et un dandy italien, de briguer le mandat de président de la puissante BCE (Banque Centrale Européenne). Entouré des plus grands, Matteo, surnommé « le devin », agit en fin stratège pour accéder à ce poste tant convoité. C’est à ce moment qu’une crise financière internationale se profile, dressant les plus grandes puissances mondiales les unes contre les autres. Ses pions en place, l’auteur nous pose alors en spectateurs d’une valse endiablée de magouilles et de jeux de pouvoir. L’argent pervertit les plus nobles d’entre nous, alors que dire quand ceux qui naviguent dans ces hautes sphères sont déjà corrompus de base ?

Je ne dirais pas que j’ai compris tous les mots (ouais, mais feignasse, t’avais qu’à te reporter au glossaire en fin de livre au lieu de te plaindre ! #flemme) mais dans l’ensemble, je me suis vraiment laissée porter par le récit, tout en m’offusquant des pratiques douteuses bien qu’en réalité, ça ne m’étonne pas tant que ça ! Car même s’il s’agit d’une fiction, j’imagine aisément que la réalité ne doit pas être beaucoup plus reluisante !

Je n’étais pas totalement convaincue en commençant ce thriller financier que m’a proposé en lecture Marion, des Éditions Slatkine & Compagnie, que je remercie d’ailleurs au passage ! Mais l’intrigue m’a rapidement cueillie grâce à une écriture vraiment fluide, une action bien présente et un suspense qui nous tient en haleine. L’auteur nous amène  même subtilement à nous attacher à Matteo, cet arrogant play-boy de la finance. À tort ou à raison ? Ça je vous laisse le découvrir !

7 réflexions sur “« Jackson Hole » – Karel Gaultier

  1. Ping : [Tag] – Tag de Fin d’Année 2019 – Mes Lectures du Dimanche

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s