Prix des auteurs inconnus : Les sélectionnés en littérature noire

Cette année, entraînée par Julie (Ju lit les mots), je me suis lancée comme jurée dans le cadre du prix des auteurs inconnus (plus d’infos ici), catégorie littérature noire (ho, quelle surprise ! 🙂 ).

Nous avons donc commencé par lire les dix premières pages de l’ensemble des romans retenus pour ensuite passer aux votes, sur base des ces 10 pages lues, de la couverture et du résumé. Et voici les résultats ! Je précise que les mots qui suivent sont ceux d’Edwige, l’une des organisatrices, et que l’article original est à retrouver sur le site du prix, à ce lien. Bravo aux auteurs !

Sélectionnés 2020 / Par Edwige

La catégorie Littérature noire regroupe les polars, thrillers et romans horrifiques. Pour cette session 2020, nous avons reçu pas moins de 59 soumissions. Toutefois, parmi les 59 candidatures, 36 extraits ont été disqualifiés. De fait, ils comportent plus de trois fautes, ce qui les élimine en vertu de l’article 3 du règlement.

Les jurés en ont scruté, avec grande attention, chacune des couvertures, lu chacun des résumés et extraits de 10 pages.

En effet, les membre du jury sont avant tout des lecteurs. Or les lecteurs se fient généralement à ces trois éléments pour choisir leurs lectures. C’est pourquoi nous les avons choisis comme critères pour cette phase de présélection. Ainsi, les ouvrages en compétition sont tous traités sur cette même base, dans un souci d’équité.

Après de grosses hésitations et tergiversations, les 17 chroniqueurs ont abouti à la sélection des cinq ouvrages qui les ont le plus convaincus.

Un énorme merci à eux pour leur implication et leur objectivité. En effet, ils ont su mettre de côté leurs affinités avec les auteurs candidats. Certains ont même refusé de classer les livres déjà lus ou encore ils ont décliné ou différé des services presse car ils étaient en lice pour le Prix.

Chacun des jurés s’est engagé à lire et à rédiger une chronique de chaque roman finaliste sur son blog.

Et maintenant, les finalistes !

(par ordre alphabétique des noms d’auteurs)

La Cave aux poupées

de Magali Collet

Manon n’est pas une fille comme les autres, ça, elle le sait depuis son plus jeune âge.
En effet, une fille normale ne passe pas ses journées à regarder la vraie vie à la télé.
Une fille normale ne compte pas les jours qui la séparent de la prochaine raclée monumentale…
Mais, par-dessus tout, une fille normale n’aide pas son père à garder une adolescente prisonnière dans la cave de la maison.

La mémoire dans le sang

de Marie Compagne

Lille. Église Saint-Maurice. Derrière le rideau rouge du confessionnal, une femme nue, agenouillée, le front posé sur ses mains jointes. Morte. Le corps est d’une pâleur spectrale. Au creux du cou, deux incisions évoquent le baiser d’un vampire… Et dans la croix en bois qui pend sur sa poitrine, des vers d’un autre temps. ” Dans ton sang, ma chérie, je bois l’éternité… ” Un étrange tableau pour une intrigue addictive. Après ” La nuit avalera le mal “, c’est au cœur d’une palpitante chasse aux vampires que nous emmène Marie Compagne. Une course contre le passé qui réserve à la capitaine Sybille Lievi ? son lot de sinistres surprises…

Ahriman

de Gwenn-Aël

Alors que Toulouse sombre dans un déferlement d’intempéries inexplicables, le lieutenant Éliot Bénin est confronté à la plus sordide affaire de sa carrière.
Des meurtriers aussi déterminés que sanguinaires s’inspirent des méthodes de l’Inquisition et de la mise à mort du Christ pour assassiner des hommes.

Bénin ressent immédiatement le caractère hors norme de cette enquête qui le mènera deux millénaires en arrière, au jour lointain où tout a réellement commencé : en l’an 33 après J.-C.

Némésis

de Xavier Massé

« David… ? C’est moi, c’est Vincent ! Il faut que tu viennes ! Il faut que tu me rejoignes dans notre village d’enfance… il s’est passé quelque chose… c’est horrible, je n’ai jamais vu ça !… » Une disparition anormale, un meurtre sans précédent, un village divisé entre croyances et superstitions, une atmosphère étouffante… David et Vincent, deux gosses d’Assieu devenus flics, vont s’immerger dans cette enquête, et sans le savoir vont descendre aux portes de l’enfer…

La Peine du bourreau

d’Estelle Tharreau

McCoy est « bourreau » au Texas. Après 42 ans passés dans le couloir de la mort, il reçoit la visite officieuse du Gouverneur Thompson qui doit se prononcer sur la grâce du condamné numéro 0451.
Il ne leur reste que quatre heures pour faire revivre les souvenirs de McCoy avant l’injection létale.
Quatre heures dans l’isolement de la prison de Walls.
Quatre heures pour cinq crimes qui déchaînent les passions.
Quatre heures pour ce qui pourrait être la dernière exécution de McCoy.
Quatre heures pour jouer le sort d’un homme.

Un thriller psychologique aussi troublant que fascinant : une immersion sans concession dans le couloir de la mort et ses procédures d’exécution.

Quelques précisions avant de terminer

  • Être sélectionné c’est la promesse de la publication de 17 chroniques. Cela ne veut pas dire que toutes les chroniques seront positives. Nous demandons aux membres du jury de rédiger des chroniques sincères. Les dix premières pages vous ont permis de passer la sélection, cela ne veut pas dire que la globalité du livre plaira à notre jury.
  • Ce n’est pas parce que votre roman n’apparaît pas dans la liste des sélectionnés qu’il est moins bon. Il a juste moins plu au jury de votre catégorie que les autres romans sur la base des éléments fournis. 
  • Chaque membre du jury, toutes catégories confondues, nous a fait part de la grande difficulté de choisir seulement 5 ouvrages parmi la cinquantaine de chaque catégorie. Certains avaient choisi des livres qui n’ont pas été sélectionnés, et ont exprimé leur envie de les lire malgré tout. Plusieurs ont même déjà fait des achats en ce sens. Ne pas être sélectionné ne veut donc pas dire tomber dans l’oubli, vous avez déjà gagné des lecteurs.

16 réflexions sur “Prix des auteurs inconnus : Les sélectionnés en littérature noire

      1. Oui, c’est vrai qu’il y a une charge de travail. Mais on est plus nombreuses cette année et cela me permet aussi, de lever le pied 😉 La visibilité c’est notre objectif premier et puis quand on voit des auteurs être édités ensuite, on se dit que peut-être un tout petit petit peu, on y a contribué. Je suis contente que cela donne aussi des idées de lecture 😉

        Aimé par 1 personne

  1. Ping : « Némésis » – Xavier Massé – Prix des Auteurs Inconnus – Mes Lectures du Dimanche

  2. Ping : « La mémoire dans le sang » – Marie Compagne – Prix des Auteurs Inconnus – Mes Lectures du Dimanche

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s