« Le manuscrit inachevé » – Franck Thilliez

Lu en : Mai 2018

Le-manuscrit-inacheveCe qu’il y a de bien en mai, à part le muguet, c’est la sortie d’un nouveau Thilliez et le nombre important de jours fériés qui, combinés ensemble, m’ont fait passer un jeudi tout simplement exceptionnel…

Évidemment, mon addiction à l’auteur n’est plus un secret pour personne, pour autant, c’est en toute objectivité que je confirme l’avis général : ce manuscrit inachevé est une véritable bombe !

D’entrée de jeu, l’auteur commence fort dans sa préface, écrite par un certain Mr Traskman qui nous explique avoir, à la suite du décès de son père, rédigé le dernier chapitre du livre que ce dernier avait laissé… inachevé…

Commence alors le récit qui nous conte l’histoire de Léane, auteur (sous un pseudonyme) de thrillers à succès dont le dernier en date se nomme : le manuscrit inachevé et dont le thème principal est un écrivain qui……… oui, c’est bien cela, on est en plein « Inception » version littérature ! Mais pas de craintes, avec l’auteur qui nous guide (enfin, dire qu’il nous mène par le bout du nez serait en fait plus approprié), nulle possibilité de se perdre et, bien que nous n’ayons aucune idée de la destination finale, on se laisse porter par l’écriture totalement addictive de Thilliez qui ne nous laisse aucun répit, malmenant ses héros de pages en pages dans un rythme comme toujours exalté, et tout comme eux, le lecteur peine à détricoter une boule d’intrigues dont le fil conducteur, s’il apparaît ténu de base, s’avère au final d’une solidité implacable. Parce qu’il est comme ça, Thilliez, nous donnant un aperçu un peu flou de ce qu’on pourrait prendre pour un rocher qui flotte… mais plus on s’approche, plus on touche du doigt un iceberg dont la partie immergée surgit d’un coup sous notre embarcation.

Parlons de cette embarcation dans laquelle Léane se retrouve entraînée malgré elle : auteur à succès cachée sous un pseudonyme, peu sont au courant du drame qu’a vécu sa famille. Sa fille a été enlevée quatre ans auparavant et son meurtre est attribué à un tueur en série arrêté quelque mois plus tôt mais qui ne dévoile qu’au compte-goutte les emplacements des tombes de ses victimes, laissant vivre aux parents un véritable enfer. Jullian, le mari de Léane, a peu à peu sombré dans une demi-folie, poussant Léane à s’en éloigner. Mais lorsque Jullian est agressé à proximité de leur villa de la Côte d’Opale, elle quitte Paris pour rejoindre son chevet et découvre son amnésie. Léane décide alors d’élucider le mystère de son agression. Pendant que, près de Grenoble, la police retrouve dans le coffre d’une voiture accidentée, un puzzle de cadavres..

Croyez-moi, les amis, ceci n’est que la mise en bouche !

Et le plat de résistance est d’une saveur exceptionnelle, mêlant capacités mnésiques, violence, secrets, le tout sur fond de paysages merveilleusement dépeints par un Thilliez magistral, comme toujours !

Le dessert… découvrez-le et donnez m’en des nouvelles ! Exactement ce qu’on pouvait espérer… Ou redouter d’un manuscrit inachevé totalement abouti !

Quelqu’un est surpris si je crie au coup de cœur ???

cdec

 

7 réflexions sur “« Le manuscrit inachevé » – Franck Thilliez

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s