« La cité en flammes » – Don Winslow

Lu en : Mai 2022

Sur les bons conseils de Julie (du blog « Ju Lit les Mots« ), j’ai intégré une aventure un peu spéciale, menée par l’équipe de « Tandem Collective » qui, en partenariat avec HarperCollins, a organisé un « readalong ». Readalong ? Kékséksa ? Il s’agit d’une espèce de méga lecture commune dirigée, qui, dans ce cas, réunissait 20 lecteurs francophones. Toute une série de directives nous avaient également été données afin de partager, durant le temps de la lecture, nos impressions de lecture via Instagram. Evidemment, un groupe de discussions privé a également vu le jour, permettant à tous les lecteurs d’échanger. L’avantage étant qu’avec des étapes clairement identifiées, on pouvait discuter dans le groupe sans le moindre risque de spoils puisque nous étions tous au même rythme ! J’ai adoré cette expérience, même si je n’ai pas forcément eu facile à suivre le rythme des publications demandées, mais finalement, l’équipe était assez souple et nous avons bénéficié d’un petit rabiot de temps bienvenu pour venir à bout de nos « défis » !

Concernant la lecture, je partais assez confiante, puisque « Corruption » fut l’un de mes plus gros coups de cœur de 2021. J’ai retrouvé la plume de Don Winslow qui est très cinématographique. Mais cette fois, nous voici à Rhode Island, à partager le quotidien de Danny, irlandais d’origine, mafieux de profession, mais plus par contrainte que par conviction. Danny est le beau-fils de John Murphy, lequel règne sur les docks. Braquage, prêts usuriers, taxes… les irlandais ont un bon petit business, qui fait vivre correctement « la famiiiille ». Dans un autre quartier, c’est les italiens qui tiennent les rênes. Les territoires sont clairement délimités, tout va bien dans le meilleur des mondes ! On se fait même des petits barbec entre gang l’été !

Jusqu’au jour où, pour une broutille, tout bascule. L’honneur d’un mafieux bafoué exige réparation, laquelle amène une riposte. Et tout devient démesuré. Danny, qui n’était déjà pas convaincu d’être à sa place, se retrouve au cœur d’une guerre initiée par une Hélène de Troie des temps modernes, comme l’annonce le résumé de l’éditeur. Et la comparaison avec la Grèce Antique ne s’arrête pas là, car Don Winslow use et abuse des petits clins d’œil à l’époque. Et ça, j’adore !

Don Winslow a revisité les plus anciens mythes à la sauce mafieuse, en nous présentant des personnages extrêmement attachants, particulièrement Danny, tiraillé entre les piliers de sa vie : sa famille, son honneur, le business…

J’ai particulièrement aimé cette lecture qui se passe en 1986 et où l’accent est mis sur le fameux code d’honneur des voyous. Le récit était imagé et immersif, j’entendais siffler les balles non loin de mes oreilles. Et ce, parce que Don Winslow est un conteur terriblement efficace que je ne peux que vous encourager à découvrir !

Une chose est sûre, j’aurai plaisir à découvrir la suite puisque « la cité en flammes » est annoncé comme le premier volet d’une trilogie !

8 réflexions sur “« La cité en flammes » – Don Winslow

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s