« Dans la brume écarlate » – Nicolas Lebel

Lu en : Avril 2020

CVT_Dans-la-brume-ecarlate_4905Il ne me restait plus qu’un seul tome de la saga Mehrlicht à découvrir. Et vu le niveau du précédent (mon avis ici), j’ai vite choisi de m’y plonger. On en était à un mois de confinement, et même si je suis globalement bonne élève et que je ne me plains pas trop, clairement, comme tout le monde, le moral commençait un peu à baisser. Alors je me suis dit : « Reprenons une rasade de Mehrlicht, au moins j’ai la garantie de passer un bon moment ! » Résultat ? Au final, il m’a complètement flingué le moral, Nicolas Lebel ! Mais reprenons au début de l’histoire…

L’équipe de Mehrlicht remonte sur le ring ! L’adversaire, cette fois, abandonne des cadavres de jeunes femmes exsangues… Y aurait-il un vampire à Paris ??? C’est bien ce que semble croire un narrateur mystérieux dont le journal nous est livré au compte-goutte… Et tandis qu’une mère s’inquiète de la disparition pas encore inquiétante de sa fille, qu’une des allées du Père Lachaise est inondée d’hémoglobine et que Latour supporte mal les sentiments dévastateurs de Dossantos, nous tremblons aussi pour Taleb, un réfugié syrien dont la sœur reste introuvable.

Dans cet opus, on va parler de réfugiés, de violence conjugale, d’amour, de loyauté. On va rire, froncer les sourcils, pester, trembler… On va naviguer sur le fil ténu de la frontière entre le bien et le mal, et on va revisiter les sélections de « Questions pour un champion ». Des émotions à la pelle et une écriture irréprochable pour aborder des thèmes actuels et passés, le tout avec mesure et cohérence. Sans oublier des héros de plus en plus attachants… Bah alors quoi, c’est quoi le problème (hormis le fait que j’ai douté un court instant de l’état de santé de Michel Sardou… j’ai tout de même été vérifier sur Google !) vu que j’ai l’air de dire que c’est si génial (et ça l’est !) ?!?

Le problème ?!? Mais c’est cette fin ! Cette dernière petite phrase assassine qui transperce le cœur des fidèles en y implantant le venin de l’angoisse… Je vous le jure, ça m’a flingué le moral !! (Même ce n’est pas une excuse pour ne pas le lire !)

Sad Baby GIF

49 réflexions sur “« Dans la brume écarlate » – Nicolas Lebel

  1. On reconnaît un bon auteur à sa fin marquante ! 😀 Et ça semble être le cas. (J’adore ton gif !)

    Les thématiques ont l’air fortes et d’actualité. Sinon, l’ambiance digne de question pour un champion est originale. Ca m’interpelle et je me demande quel est le rapport avec les réfugiés ou la vie conjugale ! 😀 A voir si je tente un jour… En gardant en tête que la fin peut mettre en PLS !

    Aimé par 3 personnes

    1. Haha, j’avoue que le rapport ne saute pas aux yeux 🤣 ! En fait, depuis le début de la série, il y a toute une histoire avec Mehrlicht qui a déjà fait un bref passage à Question pour un champion, mais qui ne s’est pas très bien terminé et dans les tomes suivants, son vieux copain (dans des circonstances plutôt exceptionnelles) le pousse à retenter l’expérience !
      Ha merci pour le gif, j’ai cherché longtemps 😂

      J'aime

    1. Alors dans l’ordre :
      1 : L’heure des fous
      2 : Le jour des morts
      3 : Sans pitié ni remords
      4 : De cauchemar et de feu
      5 : Dans la brume écarlate
      Je trouve que l’auteur peaufine sa plume d’ouvrage en ouvrage pour en arriver à se final puissant. Évidemment, le petit côté râleur, impertinent et grossier en a rebuté certains mais moi je trouve que c’est ce qui fait son charme…

      Aimé par 2 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s