« Ils se marièrent et il y eut beaucoup de sang » – Laurine Valenheler

Lu en : Janvier 2021

Ils se marièrent et il y eut beaucoup de sang par Valenheler

Lors de la parution de l’article « C’est vous qui le dites » réservé aux coups de cœur de Chrystel Duchamp (à retrouver ici), mon attention avait été attirée par son retour enthousiaste sur le premier roman de Laurine Valenheler. Outre le fait que le titre est particulièrement savoureux, les mots de Chrystel avaient titillé ma curiosité. Aussitôt reçu, aussitôt entamé !

Première surprise : Dès les premières lignes, j’ai adhéré à la plume précise et puissante de l’auteur. Je ne ressentais pas du tout l’écriture parfois hésitante que l’on peut logiquement retrouver dans un premier roman.

Ensuite, focus sur une série de meurtres particulièrement sordides. Je ne me refais pas, j’adore ça ! Ici, le meurtrier cible les couples homosexuels, et c’est justement cette orientation qui amène Maël et Yohann, qui sont un double duo, puisqu’ils sont partenaires en tant que flics et qu’ils sont également mariés, à mener l’enquête avec leur équipe. L’enquête s’avère pénible, d’une part parce que le meurtrier est particulièrement sadique, d’autre part, parce que l’homophobie touche Maël et Yohann au plus profond d’eux-mêmes, eux qui en furent les victimes précédemment. Et c’est sans compter sur la ténacité du tueur qui a un message à faire passer, et qui se rapproche de plus en plus d’eux…

Chose très surprenante, l’identité du tueur est révélée assez tôt, et pour les plus perspicaces d’entre nous, encore un peu plus vite. Mais ce n’est pas sur cet effet de surprise que l’auteur a misé. Au contraire… Sous couvert d’une intrigue, somme toute rondement menée et complètement crédible, l’auteure a surtout mis en lumière le quotidien d’un couple non mixte à notre époque que l’on pourrait penser si tolérante… Pour ce faire, elle nous a décrit la vie de Maël et Yohann dans le détail, allant d’une idylle naissante à un mariage réussi et heureux. Bim, cette partie-là, un peu trop longue à mon goût, ça a un peu coincé avec moi. Mais pas du tout parce qu’il s’agissait d’un couple d’hommes, ça, peu m’importe, c’est juste que moi, le romantisme, j’aime pôôô, mais alors pô du tout !! J’aurais pu ajouter que je n’aurais pas mieux apprécié s’il s’était agi d’un couple « normal », mais utiliser ce mot aurait signifié que je n’avais vraiment rien compris du message véhiculé par l’auteur !

Car la puissance de ce livre, c’est vraiment ça : je ne me suis jamais considérée comme homophobe, bien loin de là, mais le simple fait de voir en leur mode de vie une « différence », ce qui n’était pour moi rien d’autre qu’une constatation s’avère être pour eux une véritable blessure… La peur d’être démonstratifs, la peur d’être jugés, la peur même d’être invectivés, voire agressés ! Je ne pouvais pas m’imaginer cette réalité-là, tout au moins, pas à ce point, et Laurine se fait forte d’ouvrir nos yeux sur cette problématique tout en offrant un véritable « divertissement ». Et ça, c’est bien joué !

Au final, on suivra une enquête éprouvante, tant par sa teneur, que pour la cohésion du groupe qui s’en trouve fragilisée, de même que le couple idéal formé par le duo principal, qui tangue sous le coup d’une abjecte vendetta. Et pourtant, même les origines de celle-ci toucheront le cœur des insensibles. On oublie souvent à quel point nous, les adultes, avons une responsabilité importante dans les idéologies que nous implantons aux enfants qui nous entourent.

Tout ça pour dire que cette lecture fut bouleversante autant que réjouissante, emmenée par le talent d’une auteure indéniablement à suivre !

9 réflexions sur “« Ils se marièrent et il y eut beaucoup de sang » – Laurine Valenheler

  1. Ping : C’est vous qui le dites ! – Les coups de cœur de Caroline Vallat – Mes Lectures du Dimanche

  2. Ping : C’est vous qui le dites ! – Les coups de cœur de Laurine Valenheler – Mes Lectures du Dimanche

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s