« Serial Belle-Fille » – Cécile Pellault

Lu en : Janvier 2020

Serial-belle-filleQue celle qui n’a jamais maudit sa belle-mère nous jette la première pierre ! Cécile Pellault nous délivre avec humour l’histoire d’une bande de belles-filles qui utilisent comme antidote à leurs frustrations un groupe qui se réunit tous les mois : le club des belles-filles en colère. Hormis boire et rigoler, les belles-filles s’amusent à imaginer des sévices à faire subir à leur belle-mère et en rigolent tout en espérant que leur digression sera élue supplice de l’année à la réunion nationale annuelle.

Quand on est épouse/mère, l’un des sujets les plus épineux avec chéri est souvent le comportement inquisiteur de sa mère, et si bien sûr il ne faut pas généraliser, force est de constater que la situation est plutôt fréquente ! Alors, pour ces belles-filles, ces petits moments privilégiés passés à cracher  en toute impunité sur le dos de belle-maman font un bien fou sans provoquer de guerre nucléaire avec chéri. Pourtant, l’une de ces belles-filles prend très au sérieux les délires de ses consœurs et décide, pour obtenir la reconnaissance de ses paires, de réaliser les supplices imaginés par les belles-filles en colère.

Quand il s’agit de se marrer autour d’un verre, tout va bien, mais lorsque la première belle-mère est visée, Chloé, initiatrice du groupe, et ses amies les plus proches, toutes membres, commencent à trouver la plaisanterie beaucoup moins drôle. Alors pour arrêter la catastrophe, les belles-filles se liguent pour protéger les belles-mères et démasquer la belle-fille psychopathe.

Cécile Pellault prête à ses belles-filles une sacrée langue de vipère dont l’humour vous cueille à chaque ligne. Et pour avoir connu une belle-mère que j’ai souvent eu envie de torturer et à qui le statut d’ex n’a pas ôté le privilège de me faire régulièrement sortir de mes gonds, j’ai d’autant plus savouré cette fable sarcastique qui, cependant, se fend d’un avertissement : la belle-mère, un jour, ce sera moi ! Alors une chose est sûre, il faudra que je le relise quand cette heure arrivera afin de ne pas basculer de belle-fille en colère à belle-mère harpie ! Pour toutes les belles-filles au bord de l’implosion, ou pour tout ceux qui veulent juste passer un bon moment, ce livre est la réponse !

 

14 réflexions sur “« Serial Belle-Fille » – Cécile Pellault

      1. Cécile Pellault

        Même si j’ai une tendresse particulière pour la première version … j’avoue que celle-ci est celle que j’aurais toujours voulue présenter couverture et contenu 😁

        Aimé par 1 personne

  1. Cécile Pellault

    Merci pour ce chouette retour de SBF et ravie d’avoir cueilli quelques rires autour de ce qui pourrait un être un drame 😅🤪
    La puissance de l’avertissement j’en ai pris toute son ampleur entre la première version et celle-ci 15 ans les séparent et l’âge de mon aîné aussi 😉
    Rire de nos malheur, y a pas meilleure thérapie ou au moins meilleure solution pour ne pas finir en prison 😁😎

    Aimé par 1 personne

  2. Haha j’ai bien rigolé en lisant ta chronique ^^
    C’est bien vu! Effectivement, c’est un sujet très récurrent….
    C’est une très bonne idée que de tourner cela à la dérision et aux rires! D’autant plus avec le retournement « protection des belles-mères »! 😁
    Merci et gros bisous!

    Aimé par 2 personnes

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s