« Travail soigné » – Pierre Lemaitre

Lu en : Août 2021

Travail soigné par Lemaitre

Cet été, j’ai fait la connaissance du fameux Camille Verhoeven, le célèbre héros de la trilogie de Pierre Lemaitre. Première particularité, il mesure à peu de chose près la taille de Dany de Vito, mais lui est en plus du genre maigrichon. Sa petite stature, outre un certain nombre de tracasseries quotidiennes auxquelles on ne pense pas forcément quand on est un adulte « moyen », lui a offert une ténacité inversement proportionnelle à sa hauteur. Il est efficace, Camille… Mais cette fois, il a un adversaire de taille (sorry, j’ai pas pu m’en empêcher !). En effet, un tueur particulièrement sadique sévit en laissant des scènes de crime d’une rare violence. Plus étrange, le tueur ne semble pas obéir à un modus operandi clairement identifiable, comme sont censés le faire les tueurs en série. Les médias se déchaînent et la hiérarchie s’affole…

Et même s’il ne s’arrachera pas les cheveux sur l’énigme (parce qu’en fait, il est déjà chauve…) notre Camille fera chauffer ses méninges jusqu’à trouver le coupable, tout ça en s’occupant de sa petite femme (ha ben non, du coup : de sa grande femme… ok, je sors…) sur le point d’accoucher.

C’est là que je risque de ne pas me faire que des amis… Bien sûr, j’ai trouvé l’intrigue très riche, la plume particulièrement atypique, le travail de recherche impressionnant, la mécanique implacable… Sauf que je n’ai pas eu de surprise. Ni l’assassin, ni son dernier coup d’éclat.

Habituée aux polars des plus classiques, je n’ai pas été bernée une seule seconde. Pire, j’ai même espéré tout du long que l’auteur ne nous servirait pas ce que je redoutais depuis le début, et pourtant si ! Il a pris ce chemin que j’estimais trop facile.

J’aurais adoré éprouver le même enthousiasme que de nombreux lecteurs, mais ça ne fut pas le cas, et j’en suis la première désolée. Il y avait de nombreux ingrédients dans cette recette qui auraient dû me plaire, mais l’assemblage n’a pas pris. Pourtant, j’ai décidé de poursuivre ma découverte de ce petit enquêteur, car j’admets quand même volontiers que c’était appréciable, ce flic complétement hors des clichés du beau ténébreux alcolo. Et puis j’ai entendu tellement de bien d’ « Alex » que je n’avais aucune envie de rester sur cette lecture en demi-teinte… Ai-je bien fait de persévérer ? Suite au prochain épisode !

19 réflexions sur “« Travail soigné » – Pierre Lemaitre

  1. Ping : « Alex » – Pierre Lemaitre – Mes Lectures du Dimanche

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s