Lecture Commune de Christel & Nath #6 :« Cinq doigts sous la neige » – Jacques Saussey

Lu en : Mars 2021

Cinq doigts sous la neige par Saussey

Nous revoilà en selle, Christel et moi, pour une nouvelle Lecture Commune (LC pour les intimes) ! Ça aide à sortir de la PAL des livres qui y trainent depuis trop longtemps ! Cette fois, notre choix s’est porté sur « Cinq doigts sous la neige » , et ça m’arrangeait plutôt bien, car cela m’a permis d’être à jour dans la lecture de tous les titres parus chez Cosmopolis Editions que j’ai dans ma bibliothèque ! (Entretemps, le petit nouveau « Biotope » est arrivé, mais il ne pourrira pas dans ma PAL parce que les retours le concernant sont trèèèèès tentants !)

Comme toujours, Christel a rapidement pris une centaine de pages d’avance sur moi ! Heureusement d’ailleurs, car j’avoue que l’abandon m’a clairement traversé l’esprit. C’est donc la promesse « qu’il allait se passer quelque chose » qui m’a poussée à persévérer. Et au final, ça donne quoi ?

L’avis de Christel

Nouvelle LC avec ma binômette pour le dernier roman de Jacques Saussey « Cinq doigts sous la neige ».
Pour ma part, cette lecture s’est vraiment faite en deux temps. J’ai trouvé la première partie un peu « longuette », fort calme, avec la description détaillée de plusieurs situations qui n’avaient rien à voir les unes avec les autres. Comme c’est un peu compliqué dans ma tête pour le moment, j’ai plutôt besoin que ça bouge et que ça avance dans mes lectures. Et pour tout vous avouer, j’ai même failli abandonner…Mais, je me suis dit : « Non ce n’est pas possible, je ne peux pas abandonner un Saussey ! » donc je me suis accrochée et …. j’ai bien fait 😉
À partir de la troisième partie, le rythme s’accélère, tous les pions posés précédemment se mettent en place. Et là, tapis rouge, l’histoire se déroule devant nos yeux,. J’ai été littéralement happée par le récit et plus moyen de lâcher le livre. Jacques Saussey nous emmène exactement là où il le veut. Son écriture est fluide, les chapitres sont courts et le rythme est soutenu. La description des paysages est magnifique mais malgré tout ce grand air, on étouffe, on suffoque, pris dans la tourmente des personnages dont la psychologie est largement décrite et approfondie.
Bref, vous l’aurez compris, malgré un début laborieux, je ne peux que vous conseiller ce livre et, pour ne pas spoiler, je ne vous parlerai pas du final mais il est juste WOUAH. J’en suis encore toute bouleversée et je m’en veux vraiment d’avoir, un instant, douté du talent de Jacques Saussey.

Mon avis

Nous sommes réunis en ce jour pour célébrer… l’anniversaire d’Alexandre ! Oui, c’est un peu ça, ça commence comme un truc chiant comme une messe la pluie pour finalement enfin s’animer et s’éclairer d’un coup, pour mon plus grand bonheur !

Alexandre, donc… Un jeune homme un peu perturbé depuis le décès de sa maman, que son père Marc, célèbre écrivain et indécrottable ermite, a bien du mal à cerner. Pour faire plaisir à son fils, Marc accepte bon gré mal gré de recevoir à la maison quelques copains et copines pour une après-midi festive. Dis comme ça, on pourrait croire que le gamin fête ses six ans, mais pas du tout ! C’est 18 ans, qu’il va avoir ! Et pour qu’Alexandre puisse vraiment profiter de sa fête sans qu’elle ressemble à un goûter d’anniversaire pour avorton, il va falloir ruser dans le dos de son père.

Et tandis que l’après-midi ne se déroule pas tout à fait selon les plans (A ou B) d’Alexandre, la neige se met à tomber si fort que voilà les jeunes coincés dans cette immense maison complètement isolée pour la nuit. Mais un incident survient, qui force Marc à passer en mode survie pour protéger son fils à tout prix.

Très très honnêtement, j’ai trouvé l’entrée en matière vraiment longue. Très longue. Sans Christel, je pense que j’aurais cédé aux sirènes de l’abandon. Pourtant, en effet, à un certain moment, insidieusement, l’auteur se met à nous entraîner à sa suite. Et c’est comme pour la préparation d’un jeu de dominos : la mise en place est laborieuse, mais dès que le premier domino tombe, l’enchaînement qui s’ensuit se produit sous nos yeux ébahis et l’ensemble prend des allures d’œuvre d’art ! Cette fin ! Non, mais, cette fin !

Vous aurez donc compris que j’ai adoré la fin, cependant, le chemin pour y arriver m’a laissée… de glace (oui, je sais, elle était facile !) et je déplore de ne m’être attaché à aucun des personnages. Lecture en demi-teinte, donc, mais qui se clôture finalement sur un bon sentiment.

12 réflexions sur “Lecture Commune de Christel & Nath #6 :« Cinq doigts sous la neige » – Jacques Saussey

Répondre à Nath - Mes Lectures du Dimanche Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s