En voyage avec Collectif Polar

Article initialement paru sur le blog du Collectif Polar ici !

Quel plaisir de répondre à un nouveau défi lancé par la flingueuse en Chef du Collectif Polar, j’ai nommé Dame Geneviève ! Il s’agit cette fois de citer des livres qui se passent sur les différents continents (un par continent sauf pour l’Europe, où l’on en citera cinq ! – plus d’infos ici) Comment résister à Geneviève, responsable d’une certaine aggravation régulière de l’état de ma PAL depuis plus de quatre ans maintenant ? Impossible, vous l’avez compris !

Quelques heures de réflexion plus tard, voici donc mes réponses ! (Et en plus de l’Europe, l’Amérique, L’Afrique, l’Asie et l’Océanie, je vous mets en prime une illustration de l’Arctique et de l’Antarctique !) 

Vous retrouverez dans cette sélection principalement des livres que j’ai particulièrement adorés et qui m’ont énormément appris sur l’histoire, qu’elle soit passée ou présente. 

Europe I : Pologne : « Au nom de tous les miens » – Martin Gray

Pourquoi je l’ai choisi ? : Parce que c’est en Europe que le cauchemar s’est produit, j’ai l’histoire de Martin Gray en tête, qui nous emmène du ghetto de Varsovie au camp de Treblinka, sur les traces du pire moment de l’histoire de notre continent. Un livre inoubliable, bien que je l’aie découvert il y a de nombreuses années maintenant !

au nom de tous les miens

Résumé Babelio :

De la guerre, le petit Martin connaîtra tout : les privations, les humiliations, la peur durant le temps passé au ghetto de Varsovie, l’horreur absolue des camps nazis à Treblinka, la fureur de vivre quand il s’en échappera caché sous un camion, l’abattement et aussi le suprême courage quand il apprendra qu’il a perdu tous les siens…

Et puisqu’il faut bien vivre, il s’engagera ensuite dans l’Armée rouge, puis partira aux Etats-Unis… Enfin la paix reviendra. Martin reconstruit alors sa vie et rencontre le grand amour en la personne de Dina. C’est dans le sud de la France, par une journée d’été éclatante, que le destin le blessera à nouveau – à mort – en décimant ceux qui lui sont le plus chers. Ce récit de vie, extraordinairement dramatique, a fait le tour du monde.

Traduit dans plus de vingt langues, adapté au cinéma par Robert Enrico (avec dans les rôles principaux Michael York et Brigitte Fossey), devenu ensuite un feuilleton, il continue à toucher des millions de lecteurs car son message de courage, mais aussi d’espérance, est universel.

Europe II : France : « Entre deux Mondes » – Olivier Norek (Ma chronique ici)

Pourquoi je l’ai choisi ? : Parce que ce livre est l’une des plus grosses claques littéraires que j’aie prises ces dernières années et qu’il évoque le quotidien de nos contemporains moins chanceux. Olivier Norek s’est ici posé en observateur et non en moralisateur, et, à moins de ne pas avoir de coeur, ce livre ne peut laisser personne indifférent !

CVT_Entre-deux-mondes_8014

Résumé Babelio :

Fuyant un régime sanguinaire et un pays en guerre, Adam a envoyé sa femme Nora et sa fille Maya à six mille kilomètres de là, dans un endroit où elles devraient l’attendre en sécurité. Il les rejoindra bientôt, et ils organiseront leur avenir. Mais arrivé là-bas, il ne les trouve pas. Ce qu’il découvre, en revanche, c’est un monde entre deux mondes pour damnés de la Terre entre deux vies. Dans cet univers sans loi, aucune police n’ose mettre les pieds. Un assassin va profiter de cette situation. Dès le premier crime, Adam décide d’intervenir. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’il est flic, et que face à l’espoir qui s’amenuise de revoir un jour Nora et Maya, cette enquête est le seul moyen pour lui de ne pas devenir fou. Bastien est un policier français. Il connaît cette zone de non-droit et les terreurs qu’elle engendre. Mais lorsque Adam, ce flic étranger, lui demande son aide, le temps est venu pour lui d’ouvrir les yeux sur la réalité et de faire un choix, quitte à se mettre en danger. 

Europe III : Russie : « HS 7244 » – Lorraine Letournel Laloue (Ma chronique ici)

Pourquoi je l’ai choisi ? : Un peu comme pour « Entre deux Mondes », ce livre choque. Particulièrement parce qu’il lève le voile sur des atrocités malheureusement peu connues, et c’est cette découverte qui m’a violemment heurtée et révoltée !

HS 7244 par Letournel Laloue

Résumé Babelio :

Lorsque Marius se réveille dans cette cellule froide et puante, ses derniers souvenirs sont ceux d’une soirée arrosée et joyeuse avec Camille, l’amour de sa vie. Après Saint-Pétersbourg et Moscou, leur voyage à travers la Russie les avait conduits dans un petit bar de Grozny. Des vacances en amoureux, cela avait commencé comme ça…
Aujourd’hui, Marius est enfermé, il a tout perdu, à commencer par ses droits. Il entend des hurlements, des hommes sont torturés. On les accuse d’être malades, contagieux. Dans cette prison non officielle, ils font l’objet d’expériences médicales, menées par ceux qui veulent trouver l’origine de leur mal et surtout un remède à ce fléau.

Avec l’histoire de Marius, inspirée d’un drame qui a choqué le monde entier, Lorraine Letournel Laloue embarque le lecteur pour un aller simple en enfer.

Europe IV : Serbie/Croatie : « Le Manufacturier » – Mattias Köping (Ma chronique ici)

Pourquoi je l’ai choisi ? : Même si l’essentiel de l’action de ce livre se passe en France, l’origine de l’intrigue prend sa source dans le conflit serbo-croate, et une nouvelle fois, ce livre révèle énormément d’informations sur les atrocités dont sont capables les humains envers leurs semblables… Ce livre a marqué définitivement au fer rouge mon coeur de lectrice ! Indubitablement l’un de mes plus gros coups de coeur littéraires !

le manufacturier

Résumé Babelio :

Le 19 novembre 1991, une poignée de paramilitaires serbes massacrent une famille à Erdut, un village de Croatie. Laissé pour mort, un garçonnet échappe aux griffes des tortionnaires, les Lions de Serbie. Un quart-de-siècle plus tard, l’avocate Irena Ilić tente de remonter la piste jusqu’à la tête du commando, le sinistre Dragoljub.
Le 1er avril 2017, les cadavres d’une femme et de son bébé sont retrouvés dans la banlieue du Havre, atrocement mutilés. Niché dans le dark Web, un inconnu sous pseudonyme revendique le double meurtre et propose les vidéos de ses crimes à la vente sur son site Internet… Depuis quand sévit-il ? Prêt à transgresser la loi, le capitaine de police Vladimir Radiche s’empare de l’affaire qui sème la panique sur le pays, au risque de voir l’inimaginable s’en échapper.
Les deux investigations vont se percuter avec une violence inouïe. L’avocate et le flic ont des intérêts divergents et sont prêts à se livrer une guerre sans merci. Emportés dans l’abîme du terrifiant conflit yougoslave, les enquêteurs évoluent dans un vertige noir, gangrené par la violence et la corruption, où les plus pourris ne sont peut-être pas ceux que l’on croit. Crimes contre l’humanité, meurtres en série, fanatismes religieux, trafics entre mafias sans scrupules, l’étau se resserre au fil des chapitres. Les égouts de l’Histoire finiront par déborder, et vomir des monstres trop vite oubliés.
N’ayez pas peur.
Oui, il y a tout cela dans Le Manufacturier. Non, il n’y a pas d’autre issue.

Europe V : Espagne : « Sång » – Johana Gustawsson (Ma chronique ici)

Pourquoi je l’ai choisi ? : Une petite plongée en Espagne, ça fait toujours du bien ! Mais attention, dans cette Espagne-ci, pas de coktail ni de boîtes de nuit, car c’est dans l’Espagne de Franco que nous emmène Johana ! Encore un morceau sombre de l’histoire d’Europe que j’ai approfondi grâce à la magnifique plume de cette talentueuse auteure.

Sång par Gustawsson

Résumé Babelio :

[Sång] : nom fém. En suédois, signifie « chanson ». En Suède, une famille est massacrée dans sa luxueuse demeure. Ce terrible fait divers rappelle sur ses terres Aliénor Lindbergh, une jeune autiste Asperger récemment entrée comme analyste à Scotland Yard : ce sont ses parents qui ont été assassinés. Avec son amie Alexis Castells, une écrivaine spécialisée dans les crimes en série, la profileuse Emily Roy rejoint sa protégée à Falkenberg, où l’équipe du commissaire Bergström mène l’enquête. Ensemble, elles remontent la piste du tueur jusqu’à la guerre civile espagnole, à la fin des années 1930, lorsque le dictateur Franco réduisit toute résistance au silence, dans le sang.

Amérique du nord : « L’allée du Sycomore » – Jonh Grisham (Ma chronique ici)

Pourquoi je l’ai choisi ? : Grisham a l’art et la manière de nous éclairer sur le système judiciaire américain. Cette fiction en particulier tire son origine dans la vieille rancœur entre blancs et noirs, conflit que j’ai énormément étudié dans mon adolescence et qui revêt toujours pour moi le même intérêt.

gris

Résumé Babelio :

Seth Hubbard n’a confiance en personne. Atteint d’un cancer, il se pend à un sycomore après avoir laissé un dernier testament. Ce document va plonger ses enfants désormais adultes, sa femme de ménage noire et l’avocat Jake Brigance dans un conflit juridique aussi brutal et dramatique que le procès pour meurtre qui avait exacerbé les tensions raciales dans le comté de Ford, trois ans auparavant.

Pourquoi Seth Hubbard veut-il léguer presque toute sa fortune à son employée ? La maladie a-t-elle affecté ses facultés de jugement ? Et quel rapport tout cela a-t-il avec cette parcelle de terre qu’on appelait autrefois Sycomore Row ?

Un superbe roman où le déchaînement des passions humaines ouvre le chemin d’une possible rédemption.

Amérique du sud : « Paz » – Caryl Férey (Ma chronique ici)

Pourquoi je l’ai choisi ? : D’abord parce que c’est l’un des rares livres qui se passe dans ce coin du monde que j’aie lu ! Et aussi parce que cette histoire m’a appris énormément de choses sur la Colombie et que j’ai trouvé ça révoltant ! Encore un sombre livre qui m’éclaire sur le quotidien de ceux qui vivent loin de nos belles démocraties !

Paz par Férey

Résumé Babelio

Un vieux requin de la politique.
Un ancien officier des forces spéciales désormais chef de la police de Bogotá.
Un combattant des FARC qui a déposé les armes.
Un père, deux fils, une tragédie familiale sur fond de guérilla colombienne.

Afrique : « Congo Requiem » – Jean-Christophe Grangé (Ma chronique ici)

Pourquoi je l’ai choisi ? : Il existe, en Afrique, une part sombre liée à la manipulation exercée par les grandes puissances mondiales dont les africains sont les victimes. Grangé, dans cet ouvrage, nous apporte un éclairage pertinent qui m’a appris beaucoup.

cong

Résumé Babelio :

On ne choisit pas sa famille mais le diable a choisi son clan.

Alors que Grégoire et Erwan traquent la vérité jusqu’à Lontano, au cœur des ténèbres africaines, Loïc et Gaëlle affrontent un nouveau tueur à Florence et à Paris.

Sans le savoir, ils ont tous rendez-vous avec le même ennemi. L’Homme-Clou.

Chez les Morvan, tous les chemins mènent en enfer.

Asie : « La Bicyclette bleue, Tome 5 : Rue de la Soie » – Régine Deforges

Pourquoi je l’ai choisi ? : J’ai des flashs en images de l’ambiance de ce roman, lu dans mon adolescence, qui m’évoquent le Vietnam, aussi c’est le premier auquel j’ai pensé pour représenter l’Asie !

rue de la soie

Résumé Babelio :

1947 : L’Indochine marche vers l’indépendance. Mais entre Hô Chi Minh et le gouvernement français, tout espoir n’est pas évanoui d’une négociation de paix. Telle est la mission officieuse dont est chargé François Tavernier au lendemain de son mariage avec Léa Delmas.

Traquée par d’anciens nazis, celle-ci décide de le rejoindre. De multiples aventures l’attendent entre Saïgon et Hanoï, dans ce pays en proie aux convulsions politiques, et en même temps formidablement attachant par son humanité, sa douceur, la splendeur de se paysages. Léa et François se retrouveront. Mais entre-temps, l’aveuglement des puissants aura laissé se mettre en branle l’engrenage de la guerre…….

Océanie : « L’Australienne » – Nancy Cato

Pourquoi je l’ai choisi ? : Là j’avoue clairement sécher, aussi j’ai choisi ce titre (évocateur) de ma bibliothèque, que j’avoue cependant n’avoir pas lu !

l'australienne

Résumé Babelio :

Dans les décors somptueux des terres australiennes, sur les rives envoûtantes du fleuve Murray, la destinée bouleversante d’une femme prête à tout pour vivre libre dans un monde d’hommes sauvage et sans pitié.

Un superbe roman, déchirant d’émotion, dans la lignée des Oiseaux se cachent pour mourir.

Ayant perdu ses parents dans un naufrage, Délie Gordon est recueillie par son oncle et sa tante. Le monde fascinant de l’Australie des pionniers de la fin du siècle dernier l’attend. De rêves en ambitions, malgré les tabous d’une société farouche, Délie Gordon va finir par s’imposer à tous. Une passion, la peinture, l’a fait quitter, toute jeune, sa famille d’adoption pour tenter sa chance à Melbourne, passion qu’elle conservera sa vie durant, malgré les obstacles rencontrés. Au centre de ces épreuves, trois hommes : d’abord Adam, son jeune cousin, qu’elle aime avant qu’un stupide accident ne vienne briser leur bonheur, puis Brenton Edwards, le capitaine de navire qu’elle épouse et dont elle va partager la rude existence à bord du Philadelphie ; et enfin Alistaire Raeburn, un riche amateur d’art aux avances duquel Délie sera peut-être tentée de succomber… De 1890 à nos jours, l’Australienne nous donne à vivre, par la force des mots et des personnages, une expérience romanesque inoubliable.

Antarctique : « La Nuit des temps » – René Barjavel

Pourquoi je l’ai choisi ? : J’ai tellement aimé cette aventure polaire (lue il y a mille ans) que c’est assez naturellement que ce titre m’est venu en tête pour exprimer ce continent !

la nuit des temps

Résumé Babelio :

Dans l’immense paysage gelé, les membres des Expéditions Polaires françaises font un relevé sous-glaciaire. Un incroyable phénomène se produit : les appareils sondeurs enregistrent un signal. Il y a un émetteur sous la glace…

Que vont découvrir les savants et les techniciens venus du monde entier qui creusent la glace à la rencontre du mystère ? « La nuit des temps », c’est à la fois un reportage, une épopée mêlant présent et futur, et un grand chant d’amour passionné.

Traversant le drame universel comme un trait de feu, le destin d’Elea et de Païkan les emmène vers le grand mythe des amants légendaires.

Arctique : « Deception Point » – Dan Brown

Pourquoi je l’ai choisi ? : Voilà encore un auteur que j’apprécie énormément, et j’ai beaucoup aimé ce « Deception Point » où l’auteur s’essaye à « autre chose » que ses intrigues habituelles…

deception point

Résumé Babelio : Une extraordinaire découverte scientifique.

Une manipulation incroyable.

Un thriller exemplaire.

Quand un satellite de la NASA détecte une météorite d’une exceptionnelle rareté enfouie sous les glaces du cercle polaire, cela tombe à pic pour l’agence spatiale, impatiente de faire oublier une série d’opérations ratées.

À la veille de l’élection présidentielle, alors que son avenir politique est en jeu, le président des États-Unis envoie dans l’Arctique Rachel Sexton, analyste des services secrets, vérifier l’authenticité de cette découverte. Elle y rejoint une équipe d’experts, dont le charismatique océanologue Michael Tolland.

Ce que Rachel va découvrir est presque inconcevable : une mystification audacieuse qui menace de déclencher un scandale mondial.

Avec Deception Point, écrit entre Anges et Démons et Da Vinci code, Dan Brown signe un thriller époustouflant.

9 réflexions sur “En voyage avec Collectif Polar

  1. Le défi/tag est original ! Je ne pense pas que je serais capable de trouver autant de titres que toi pour certaines questions. Très contente de voir Entre deux mondes. ❤ Du Johana Gustawsson, une valeur sûre ! Je n'ai lu que Mapuche de Caryl Férey, mais j'avais aimé. Il faut que je tente d'autres titres de lui…
    Merci pour ces belles idées de lectures !

    Aimé par 1 personne

  2. Oh c’est trop d’honneur que tu me fais là ma Nath en reprenant les réponse que tu as donné à notre tag de l’été chez Collectif Polar. Une belle mise en avant qui en plus peut-être donnera envie à certains et certaines de tes lecteurs à participer à celui-ci.
    Et vraiment merci encore d’être aussi fidèle à notre blog. Flattée et heureuse je suis 🥰🥰

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s