« La mémoire dans le sang » – Marie Compagne – Prix des Auteurs Inconnus

Lu en : Août 2021

Nouvelle lecture dans le cadre du Prix des Auteurs Inconnus (plus d’infos ici), dans lequel je suis jurée, catégorie littérature Noire, of course ! Aujourd’hui, on se penche sur « La mémoire dans le sang » de Marie Compagne !

Une découverte totale pour moi, car je ne connaissais ni l’oeuvre ni l’auteur. Premier léger bémol : je constate, après quelques chapitres, que ceci est un second tome et que la capitaine Lievič et son équipe sont déjà apparus dans « La nuit avalera le mal ». En soi, ne pas l’avoir lu ne nuit pas à la compréhension de l’intrigue, mais j’ai toujours du mal me dire qu’il me manque un morceau dans l’histoire des héros…

Ces héros, justement : on va suivre un groupe de flics confrontés à une série de crimes étranges dont la mise en scène tend à faire penser à l’oeuvre (improbable !) d’un vampire ! Parallèlement, nous retournons dans le passé pour suivre l’évolution de la petite Elvire, une enfant qui s’avérera vite « pas comme les autres », souffrant d’une maladie peu commune.

C’est une lecture qui s’achève en demi-teinte, et je referme ce livre pas tout à fait convaincue.

Commençons par le positif : j’étais assez intriguée par l’histoire inhabituelle d’Elvire, petite fille à laquelle on a envie de s’attacher. L’alternance entre l’enquête et la vie d’Elvire m’a également beaucoup plu, c’est un format de narration que j’aime particulièrement.

Par contre, j’ai déploré trop d’ellipses temporelles. Ce n’est pas la première fois que je rencontre ce problème, et ça me gêne toujours un peu, parce que si c’est quelque chose que j’apprécie lorsqu’il s’agit d’évoquer un souvenir, quand ce sont des avancées de l’enquête qu’on nous livre sous ce format, ça me fait tiquer (d’autant que ça engendre une complication dans l’utilisation de la conjugaison qui alourdit inutilement le récit !). Ensuite, je n’ai pas eu de surprise fondamentale, car le coupable m’est apparu rapidement assez clairement ! Ne me restait plus que ses motivations à appréhender. On a ensuite les quelques clichés ou quelques scènes sentimentales qui m’ont fait grincer des dents, la faute à mon éternel cœur de pierre ! Concernant la thématique « vampire », si le sujet était bien traité, je n’ai pas eu l’impression d’apprendre des choses ou de l’aborder sous un angle original. De plus, l’absence de l’élément de surprise a évidemment bridé ma frénésie de lecture, ce qui est assez dommage. (Mais, à la décharge de l’auteur, je flirte actuellement dangereusement avec la panne de lecture !)

Il n’en reste pas moins que les personnages sont bien développés et que l’écriture est fluide, le sujet des vampires très présent et le cas d’Elvire particulièrement intriguant, ce qui peut donc suffire à en faire une bonne lecture !

18 réflexions sur “« La mémoire dans le sang » – Marie Compagne – Prix des Auteurs Inconnus

  1. Ouh là vilaine panne de lecture ! 🤭 Ça, et un coeur de pierre, décidément ce n’est pas de chance 😂 Je me demande bien ce que peut bien avoir Elvire maintenant.. 😇 Penses tu lire quand même « La nuit avalera le mal » pour en découvrir un peu plus sur les personnages ? Belle journée Nath 😊

    Aimé par 1 personne

    1. Pour la panne de lecture, je pense qu’on a tous été mis à rude épreuve ces derniers mois, donc effectivement j’ai du mal à plonger avec autant de facilité. Niveau cœur de pierre, vrai ou pas, je tiens à ma réputation 🤣.
      Je ne sais pas trop si je découvrirai le premier, à mon avis pas dans l’immédiat mais si l’occasion se présente, pourquoi pas !

      Aimé par 1 personne

    1. Je comprends ça, dans ces cas-là, il faut se tourner vers une valeur sûre, dans mon cas, ce fut Harlan Coben… mais je sens bien que je n’ai pas retrouvé mon rythme d’avant… la rentrée et la reprise des habitudes m’aidera, je pense… il faut admettre que ces 16 derniers mois, la maison, qui est déjà de base le siège de notre entreprise, donc nous y avons nos bureaux, est devenue aussi salle de classe, salle de sport, et les habitudes avec les grandes en scolarité distancielle ont perturbé mon rythme habituel… je croise les doigts pour que le présentiel soit maintenu et dure !

      J'aime

Répondre à Caroline - Le murmure des âmes livres Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s