« Je sais pas » – Barbara Abel

Lu en : Septembre 2017

je-sais-pasHé bien… voilà une lecture qui s’achève aux premières lueurs d’un beau dimanche et qui me laisse un peu perplexe… J’irais jusqu’à dire… « Je sais pas ! » Parce que je ne sais pas trop quoi en penser !

Bon, dans l’ordre, je vais commencer par « planter le décor » ! Camille, jeune mère de famille dynamique, est en pleine phase de révolution par rapport à sa vie. En effet, l’histoire commence par un échange entre elle et son tout récent amant ! Elle doute, elle s’interroge, elle se justifie… elle profite ! Mais un jour de sortie scolaire, sa petite fille de 5 ans disparaît dans les bois. Partie à sa recherche, son institutrice se volatilise à son tour… Sachez que si vous entamez la lecture, sa disparition ne sera pas un mystère pour vous… Car l’aspect machiavélique de l’intrigue ne se situe pas tant sur l’intrigue que sur les personnages ! C’est là le côté qui me laisse un sentiment mitigé. À la fin de la lecture, chaque élément mis bout à bout trouve sens et logique… C’est fichtrement bien cousu ! Aucun doute là-dessus ! Mais un tel condensé de déviances me laisse perplexe… Ce n’est pas un personnage qui est tordu… c’est une fameuse brochette ! Tellement de psychopathes qu’on en vient à regarder sa tablée avec méfiance à l’heure du repas parce que 6 à table, ça doit forcément, si l’on suit la logique de l’auteur, cacher au moins 5 frappa-dingues ! Et vu que je sais que ce n’est pas moi (Hé là ! Pas de protestation là au fond !!), ben c’est que c’est eux !!!

Trêve de plaisanterie… L’intrigue et le dénouement valent le détour. Mais j’ai quelques bémols… Les états d’âme de Camille qui m’ont sérieusement saoulée, les attitudes de l’institutrice qui cherche une petite fille de 5 cinq perdue dans les bois en éructant : « Sale petite pute ! » m’ont franchement choquée ! Ainsi que d’autres moments durant lesquels j’ai trouvé que l’auteur dramatisait à outrance. Mais malgré tout, un besoin irrépressible d’avancer dans ma lecture ! Pour finalement apprécier le dénouement et rester perturbée par la fin…. Bref, « je sais pas » si je dois vous demander de foncer le lire ou de passer votre chemin ! Quoique… si vous pouviez le lire… parce que j’aimerais bien en reparler avec vous… Et puis aussi, parce que c’est le coup de cœur de Michel Bussi dans le catalogue de Belgique Loisirs  !

18 réflexions sur “« Je sais pas » – Barbara Abel

  1. Bon, je ne crois pas que je vais mettre ce livre dans ma liste, mais ton résumé m’a fait penser à une phrase dont seul Jean-Claude Van Damme a le secret : « Selon les statistiques, il y a une personne sur cinq qui est déséquilibrée. S’il y a 4 personnes autour de toi et qu’elles te semblent normales, c’est pas bon. » 😀

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s