Le « Top 10 du Noir 2019 » de Mes Lectures du Dimanche

Toujours emballée par les bonnes idées de Geneviève, porte-flingue du gang blog « Collectif Polar« , j’ai décidé de réaliser mon petit top 10 des lectures de 2019, en me limitant aux titres sortis en 2019 (déjà comme ça, ce n’était pas facile de trancher, alors intégrer toutes mes lectures de 2019, ce n’était juste pas possible…). Honnêtement, l’ordre n’a pas vraiment d’importance, ils auraient tous pu se situer à égalité (et il y en a d’autres qui y avaient leur place, comme « Le chant de l’assassin » ou « De bonnes raisons de mourir« ). Sauf pour mon numéro 1, car il s’agit d’une lecture marquante qui, je pense, laissera une trace indélébile dans ma vie de lectrice, à l’instar d’un « Entre deux Mondes » en 2017.

À la rédaction de ce top, je n’ai pas encore fini « Matière Noire« , mais quelque chose me dit qu’il y aurait probablement eu sa place ! J’admets volontiers que mon top est un peu un stéréotype parfait de ce que le Noir a fait de plus « commercial » cette année, mais qu’importe, puisqu’il s’agit pour tous d’excellents livres, d’une qualité irréprochable ! Alors, n’en déplaise à Mme Télérama, voici mon top !

10.) : « Ecouter le noir » – Collectif – Sous la direction d’Yvan Fauth

ecouter le noir

Résumé Babelio :

Les grands noms du thriller français mettent nos sens en éveil.

Treize auteurs prestigieux de noir sont ici réunis et, si chacun a son mode opératoire, le mot d’ordre est le même pour tous : nous faire tendre l’oreille en nous proposant des récits qui jouent avec les différentes définitions de l’audition.

Dans ces nouvelles, ils ont donné libre cours à leur noire imagination pour créer une atmosphère, des personnages inoubliables et une tension qui vous happeront dès les premiers mots… et jusqu’à la chute.

Éclectique et surprenant, ce recueil renferme onze expériences exceptionnelles de lecture.

Laissez-vous chuchoter à l’oreille, venez Écouter le noir.

Extrait de ma chronique :

(…) Ce constat que la Nouvelle est un peu le mouton noir de la littérature francophone, Yvan, figure légendaire pour tout blogueur amateur de littérature noire (via son blog : EmOtionS – Blog littéraire), le fait en début d’ouvrage. Parce que c’est lui qui a réuni treize auteurs incontournables du Noir avec un grand N en les mettant au défi de rédiger une nouvelle sur le thème de l’audition, thème cher au cœur d’Yvan pour des raisons que je vous laisse découvrir dans sa préface touchante.  (…)

Mon avis complet : https://lecturesdudimanche.com/2019/06/16/ecouter-le-noir-collectif-sous-la-direction-dyvan-fauth/

9.) « Les refuges » – Jérôme Loubry

les refuges

Résumé Babelio :

Installée en Normandie depuis peu, Sandrine est priée d’aller vider la maison de sa grand-mère, une originale qui vivait seule sur une île minuscule, pas très loin de la côte.

Lorsqu’elle débarque sur cette île grise et froide, Sandrine découvre une poignée d’habitants âgés organisés en quasi autarcie. Tous décrivent sa grand-mère comme une personne charmante, loin de l’image que Sandrine en a.

Pourtant, l’atmosphère est étrange ici. En quelques heures, Sandrine se rend compte que les habitants cachent un secret. Quelque chose ou quelqu’un les terrifie. Mais alors pourquoi aucun d’entre eux ne quitte-t-il jamais l’île ?

Qu’est-il arrivé aux enfants du camp de vacances précipitamment fermé en 1949 ?

Qui était vraiment sa grand-mère ?

Sandrine sera retrouvée quelques jours plus tard, errant sur une plage du continent, ses vêtements couverts d’un sang qui n’est pas le sien…

Extrait de ma chronique :

(…)dans mes certitudes, j’avais été incapable de voir que le tableau final n’était pas qu’un vulgaire dessin figé, mais bien une construction en trois dimensions dont le résultat est à la fois saisissant et dramatique. (…)

Mon avis complet : https://lecturesdudimanche.com/2019/10/09/le-refuges-jerome-loubry/

8.) : « La Lame » – Frédéric

la lame

Résumé Babelio :

Dans une France proche et obscure à la cité de La Solidarité, quartiers nord de Marseille : l’officier de PJ Simon Mardikian découvre le cadavre ravagé d’une jeune prostituée noire, Joy, alias Queen, sans identité définie. Son enquête sur les réseaux mêlant drogues, migrants et traite d’êtres humains ne fait que commencer.

Le lendemain, à Lagos, capitale du Nigéria, dans le bidonville flottant de Makoko, l’instituteur Sékou Williams tient tête au dealer Kaza qui cherche à recruter des revendeurs parmi ses élèves. Mais soudain s’abat une immense vague-submersion, dispersant des milliers de réfugiés à travers le continent africain.

Au même moment, à l’Élysée, le président de la République Bako Jackson annonce sa candidature à sa propre réélection. Il en profite pour dévoiler le renforcement du dispositif Frontex. C’est sa fermeté sur les questions migratoires qui a valu à ce fils de pasteur nigérian de ravir le pouvoir à l’extrême droite en 2027. À peine a-t-il achevé son allocution qu’on lui annonce la catastrophe climatique de Lagos.

Ces trois histoires ne vont pas tarder à se rencontrer, d’une manière qui pourrait bien changer le monde.

Ce qui va les réunir ?Une lame, rien qu’une lame, qui déjà déferle et emporte tout sur son passage…

Basé sur les prospectives des plus éminents spécialistes des mouvements migratoires, La Lame vous propulse dans un thriller politique haletant où les lignes entre le réel et la fiction se brouillent jusqu’à devenir une seule et même piste.

Extrait de ma chronique :

(…) Nos préoccupations de 2019 servent de base à l’intrigue. Nous qui, en 2019, entendons sans arrêt parler de « vagues migratoires », de montée d’extrême droite, de dérèglement climatique, ne pouvons qu’être touchés par cette fiction. Frédéric Mars a dévoilé un futur possible où ces trois concepts se télescopent pour nous faire trembler ! Voilà donc encore un écrivain qui nous met le nez en plein dans notre actualité et dans les conséquences que notre quotidien pourrait engendrer !(…)

Mon avis complet : https://lecturesdudimanche.com/2019/11/20/la-lame-frederic-mars/

7.) : « Miracle » – Solène Bakowski

miracle

Résumé Babelio :

La vie de Laure, vingt-et-un ans, s’écroule lorsqu’elle apprend qu’elle est atteinte d’une tumeur incurable au cerveau. Les médecins sont formels : la jeune femme est condamnée. Mais Laure est une battante, et grâce aux réseaux sociaux, récolte des fonds pour se lancer dans un projet fou : celui de traverser l’Atlantique en solitaire. Très vite, les internautes se prennent de passion pour cette jeune malade que d’aucuns voient comme une héroïne des temps modernes. Elle est invitée sur les plateaux de télévision, son périple est suivi sur YouTube par des centaines de milliers d’abonnés. Adulée, elle devient un symbole d’espoir et un modèle de courage. Dans sa course contre la montre, Laure pense avoir trouvé un sens à sa vie, mais une question parmi d’autres se pose : quel est le prix d’un miracle ?

Conduite pied au plancher, Miracle est l’histoire aux rebondissements en rafale d’une chute libre dans l’enfer des réseaux sociaux, qui va emporter Laure au cœur de la nuit, loin, beaucoup trop loin… Là où le lecteur n’a plus de répit.

Extrait de ma chronique :

(…)Lorsqu’on s’en remet à Solène, la noirceur du monde nous gifle sans vergogne avec une crédibilité à toute épreuve. Le torrent d’émotion est inévitable et saccage tout sur son passage. (…)

Mon avis complet : https://lecturesdudimanche.com/2019/12/11/miracle-solene-bakowski

6.) : « Surface » – Olivier Norek

surface

Résumé Babelio :

Ici, personne ne veut plus de cette capitaine de police. Là-bas, personne ne veut de son enquête. Avec Surface, Olivier Norek nous entraîne dans une enquête aussi déroutante que dangereuse. Un retour aux sources du polar, brutal, terriblement humain, et un suspense à couper le souffle.

Extrait de ma chronique :

(…)En résumé, un sujet parfaitement maîtrisé par un homme qui était du terrain avant d’être auteur, un sujet dramatique abordé sans surenchère inutile, une enquête envoûtante en mode cold case où la science n’apportera que peu de réponses et un humour impertinent parsemé de private joke à l’attention des grands noms du Noir, je ne vois pas ce que je pourrais vous dire de plus pour vous convaincre de vous ruer dans la première librairie venue, si ce n’est pas déjà fait !(…)

Mon avis complet : https://lecturesdudimanche.com/2019/05/01/surface-olivier-norek/

5.) « Sång » – Johana Gustawsson

sang

Résumé Babelio :

Par l’auteure de Block 46, traduit dans 20 pays.

[Sång] : nom fém. En suédois, signifie « chanson ». En Suède, une famille est massacrée dans sa luxueuse demeure. Ce terrible fait divers rappelle sur ses terres Aliénor Lindbergh, une jeune autiste Asperger récemment entrée comme analyste à Scotland Yard : ce sont ses parents qui ont été assassinés. Avec son amie Alexis Castells, une écrivaine spécialisée dans les crimes en série, la profileuse Emily Roy rejoint sa protégée à Falkenberg, où l’équipe du commissaire Bergström mène l’enquête. Ensemble, elles remontent la piste du tueur jusqu’à la guerre civile espagnole, à la fin des années 1930, lorsque le dictateur Franco réduisit toute résistance au silence, dans le sang.

Extrait de ma chronique :

(…) Une pincée d’histoire, un nuage de profilage, un soupçon de tradition suédoise, une poignée de biologie… Ce sont les ingrédients de ce thriller magnifiquement réussi et dont le glaçage à l’émotion est LA touche finale qui le transforme en coup de cœur… (…)

Mon avis complet : https://lecturesdudimanche.com/2019/10/30/sang-johana-gustawsson/

4.) « Luca » – Franck Thilliez

luca

Résumé Babelio :

 » Existe-t-il encore un jardin secret

que nous ne livrions pas aux machines ? « 

Partout, il y a la terreur.

Celle d’une jeune femme dans une chambre d’hôtel sordide, ventre loué à prix d’or pour couple en mal d’enfant, et qui s’évapore comme elle était arrivée.

Partout, il y a la terreur.

Celle d’un corps mutilé qui gît au fond d’une fosse creusée dans la forêt.

Partout, il y a la terreur.

Celle d’un homme qui connaît le jour et l’heure de sa mort.

Et puis il y a une lettre, comme un manifeste, et qui annonce le pire.

S’engage alors, pour l’équipe du commandant Sharko, une sinistre course contre la montre.

C’était écrit : l’enfer ne fait que commencer.

Extrait de ma chronique :

(…)Bref, une nouvelle fois, tout y est : une intriguée extrêmement complexe, des rebondissements savamment orchestrés et une équipe attachante et cabossée dont la ténacité n’a d’égale que le dévouement ! Ce nouvel opus est un thriller parfaitement réussi qui confirme la place que Thilliez occupe dans mon trio d’auteurs préférés… (…)

Mon avis complet : https://lecturesdudimanche.com/2019/05/15/luca-franck-thilliez/

3.) « Vindicta » – Cédric Sire

Vindicta

Résumé Babelio :

UN BRAQUAGE SOUS HAUTE TENSION

 » On entre, on prend le fric, on ressort. Personne ne sera blessé. « 

Leur plan est sans risque. Le bijoutier ne portera pas plainte pour le vol car son argent est d’origine illégale. Damien, Élie, Audrey et Driss s’imaginent avoir trouvé la réponse miracle à tous leurs problèmes.

UN FLIC EN CHUTE LIBRE

Fraîchement muté dans un groupe de surveillance, Olivier est loin d’imaginer que la planque qu’on lui a assignée fera de lui le témoin clé d’un cyclone meurtrier, dans le sillage d’un tueur glacial et méthodique que rien ne semble pouvoir arrêter. Des déserts du Moyen-Orient aux villes sombres et silencieuses du territoire français, quand la vindicte est en marche, plus rien ne peut vous sauver.

UNE TRAQUE HALETANTE SECOUÉE DE FAUSSES PISTES

Pur instrument de torture et de mort, il n’a pas de nom, pas de visage, l’habitude de tuer et un cimetière de cadavres derrière lui. Mais dans cette affaire, pas de contrat. Cette fois-ci

pour lui : c’est personnel.

Dans ce thriller crépusculaire, Cédric Sire joue comme jamais avec les nerfs du lecteur jusqu’à l’effroyable twist final et confirme son entrée tonitruante parmi les maîtres du thriller français.

Extrait de ma chronique :

(…)  A l’instar du riff tranchant et survitaminé de Slash, l’action ne connaît aucun temps mort. Le lecteur est accroché à ses pages comme un naufragé à sa bouée, espérant que le seul flic doué d’un peu de jugeote que l’on rencontre dans le récit continue à œuvrer en dehors des clous pour stopper l’engrenage. (…)

Mon avis complet : https://lecturesdudimanche.com/2019/04/27/vindicta-cedric-sire/

2.) « L’Outsider » – Stephen King

l'outsider

Résumé Babelio :

Le Diable peut avoir de nombreux visages. Et s’il avait le vôtre ?

Le corps martyrisé d’un garçon de onze ans est retrouvé dans le parc de Flint City. Témoins et empreintes digitales désignent aussitôt le coupable : Terry Maitland, l’un des habitants les plus respectés de la ville, entraîneur de l’équipe locale de baseball, professeur d’anglais, marié et père de deux fillettes. Et les résultats des analyses d’ADN ne laissent aucun doute. Dossier classé. À un détail près : Terry Maitland a un alibi en béton. Et des preuves tout aussi irréfutables que les preuves qui l’accusent.

Qui se cache derrière ce citoyen au-dessus de tout soupçon ?

Extrait de ma chronique :

(…)Avec une écriture dynamique, le King confirme son talent de conteur. Il y a de la colère et de la tristesse dans ces lignes, mais elles sont parsemées de petites remarques plus légères, de petites piques politiquement presque correctes, de sous-entendus et de franches blagues. C’est ce mélange parfaitement dosé qui devrait rallier à la cause du King les plus terre-à-terre d’entre nous. (…)

Mon avis complet : https://lecturesdudimanche.com/2019/04/06/loutsider-stephen-king/

And the winner is… : 1.) « Le Manufacturier » – Mattias Köping

le manufacturier

Résumé Babelio :

Le 19 novembre 1991, une poignée de paramilitaires serbes massacrent une famille à Erdut, un village de Croatie. Laissé pour mort, un garçonnet échappe aux griffes des tortionnaires, les Lions de Serbie. Un quart-de-siècle plus tard, l’avocate Irena Ilić tente de remonter la piste jusqu’à la tête du commando, le sinistre Dragoljub.

Le 1er avril 2017, les cadavres d’une femme et de son bébé sont retrouvés dans la banlieue du Havre, atrocement mutilés. Niché dans le dark Web, un inconnu sous pseudonyme revendique le double meurtre et propose les vidéos de ses crimes à la vente sur son site Internet… Depuis quand sévit-il ? Prêt à transgresser la loi, le capitaine de police Vladimir Radiche s’empare de l’affaire qui sème la panique sur le pays, au risque de voir l’inimaginable s’en échapper.

Les deux investigations vont se percuter avec une violence inouïe. L’avocate et le flic ont des intérêts divergents et sont prêts à se livrer une guerre sans merci. Emportés dans l’abîme du terrifiant conflit yougoslave, les enquêteurs évoluent dans un vertige noir, gangrené par la violence et la corruption, où les plus pourris ne sont peut-être pas ceux que l’on croit. Crimes contre l’humanité, meurtres en série, fanatismes religieux, trafics entre mafias sans scrupules, l’étau se resserre au fil des chapitres. Les égouts de l’Histoire finiront par déborder, et vomir des monstres trop vite oubliés.

N’ayez pas peur.

Oui, il y a tout cela dans Le Manufacturier. Non, il n’y a pas d’autre issue.

Extrait de ma chronique :

(…)Sonnée. Dégoûtée. Révoltée. Fascinée. Bluffée. Largement secouée. Voilà la diversité de l’état dans lequel je me trouve actuellement. (…)

Mon avis complet : https://lecturesdudimanche.com/2019/08/21/le-manufacturier-mattias-koping/

Pour clôturer cet article, il ne me reste plus qu’à vous souhaiter à tous une merveilleuse année 2020, riche en découvertes livresques, qu’elles soient récentes ou non !

gifs_animes_gratuits_feux_dartifice_20181112_1577869481.gif

28 réflexions sur “Le « Top 10 du Noir 2019 » de Mes Lectures du Dimanche

  1. Je sens beaucoup de sensibilité dans le choix de ces 10 livres, et (ce qui ne gâche rien) on a clairement des goûts en commun. Le seul que je n’ai pas lu est ton premier. Je bloque, j’ai peur de trop de noirceur, il me faut un peu de lumière dans les ténèbres.
    Et je suis si touché de retrouver Ecouter le noir dans ce top § Tu n’imagines pas à quel point… Merci

    Aimé par 2 personnes

    1. C’est vrai qu’on a pas mal de goûts en commun ! Pour moi, écouter le noir mérite vraiment cette place, et l’avantage d’une nouvelle est de pouvoir découvrir des auteurs qu’on ne connaît pas encore !
      Je connais ta réticence sur le Manufacturier et franchement je me surprend moi-même à le positionner tout en haut, mais ce livre m’a vraiment marquée. Mais il n’est effectivement pas à mettre entre toutes les mains !
      J’en profite pour te souhaiter une très bonne année 2020 !

      Aimé par 2 personnes

      1. Ahah je n’ai pas pris de résolutions cette année ^^ A part profiter de la vie 😀 Et peut-être lire ce dont j’ai envie quand j’en ai envie, mais j’aime beaucoup trop les listes et les plannings pour regrouper ces deux choses xD

        Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s