Lecture Commune de Emilie & Nath #3 :« La Saignée » – Cédric Sire

Lu en : Septembre 2021

La saignée par Sire

On peut dire qu’on l’attendait, celui-là ! Trépignant d’impatience, tant Emilie (Saiwhisper du blog « Les pages qui tournent » ) que moi nous réjouissions de l’arrivée de ce petit nouveau. Vindicta nous avaient bluffées, notemment par un final inattendu ! Bien décidées à ne pas se faire avoir cette fois encore, Emilie et moi avons ouvert l’oeil et plongé dans « La Saignée »…

L’avis d’Emilie

(Son article ici)

Bon Sang ! On ne va pas se mentir, « la Saignée » est un titre qui cogne fort et met les nerfs des lecteurs à rude épreuve ! Dans cette enquête, il est question d’une double affaire qui, tôt ou tard, va évidemment fusionner pour n’en faire qu’une. D’un côté, on suit Estel, une ex-flic au Sang chaud et qui semble trouver plaisir dans les coups et la violence. Loin de se laisser faire, elle va régulièrement prouver à la gent masculine qu’elle est à la fois forte, déterminée et pleine de ressources ! Hélas, son côté brutal va faire des vagues, notamment au sein de son couple ou dans le cadre de ses emplois (souvent très discutables !)… J’ai grandement apprécié cette héroïne agressive, troublante, borderline, paranoïaque, déprimée, pleine de fêlures et de mystères. Son passé sensible et morbide a éveillé ma curiosité, si bien que j’avais hâte de savoir à quel point elle avait du Sang sur les mains… La demoiselle suscite beaucoup de questionnements. Nul doute qu’elle ne laissera personne de marbre. Cela dit, j’ai trouvé que l’auteur soulignait trop sur son côté coléreux et froid ainsi que sur ses nombreuses pertes de connaissance. Avec Nathalie, ma binôme de lecture, nous n’étions pas dupe : cette insistance cachait quelque chose ! Mais je n’en dis pas plus, car je vous invite à vite découvrir cette histoire Sang pour Sang addictive !

En parallèle aux journées mouvementées d’Estel, il y a Quentin, un policier spécialisé en cybercriminalité qui sait arpenter les méandres d’internet avec brio. Ainsi, le fameux Dark Web n’a presque aucun secret pour lui… C’est ainsi qu’il va tomber sur des vidéos répugnantes qui se finissent toujours en bain de Sang ! « La Saignée », c’est ainsi que l’on nomme le site qui héberge ces longues séances de tortures inhumaines, perverses et brutales, où les internautes payent pour assister au show mortel ou pour dicter les actions à un bourreau. Honnêtement, certains passages vont vous glacer le Sang ! C’est dur, cru, révoltant, affreux et intolérable. N’hésitez pas à feuilleter le prologue en librairie ou sur des sites comme la Fnac ou Amazon… Vous aurez une idée de la cruauté dont l’auteur est capable. Pour ma part, je savais qu’il n’était pas du genre à épargner ses personnages secondaires comme principaux. De quoi se ronger les Sangs, surtout si l’on est attaché à certains narrateurs…

Bien que ce livre soit un pavé, Nathalie et moi avons dévoré les chapitres à toute allure ! Nous nous sommes également amusées à essayer d’identifier les coupables… Et nous avons savouré les clins d’œil aux confrères auteurs ! Comme de coutume, Cédric Sire nous a offert un roman sombre, sadique, immersif et prenant. Impossible de décrocher malgré certaines horreurs… Voilà un véritable page-turner psychologique intense, dynamique, fluide, complexe et haletant qui ne laissera pas les lecteurs indifférents… Pour ma part, c’est un coup de cœur ! Beaucoup de protagonistes vont vous faire réagir (ex : Estel ou l’écrivain exécrable pour lequel elle va travailler). Alors, prenez garde à ne pas perdre votre Sang-froid ! Merci encore à Nathalie pour ces moments de partage autour de ce titre qui glace le Sang !

Mon avis

Premier chapitre. Immersion immédiate en plein coeur de l’action, à savoir : une bande de tarés qui se connectent via le dark web à une « red room » (La Saignée) dans laquelle, en fonction de ce qu’ils ont déboursé, ils peuvent soit être spectateurs soit donner des ordres au bourreau qui va torturer une pauvre victime innocente en direct. Rien à dire, ça frappe vite et fort, histoire de donner le ton. Ensuite, le rythme ralenti pour quelques pages, le temps de faire connaissance avec Estel Rochand. Ancienne boxeuse professionnelle, Estel était flic, mais elle a merdé en opération. Cela a couté la vie d’une innocente ainsi que sa carrière, alors qu’elle avait déjà dû renoncer à la compétition. Elle est sur la corde raide, et cela joue sur sa relation de couple, d’autant plus que la violence est sa drogue.

L’entrée en matière s’éternise un peu et pile au moment où le lecteur commence à se dire : « merde, ça s’encroûte ! », l’action repart de plus belle ! A coups de poing, Estel mène sa barque, mais le lecteur s’inquiète de la destination qu’elle prend, car d’un coup, tout s’accélère.

Question personnage, on rencontre aussi Quentin Falconnier. Il est flic, spécialisé dans la cyber criminalité. Lorsqu’il découvre l’existence de La Saignée, il n’a plus qu’une idée en tête : trouver les coupables et les arrêter coûte que coûte.

Evidemment, on se doute qu’à un moment, les destinées d’Estel et de Quentin vont se télescoper. On sait aussi qu’un monstre tire les ficelles. Evidemment, Emilie et moi avions décidé d’être plus malignes que l’auteur, aussi avions-nous établi une liste de suspects. Hé ouaiiiis, on avait trouvéééé le coupable ! Enfin, pour être tout à fait exact, il faudrait dire que le suspect faisait partie de la longue liste de noms que nous avions établie… et dans laquelle nous avions quand même mis 90% des personnages ! 😄

Sans rire, on avait bien décidé de ne pas se laisser avoir par une ficelle que l’on jugeait trop grosse, mais cela ne nous a pas empêchées d’être bien surprises !

Parlons contenu : ça tabasse, c’est une évidence. C’est dynamique, comme le sont toujours les récits de l’auteur. Mais c’est aussi complexe, notamment pour les accès au dark web, les ramifications des enquêtes. Rien ne se dénoue clairement avant que l’auteur ne le décide. On va faire la connaissance de quelques personnages assez sympathiques, mais soyons honnête, la plupart sont des connards détestables ! Ce qui m’amène à vous parler d’un point qui m’a beaucoup surprise : l’un des personnages est romancier. Il participe à pas mal d’évènements où sont présents des lecteurs qui viennent en dédicaces. Et là, les lecteurs, qui s’avèrent majoritairement des lectrices, en prennent un peu pour leur grade, réduites à l’état de larves décérébrées bavant sur un écrivain canon. Je ne dis pas que je suis irréprochable (que celui ou celle qui ne s’est jamais attardé une seconde de plus que d’habitude sur la photo d’un auteur-chouchou me jette la première pierre ! ), mais j’avoue que cette façon de voir les choses m’a un peu dérangée (voire même vexée, je l’admets). Bien évidemment (et c’est bien l’auteur qui me l’a confirmé), il s’agissait seulement de servir l’histoire, et pour le coup, c’est plutôt réussi ! Ouf, mon orgueil est sauf, je peux continuer à courir les salons sans passer pour une ménagère désœuvrée 😅.

Un autre personnage nous a aussi posé un sérieux problème, à Emilie et moi, car si nous avons compris ses motivations initiales, nous restons persuadées que la faim ne peut pas toujours justifier les moyens, d’autant que dans ce cas-ci, l’objectif de départ a pris un virage à 180 degrés. Si vous n’avez rien compris, c’est normal, parce qu’en dire plus serait spoiler, et c’est pas le genre de la maison ! Mais ceux qui l’ont lu voient sûrement qui nous visons !

Ce livre, c’est donc un condensé d’action testostéronée omniprésente, de bonnes bastons, d’une intrigue recherchée, le tout enrobé dans une écriture fluide et dynamique. Les personnages sont également tout sauf lisses, et ça c’est également un point très appréciable. Rien à redire, Cédric Sire a encore frappé fort, et Emilie et moi, on a adoré ça ! Emilie, on remet ça quand tu veux !

21 réflexions sur “Lecture Commune de Emilie & Nath #3 :« La Saignée » – Cédric Sire

  1. Clairement, on ne va pas te jeter la pierre pour le coup de regarder les auteurs chouchous !^^ Ou de se sentir impressionné.e face à eux.
    Je le redis : ta chronique est super ! Les deux se complètent bien, car elles ne mettent pas les mêmes choses en avant, mais se rejoignent.
    Merci encore pour cette chouette lecture à deux ! :*

    Aimé par 1 personne

  2. Ping : « La saignée » de Cédric Sire – Les pages qui tournent

  3. Je n’ai jamais lu l’auteur mais a chaque fois que je lis un avis sur ses livres, c’est toujours top ! Et vos avis ne déroge pas à la règle, ça donne vraiment envie, surtout qu’avec ce roman vous semblez avoir passé un moment d’enfer Émilie et toi 😃 Faudrait vraiment, vraiment, que je tente enfin ses livres !

    Aimé par 1 personne

  4. Ping : Throwback Thursday Livresque : Genre préféré (28/10/2021) – Les pages qui tournent

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s