« Conjuration Delta » – Phil Smans

Lu en : Juin 2021

Conjuration Delta par Smans

Pour tous ceux qui aiment les chiffres et les algorithmes alambiqués, imaginer régir le monde et le faire tourner dans le sens que l’on souhaite est parfaitement envisageable, sur base d’informations savamment calculées par les machines les plus puissantes, programmées par les esprits qui ne le sont pas moins ! Partant de ce postulat, auquel il ne manque qu’un séculaire consortium secret et ses membres friqués, on comprend vite à quel point l’humain lambda peut n’être qu’un mouton parmi tant d’autres… Et si l’envie prenait à l’un des moutons de sortir du rang, il serait envoyé ad patres avant même d’y avoir pensé !

Dit comme ça, ça peut paraître un peu dingue, cependant, ça tient plutôt bien la route. Sur fond de tueur en série international qui semble n’avoir aucune logique dans le choix de ses victimes, un chef de projet d’une grosse entreprise technologique, une journaliste et des flics internationaux vont s’unir pour lever le voile sur l’identité de cet étrange tueur qui abat ses victimes d’une balle particulièrement destructrice dans la tête.

Ce qui est pour le moins original dans l’intrigue, c’est que l’auteur va offrir au lecteur la possibilité de faire la connaissance de son tueur, de manière approfondie. Un tueur pas comme les autres, car il déteste faire souffrir ses victimes et est partisan d’une mort rapide et sans bavure. Côté vie personnelle, il fait des choix relativement inattendu… Et tout tueur de sang-froid qu’il soit, certains de ces (mauvais) choix vont le mettre dans le pétrin… et on en serait presque désolé pour lui !

Dans l’ensemble, j’ai aimé l’aspect techno-thriller, et j’avoue que je n’en finis pas de me demander où se situera la limite de la technologie ! En cela donc, le livre m’a paru très réussi. Par contre, j’ai eu un peu de mal avec l’équipe de choc réunie pour démasquer le « méchant », mais je pense que le manque que j’ai pu ressentir provient notamment du fait que je n’ai pas lu le livre précédent, « La Liste Alpha », et les nombreuses références qui y sont faites ont généré une certaine frustration. De plus, j’ai aussi eu l’impression d’un dénouement un peu expéditif. Mis à part cela, l’expérience de lecture était suffisament agréable que pour me donner envie de partir à l’assaut de « La Liste Alpha » le jour où celle-ci croisera ma route !

7 réflexions sur “« Conjuration Delta » – Phil Smans

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s