Lecture Commune de Christel & Nath #7 :« Qu’à jamais j’oublie » – Valentin Musso

Lu en : Mai 2021

Qu'à jamais j'oublie par Musso

Tout d’abord, Christel et moi remercions conjointement les éditions du Seuil, BePolar ainsi que Babelio pour cette lecture ! Découverte l’an dernier, la plume de Valentin Musso m’avait particulièrement bluffée, aussi avais-je hâte de me replonger dans son nouveau récit !

L’avis de Christel

Pourquoi une sexagénaire se prélassant calmement au soleil se retrouve quelques instants plus tard avec un meurtre sur les bras ?

C’est la question à laquelle Théo, son fils, va devoir répondre s’il veut venir en aide à Nina.

Pour ce faire, il va devoir fouiller dans le passé de sa mère qui, après quelques réflexions, lui apparaît comme complètement inconnu. Comment est-il possible qu’un fils ne connaisse pas ses racines maternelles et donc ses propres origines ? Ça nous paraît impossible sauf si ce passé est tellement horrible qu’on préfère l’occulter.

Effectivement, grâce à ce livre, on va découvrir un pan de l’histoire Suisse qui est on ne peut plus sombre. Grâce à Théo et à sa ténacité, on va s’enfoncer dans le passé de Nina qui est loin d’être celui d’une enfance classique.

J’ai beaucoup aimé cette introspection de Théo qui nous permet de prendre conscience des horreurs d’un passé pas si lointain que ça.

Par contre, petit bémol, j’ai trouvé le rythme de ce livre très lent et la fin plus que prévisible.

En résumé, je dirais qu’il faut prendre cette lecture comme un récit de vie et non comme un thriller ce qui permettra d’en profiter pleinement.

Mon avis

J’ai retrouvé une plume simple mais entraînante, qui, malgré une absence de scènes dynamiques, emmène le lecteur de page en page. Pour cela, rien à redire, Musso emporte !

Il va nous entraîner sur les traces de Nina, qui, sur ce qui semble un coup de tête, suit un homme jusqu’à sa chambre d’hôtel pour ensuite le poignarder. Cette entrée en matière donne le ton. La suite servira à comprendre comment Nina, pourtant jusqu’alors parfaitement irréprochable, a pu commettre l’irréparable.

Pour tenter de dénouer les fils conducteurs qui ont mené Nina droit vers la case prison, son fils Théo se décide à enfin creuser le passé de sa mère, dont il s’aperçoit vite qu’en fait, il ne connaissait rien !

Dans un premier temps, l’auteur s’attache à présenter un fils désemparé mais bien décidé à comprendre, même si cela doit rouvrir de vieilles blessures dont lui-même n’a pas conscience.

Ensuite, l’auteur nous entraîne parallèlement dans un passé choquant et pourtant tristement réel, sachant que pour construire son intrigue, l’auteur s’est appuyé sur une sombre période de l’histoire Suisse.

Une fois les révélations entamées, il ne reste plus au lecteur qu’à se laisser entraîner vers une fin somme toute prévisible. A quelques rebondissements prêts, j’avoue que la fin n’a pas eu l’impact renversant qu’avait eue celle d’ « Un autre jour » qui, elle, m’avait carrément retourné le cerveau. J’ai donc ressenti un petit manque, mais aisément comblé par la puissance du drame familial auquel Musso a su donner une très belle consistance, sans tomber dans le voyeurisme.

Au final, un récit manquant un poil de rythme et de surprise pour moi, mais pourtant un récit touchant et révoltant, nécessaire pour le devoir de mémoire d’une situation qui ne date pas d’une époque si éloignée que ça.

15 réflexions sur “Lecture Commune de Christel & Nath #7 :« Qu’à jamais j’oublie » – Valentin Musso

  1. Ce livre n’est pas qu’un thriller, il est davantage que ça. Un autre genre que son précédent (qui était dingue en matière de rebondissements !)
    Moi j’ai beaucoup aimé la fin ! Et elle m’a bien surpris 😉

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s