« Le jour où mon pénis est tombé » – David Duranteau

Lu en : novembre 2017book-1871.jpg

Je pense que ceux qui ont l’habitude de me lire ont dû y regarder à deux fois pour s’assurer d’avoir bien lu… Pas de panique, je ne suis pas soudainement devenue une adepte des cinquante nuances de gerbes grey ! Juste que tout est parti d’un e-mail totalement atypique que j’ai reçu il y a peu de l’auteur qui, il faut le reconnaître, met tout en oeuvre pour faire diffuser son roman ! Bon, ça marche, parce que cela a éveillé ma curiosité et que je lui ai demandé de m’envoyer le fichier epub !

Puisqu’il a eu cette attention de me l’envoyer gracieusement, j’ai décidé de ne pas le laisser pourrir dans ma PAL. Il fut donc la lecture qui a succéder aux longs échos d’Elena Piacantini ! Pas de doute, c’est un sacré changement de registre !

Tout d’abord, le titre… Bon, on pourrait croire que c’est une métaphore… Ha oui, en fait, au final, c’en est une aussi 🙂 mais de prime abord, il faut l’entendre au sens littéral du terme !

Reprenons dans l’ordre : Le premier narrateur que l’on rencontre est justement le propriétaire de ce vilain membre qui se fait la malle, au sens propre. Croyez-moi, si j’étais n’importe quelle partie du corps de ce sale type imbu de sa personne, totalement narcissique et pédant, pur spécimen de machisme, je n’aurais de cesse de me faire la malle, moi aussi ! Vous l’aurez compris, ce personnage attire d’emblée l’antipathie !  Parce qu’il se croit irrésistible en tant que présentateur vedette d’une émission de radio avec un salaire à beaucoup (trop) de chiffres.

Sa « petite » (en tout cas, petite, elle le deviendra…) mésaventure le mène à quelques rencontres improbables qui amènent des situations pour le moins ambiguës et cocasses.

Chaque fois qu’un nouveau protagoniste prend la parole, il se présente à nous. C’est une particularité du livre, les narrateurs à tour de rôle nous parlent, nous racontent leurs versions des faits, leur ressenti. Le tout est en général saupoudré de cynisme, de caricatures et d’humour du 2ème, voire même 3ème degré.

A un moment, on a un meurtre (oui, vous vous doutiez bien qu’il me fallait un truc du genre pour me convaincre de le lire…) mais en fait, d’abord il survient vraiment très tardivement, et en plus il est plutôt secondaire !

Parce que finalement, tout tourne autour de ce mâle(-otru) qui se retrouve soudainement désolidarisé de son cerveau… (oui, son pénis, ne soyez pas tatillons, dans certains cas, c’est pareil !) Ce point de départ va lui apporter d’autres ennuis que celui de ne plus pouvoir satisfaire son fan club puisque, quand même, on le lui remet en place, ce qui nécessite chirurgie, donc repos, donc absence au travail… Et en plus de comprendre qu’il n’est pas irrésistible, il va falloir qu’il admette qu’il n’est pas irremplaçable !

Mon ressenti général, j’ai promis à l’auteur de le livrer avec toute l’objectivité subjective dont je suis capable. Alors d’abord, sa démarche m’a touchée (1 point pour la subjectivité). Ensuite, j’ai trouvé le démarrage long, le ton de certains déplacé, voire vulgaire, l’attitude de certaines irréalistes, les changements de personnages parfois un peu brouillon. 1 point pour l’objectivité ! Mais petit à petit, j’avoue avoir souri au cynisme, ricané aux petites références politiques, levé les yeux au ciel en lisant le nom de la paire des BFF (Best Friend Forever… ouais, je connais ça, j’ai une fille de 16 ans !)

Donc si vous cherchez LE thriller de l’année, ok, passez votre chemin. Mais si vous cherchez un moment de détente avec le stéréotype du parfait goujat sans cœur (enfin, qu’il croit), alors n’hésitez pas ! C’est une lecture sans prise de tête à prendre exactement comme il est : au second degré. Je n’ai aucune expérience en matière de bouquin « feel-good », mais moi je lui en collerais bien l’étiquette !

Je remercie l’auteur de m’avoir fait confiance. Encore une belle rencontre liée à cette aventure qu’est la blogosphère !

5 réflexions sur “« Le jour où mon pénis est tombé » – David Duranteau

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s