« Et les vivants autour » – Barbara Abel

Lu en : Mars 2020

Et les vivants autourQuand on ouvre un Barbara Abel, on sait qu’on va entrer dans le quotidien d’une famille en apparence normale. Mais là est toute la question : existe-t-il vraiment des familles normales ? Des familles sans secrets ou sans vieilles rancœurs, où tout le monde s’entend et tout le monde se dit absolument tout ??? Sans croire que chaque famille est aussi dysfonctionnelle que dans l’univers de Barbara Abel, je pense pourtant qu’effectivement, nous avons tous nos fêlures, nos faiblesses, et c’est ce qui rend Barbara Abel aussi surprenante. Sans surjouer, sans tomber dans le pathos, elle nous narre comment le quotidien le plus banal peut déraper irrémédiablement…

Cette fois, le personnage central est aussi le moins actif, car il s’agit de Jeanne, jeune femme figée dans le coma depuis quatre ans suite à un accident de voiture. Autour d’elle gravite son mari, Jérôme, acteur qui vivote ; Charlotte, sa sœur qui, bien qu’elle soit l’aînée, a toujours eu la sensation de vivre dans l’ombre de sa lumineuse sœur ; Gilbert, son père, bourreau de travail qui semble assez dépourvu de bons sentiments, et enfin Micheline, sa mère, qui a consacré son existence à être la parfaite mère de famille et maîtresse de maison, en oubliant sa propre existence, continuant d’ailleurs à se dévouer au corps inerte de sa fille.

La personnalité forte de Gilbert mène la danse et, lorsque la famille est convoquée par le médecin de Jeanne pour un nouveau bilan, Micheline sent que l’heure des décisions approche, et elle redoute d’être la seule à conserver un espoir. Et l’annonce du médecin se révèle bien pire que tout ce qu’elle aurait pu imaginer.

Face à cet événement dramatique, chacun va se retrancher dans son propre tourbillon d’angoisses et de désaccords. Et à tout garder en soi, c’est l’explosion qui menace toute la famille qui est en plein désarroi.

Sur base d’une simple tranche de vie, Barbara Abel parvient à maintenir un suspense prenant et les pages s’enchaînent car le lecteur est porté par la déferlante d’émotions qui chahute l’embarcation de cette famille à l’apparence si parfaite. Le vernis craque, et le tableau qui en était recouvert s’avère sinistre.

Si je n’avais pas été vraiment convaincue par « Je sais pas« , « Je t’aime » m’avait totalement transportée, et c’est encore le cas cette fois. Je suis irrémédiablement impressionnée par la manière dont l’auteur fait déraper ses personnages avec beaucoup de crédibilité. Le pire comme le meilleur se cache en chacun d’entre nous, et Barbara Abel l’a bien compris et joue de cette dualité humaine avec un brio à la hauteur de sa réputation. Magistral !

31 réflexions sur “« Et les vivants autour » – Barbara Abel

      1. Les Lectures de maud

        Je suis sûre que tu n as même pas l air Désolée 🤣🤣🤣🤣🤣 nan tant que je n ai pas lu celui que j ai je ne peux pas en acheter d autres 😁😄 mais mais un bouleversement de lecture est à prévoir 😀

        Aimé par 1 personne

      2. Les Lectures de maud

        En même temps c est bon la honte alors bon 🤣🤣🤣 15 mois que je tiens ce défi 😆 mais il ne tient qu à moi de lire les auteurs dont je veux acheter les nouveautés 🤣 merci pour tes encouragements 😀

        Aimé par 1 personne

  1. J’ai lu « Derrière la haine » et j’avais beaucoup aimé. J’aime bien les drames psychologiques même si je lis peu de thriller. D’ailleurs, je me suis promis de visualiser l’adaptation « Duelles » qui en a été faite. C’est vrai que je relirai cette autrice avec plaisir, pourquoi pas avec celui-là !

    Aimé par 1 personne

  2. Ping : « L’innocence des bourreaux » de Barbara Abel – Les pages qui tournent

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s