« Ernetti et l’énigme de Jérusalem » – Roland Portiche

Lu en : Juin 2021

Ernetti et l'énigme de Jérusalem par Portiche

Lorsque j’ai commencé « La machine Ernetti » en avril dernier, je m’attendais à un thriller dynamique à la Dan Brown. Si j’avais aimé le livre, un évident manque de souffle et de puissance dans l’écriture m’avait un peu déçue. Toutefois curieuse de découvrir la suite, j’ai entrepris cette lecture avec moins d’attentes, plutôt comme on retrouve de vieux amis. Et miracle (bah tant qu’à faire, on est à Rome, non ?), cette fois la magie a opéré tout de suite ! Déjà familiarisée au style assez simple et direct, j’ai focalisé mon attention sur l’intrigue et sur les questions qu’elle suscitait, que j’ai même reporté jusque dans mon salon puisqu’on en a débattu en famille…

Après plus de quinze ans à prendre la poussière dans les archives secrètes du Vatican, le chronoviseur du père Ernetti est remonté, sur ordre du Pape Jean-Paul II. Celui-ci a besoin de réponses, car la découverte d’une arche menace une nouvelle fois de faire vaciller les croyances des peuples, et c’est tout ce qu’attendait ce vieil ennemi du Vatican, Dom Alberto Carvalho, pour foutre à nouveau le bordel… Tel Minus et Cortex, son fidèle homme de main et lui passent effectivement leur vie à trouver un plan pour gouverner le monde… Genre : « Dis Dom Alberto, tu veux faire quoi cette nuit ? » « La même chose que chaque nuit Enrique, tenter de conquérir le monde » enfin, plutôt l’église, mais vous avez compris l’idée…

Face à la menace, le pape réunit en concile secret les dirigeants des autres religions mondiales, et rien que pour cet exemple d’entente internationale et interculturelle, ce livre est une bonne pioche. La mission du père Ernetti qui, pour le coup, rempile avec Natacha (archéologue, conservatrice adjointe du musée de Jérusalem et agent du Mossad) est de comprendre comment cette arche et son contenu controversé est arrivée un beau jour sous le temple de Jérusalem. Leurs recherches nous emmènent dans l’Egypte d’Akhenaton et Nefertiti. Parallèlement, l’aventurier qui a révélé l’existence de l’arche passe son temps à changer de camp. D’abord animé d’un profond désir de reconnaissance posthume pour son grand-oncle, à l’origine de la découverte, son besoin de moyens financiers puis son repentir l’amènent à collaborer tour à tour avec Dom Alberto, puis des illuminés en quête de la venue du messie, puis enfin l’équipe papale ! Au final, une course poursuite à l’américaine avec trois équipes qui se courent après pour se retrouver au moment T dans une scène très hollywoodienne !

Ce tome apporte plus d’action, met l’accent sur les saintes écritures et leurs interprétations, apporte des variantes audacieuses à certains grands moments de l’Histoire… Le tout avec toujours cette écriture légère qui, finalement, sied bien au genre… Une très bonne lecture que j’ai donc finalement beaucoup appréciée !

J’en profite pour valider un pays dans le challenge #tourdumondedupingouin et je choisis Israël dans la longue liste des pays visités dans ce livre !

11 réflexions sur “« Ernetti et l’énigme de Jérusalem » – Roland Portiche

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s