« Némésis » – Xavier Massé – Prix des Auteurs Inconnus

Lu en : Octobre 2020

Comme vous le savez, cette année, je suis jurée le cadre du Prix des Auteurs Inconnus (plus d’infos ici), catégorie littérature Noire, of course !

Dans les cinq titres en lice se trouve l’excellent « Némésis », que j’avais découvert en octobre dernier. Sa mise en avant par le prix est pour moi l’occasion de vous repartager ma chronique, espérant vous convaincre, si ce n’est déjà fait, de découvrir ce titre !

Article paru initialement ici.

Assieu, charmant petit village, au dire de l’auteur, va servir de décor à une intrigue complexe et déstabilisante. L’Assieu du roman, c’est une zone rurale dont le maire tient à faire un exemple de modernité, au risque de s’attirer les foudres des anciens. Mais surtout, l’Assieu du roman, c’est une scène de crimes. Dès le premier meurtre, Vincent, flic et enfant du pays, fait appel à David, l’un de ses amis d’enfance, devenu flic lui aussi, dans la région où sa mère et lui se sont installés après le décès de son père. Il se sent démuni par la barbarie dont le tueur a fait preuve. Et en plus d’être particulièrement violent, le tueur est malin. Il n’a laissé aucune trace, ni d’effraction, ni d’ADN, juste un message annonciateur d’un nouveau carnage. Pour les deux flics commence une chasse à l’homme dans ce village que David ne reconnaît plus. Et il faut agir vite, car le monstre sanguinaire semble assoiffé de sang !

On va suivre la descente aux enfers de ces deux flics tellement engloutis par leur affaire qu’ils n’en dorment plus, travaillant jusqu’à l’épuisement et les dérapages qu’il induit. Et ça se comprend, car la nature des crimes (que je ne révèlerai pas pour ne pas spoiler) ne peut laisser personne indifférent !

On rentre dans l’histoire assez rapidement, et très vite aussi, on craint les prochains meurtres car ils sont intolérables. A un moment, la vérité prend une tournure qui m’a fait froncer les sourcils. Alors que ma lecture avait été très bonne jusque-là, l’explication me déplaisait. Mais elle perdure… L’auteur martèle, comme ce même tic-tac lancinant qu’il décrira à un moment, et enfonce le clou de l’explication… Et voilà qu’on s’étonne… Qu’on se surprend… Et si l’inconcevable devenait concevable ? Ebranler et faire douter sont des capacités que j’apprécie chez un auteur. Nul doute qu’il m’a semblé qu’ici, cet art était parfaitement maîtrisé, tout comme la plume de l’auteur, toute en puissance et en maturité.

14 réflexions sur “« Némésis » – Xavier Massé – Prix des Auteurs Inconnus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s