« Le quatrième rassemblement » – Cyril Carrère

Lu en : Octobre 2020

Le quatrième rassemblement par Carrere

En voilà un que j’attendais avec extrêmement d’impatience, et qui n’est donc pas passé par la case « PAL » ! Parce que j’avais lu (et aimé !) « Grand froid« , parce que je devais rencontrer l’auteur au salon Iris Noir (ne nous étendons pas sur l’annulation, au risque de voir mon moral chercher refuge au fond de mes chaussettes), parce que j’en avais envie, tout simplement !

L’immersion dans l’intrigue est immédiate, et l’on ressent instantanément l’urgence de la situation. L’urgence pour Will de protéger ce qui se cache sous l’apparent fiasco de sa dernière entreprise, Educorp, alors qu’il a la réputation d’être un infaillible entrepreneur. L’urgence pour Phil, flic, qui se retrouve à enquêter sur deux meurtres plutôt violents : celui de l’ancienne secrétaire d’Educorp et celui de la femme d’un illustre avocat particulièrement fouineur, qui avait Educorp dans le collimateur.

Difficile d’en dire plus sur l’intrigue. Tout juste puis-je confirmer que ça va vite, très vite ! Et, à l’instar d’un Harlan Coben, l’auteur va vous laisser nombre de portes ouvertes aux suppositions, mais bien malin celui qui mettra le doigt sur la vérité ! Et cette vérité, elle est malheureusement plus simple et terre à terre que n’importe lequel des complots les plus vastes ! Mais la simplicité a ses limites, et une fois l’engrenage en marche, les dommages collatéraux seront légion !

Ce qui m’a le plus secouée dans le récit, ce sont les descriptions des faiblesses humaines. Les personnages sont profondément humains, et leurs actes tout autant. Mais des humains vrais, froids, calculateurs par moments, et tout d’un coup sensibles, heurtés. Une chose en particulier m’a plu : pas de couple idéal dans ce roman, pas de romantisme niais qui fait croire à l’amour-toujours ou à l’amour-parfait, parce qu’un couple, ce n’est pas ça ! Un couple, ça peut être de l’amour avec des désaccords, ça peut être un enfer, ça peut être une entente tacite et sans passion, ça peut prendre plein de formes, avec quantité de bonnes et de mauvaises choses… Les couples que l’on va croiser dans ce livre sont pour le moins dysfonctionnels, mais ils sont crédibles ! Parfaitement ! A tel point qu’un passage en particulier m’a fait serrer les dents, parce qu’il résonnait trop bien en moi…

Tout ça pour dire que les mots sont justes ! Le quatrième rassemblement, c’est un dérapage incontrôlé et incontrôlable de quelques êtres qui ont voulu faire passer leurs intérêts en priorité, sans mesurer la portée des conséquences. Dans cette période compliquée où il est plus sage de rester tranquillement emmitouflé dans un plaid au fond de son canapé, je ne peux que vous recommander de partir, en esprit, en balade à Visalia !

5 réflexions sur “« Le quatrième rassemblement » – Cyril Carrère

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s