« Inconditionnelles » – Marlène Charine

Lu en : Juin 2021

Inconditionnelles par Charine

Un livre qui démarre sur une enquête qui se conclut, ça peut paraître inhabituel… Sauf que, si l’on se place du côté des familles, cette conclusion est le début d’une nouvelle vie, d’une longue reconstruction, quand elle est possible… C’est le parti qu’à pris l’auteure, qui ouvre le bal en nous narrant la découverte, dans une cave, de trois petites filles disparues depuis quelques jours. Leur ravisseur s’est pris une balle dans le buffet et, compte tenu de l’état dans lequel se trouvent les trois puces, personne ne le regrettera !

Toutes les trois hospitalisées à divers degrés de gravité, le lecteur va alors faire la connaissance des trois mères, très différentes l’une de l’autre. Il y a Garance, la dentiste aux allures de Bree Van de Kamp, qui tente de tout maitriser mais qui se retrouve démunie devant cette situation aussi inédite que monstrueuse. Puis Blandine, son amie, nettement plus douce et plus fragile, dont la fille est également la plus amochée, et ensuite Cora, mère célibataire et batailleuse, un peu grande gueule mais tellement attachante… Dans ce trio improbable, si Blandine est amie autant avec Garance qu’avec Cora, ces deux dernières ne se supportent pas beaucoup. Et pourtant… Pourtant, l’adversité va les réunir car, malgré toutes leurs différences, une chose les unit : l’amour qu’elles portent à leurs enfants.

Et alors que les petites tentent de se reconstruire, les mères perçoivent des signaux étranges qui laissent à penser que le dossier a été classé un peu vite. C’est d’ailleurs également ce qui préoccupe la capitaine Valles qui a participé à la résolution de l’enquête.

Dans ces lignes, c’est la pugnacité des femmes qui est mise à l’honneur. Les mères avaient une vie, certes pas forcément idyllique, mais néanmoins agréable avant que ne surviennent les enlèvements qui vont bouleverser leur quotidien. Chacune à leur manière, elles réagissent et se serrent les coudes. La Capitaine Valles n’est pas en reste, car les descritpions de ses réactions laissent deviner des blessures profondes qui font d’elle une flic particulièrement dévouée, quitte à déraper !

La force de ce livre est sans aucun doute des personnages très forts, très humains, complètement aboutis dans leurs forces et leurs faiblesses qui sont particulièrement émouvantes. C’est d’ailleurs cette émotion autant que la ténacité des mères qui porte le lecteur de pages en pages dans un récit particulièrement bouleversant qui ne manque pourtant pas de rythme.

Il est possible que ma condition de mère ait particulièrement influencé mon ressenti durant cette lecture, mais il est cependant indéniable que la plume de l’auteur est d’une justesse et d’une puissance incomparable ! J’ai traversé ces lignes en apnée, en savourant chaque contour.

Une rencontre littéraire que je n’avais pas forcément planifiée mais qui se conclut par un véritable coup de coeur !

17 réflexions sur “« Inconditionnelles » – Marlène Charine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s