« Les oubliés de Dieu » – Ludovic Lancien

Lu en : Décembre 2022

Ce n’est un secret pour personne par ici : j’aime les thrillers qui déménagent. Fort de cette certitude, Chris Pleack, du blog « Tomabooks« , m’a lancé un défi et s’est arrangé avec son ami, Ludovic Lancien, pour me faire parvenir un exemplaire dédicacé des « oubliés de Dieu ». J’ai mis une éternité avant de sortir ce livre de ma PAL, et je m’en excuse auprès de Chris et Ludovic. Mais c’est maintenant chose faite, et il reste donc à déterminer si Chris avait vu juste ou pas !

Sachant que l’histoire s’ouvre sur la découverte d’un cadavre massacré, on peut dire que ça commence bien… Le mort, un médecin a priori sans histoire, n’est finalement pas aussi « sans histoires » que ça ! La police découvre rapidement son penchant pour la tératologie, c’est à dire, l’étude des « monstres », ces personnes qui naissent avec des malformations diverses.

Le policier en charge de l’enquête a beaucoup à gérer, entre son épouse en phase terminale de cancer et sa recherche d’un assassin qui n’en est pas resté à un seul massacre. Aussi voit-il d’un très mauvais œil le retour d’un ancien ami dont il aurait préféré ne plus jamais entendre parler.

Le roman aborde plusieurs thèmes bien développés par l’auteur : les anomalies génétiques et la souffrance autant que l’exclusion qu’elles induisent, la dévotion de certains contre le fanatisme des autres. Des explications scientifiques et historiques qui prouvent qu’un vrai travail de recherche a été réalisé en amont. J’ai donc, une fois de plus, appris des choses en lisant !

Pour ce qui est de la partie enquête, on revient sur quelque chose de plus classique avec une équipe efficace qui creuse pour déceler le plus possible d’indices. J’ai cependant été surprise de ne pas ressentir l’existence d’une vraie cohésion de groupe comme on peut en général la découvrir lorsque l’on suit un groupe d’enquêteurs, même si chacun séparément faisait un excellent travail. Principalement, le manque flagrant d’empathie envers Gabriel qui est en train de perdre sa femme mais doit se dévouer corps et âme à son enquête m’a fait tiquer. Pour autant, moi je me suis attachée à Gabriel, et c’est le plus important, parce que je suis incapable d’aimer un livre si je ne ressens rien pour les personnages !

Menée tambour battant d’un rebondissement à l’autre, cette enquête m’a beaucoup plu, comme l’avait très justement pressenti Chris. Il me reste maintenant à me pencher sur les autres titres de ce sympathique auteur rencontré en octobre dernier au salon Iris Noir.

2 réflexions sur “« Les oubliés de Dieu » – Ludovic Lancien

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s