« Miracle » – Solène Bakowski

Lu en : Novembre 2019

miracleMiracle : 1 – Mes Lectures du Dimanche : 0.

Oui, je le savais, que ce livre me mettrait K.O. Oui, je le savais, qu’il me serait impossible d’être originale ou innovante après tous les retours que j’ai lus.

Mais je suis entrée dans la danse quand même. J’ai suivi Laure à qui on annonce, alors qu’elle n’a que 21 ans, qu’elle a une saloperie dans le crâne qui lui grignote la vie, lui laissant au mieux à peine plus de 1.000 jours à vivre, au pire tout juste 730. Oui, malgré les avertissements, j’ai embarqué avec elle sur Le Laurelle, portée par la vague de sympathie et de compassion relayée par les réseaux sociaux qui portent l’héroïne malade aux nues. Oui, je savais que je ne lisais pas un feel good mais un Solène Bakowski qui m’a déjà brutalisée par sa plume plus d’une fois, donc oui, je savais que, plus que jamais, l’expression « tout ce qui monte doit redescendre » allait prendre tout son sens… Mais si je l’avais effleuré, je ne pouvais pas imaginer qu’une fois en haut, la chute serait pire que vertigineuse. Qu’une bonne nouvelle pouvait prendre des allures de fin du monde, que la vindicte populaire est encore pire que tout lorsqu’elle se cache sous des avatars, que l’amour meurtri est prétexte à mille perversions.

Lorsqu’on s’en remet à Solène, la noirceur du monde nous gifle sans vergogne avec une crédibilité à toute épreuve. Le torrent d’émotion est inévitable et saccage tout sur son passage.

La maladie et la mort sont au cœur de ce roman, et quand elles s’invitent dans un service pédiatrique, la lecture devient d’autant plus difficile que la vue se brouille de larmes contre notre gré.

Je ne devrais pas vous inciter à un naufrage assuré, pourtant je n’ai qu’une envie : vous convaincre d’embarquer avec Laure, même si vous savez pertinemment qu’avec elle vous suffoquerez, qu’avec elle vous vous noierez, qu’avec elle vous goûterez amèrement le prix de la vie.

Il est où, le miracle, là-dedans, vous demandez-vous ? Le miracle, c’est la plume de Solène Bakowski, puissante, percutante, belle, fluide, qui vous porte avec talent vers une fin inexorable où vous atterrissez sonné avec une seule envie : recommencer !

Encore un dernier petit mot pour remercier à l’infini Valérie (Sangpages) grâce à qui j’ai pu me noyer dans les mots dédicacés de Solène, après avoir pensé les avoir perdus 😉 !

23 réflexions sur “« Miracle » – Solène Bakowski

    1. Oui, bien sûr, et heureusement ! Je sais que sans cette petite lueur, tu ne peux pas apprécier une lecture, c’est d’ailleurs la seule raison qui m’empêche de tout faire pour te convaincre de lire « Le Manufacturier ».
      Solène a vraiment un talent incomparable…

      J'aime

  1. J’ai lu un de ses livres, Avec elle, qui m’avait beaucoup plu. Je pense que si je lis un autre roman de l’auteure, ça sera celui-ci, le sujet est très fort et vu comment tu en parles, je pense que je vais encore adorer le style de l’auteure et l’héroïne même si c’est une lecture qui est loin d’être facile psychologiquement parlant.

    Aimé par 1 personne

    1. Ce qui est génial avec l’auteur, c’est que sa plume est magnifique. On la compare souvent à Amélie Antoine. Toutes deux écrivent avec les tripes des histoires réalistes et poignantes. Mais vraiment je le conseille (mais évidemment pas quand tu es dans une période un peu tristounette parce que ça va t’achever !)

      Aimé par 1 personne

  2. Ping : Le « Top 10 du Noir 2019 » de Mes Lectures du Dimanche – Mes Lectures du Dimanche

  3. Ping : « Matière noire » – Ivan Zinberg – Mes Lectures du Dimanche

  4. Ping : Le TOP 10 de nos lecteurs et lectrices #5 , Nathalie – Collectif polar : chronique de nuit

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s