« L’ombre du Renard » – Nicolas Feuz

Lu en : Septembre 2019

CVT_Lombre-du-renard_307Quels sont pour moi les ingrédients d’un thriller qui remporte mes suffrages ? C’est assez simple : un récit dynamique, des chapitres courts mais qu’on ne peut s’empêcher d’enchaîner, une intrigue complexe sans être abracadabrante, des personnages attachants… Carton plein pour ce nouvel opus des aventures du solide trio composé par le procureur Jemsen, sa greffière Flavie, qui devrait plutôt être qualifiée de bras droit, et Tanja, qui fait office de bras armé. C’est direct et sans fioritures, mais diablement efficace.

Bien, vous suffit-il de me croire sur parole ? Sans doute pas, alors parlons un peu de cette intrigue : De la Corse à la Suisse, un groupe de mystérieuses jeunes femmes sème la mort chez les mafieux, de manière pour le moins originale (de bonnes idées à piocher si d’aventure vous rencontriez une ordure dont vous souhaiteriez vous débarrasser ! 😎 ) ! Qu’est-ce qu’une vieille légende sur un mystérieux trésor de guerre d’Hitler supposé enfui dans les eaux corses vient faire là-dedans ? Autant d’éléments qui vont emmener notre trio de choc à quitter la Suisse pour l’île de Beauté où ils espèrent trouver des réponses.

Ce roman a tout du thriller addictif pur jus, plus connu sous le nom de « page-turner », pour lequel il suffit de se laisser porter par l’intrigue en tournant les pages avec avidité. Et par moments, c’est vraiment appréciable de se laisser glisser dans le tourbillon des mots, à l’instar d’un bon film d’action où les scènes s’enchaînent suffisamment vite pour ne pas laisser le temps au spectateur de se poser des questions.

Autre point appréciable : bien qu’il s’agisse de la suite des aventures du trio, ne pas avoir lu l’opus précédent auquel il est fait quelques mentions n’a rien de problématique, à la fois pour la compréhension de l’intrigue actuelle et pour une éventuelle lecture future du « miroir des âmes » (mon avis ici), car aucun spoil ne vient entacher la lecture !

Bref, me voilà une nouvelle fois convaincue par la plume de Nicolas Feuz dont j’attends déjà avec impatience le prochain livre, eu égard à la dernière phrase qu’il nous balance sans pitié à la fin de celui-ci (#pascool !😋)!

Je clôture cette chronique en remerciant tout spécialement Marion, des Editions Slatkine  et Cie, qui m’a proposé la découverte de ce livre.

21 réflexions sur “« L’ombre du Renard » – Nicolas Feuz

  1. Ping : Salon Iris Noir Bruxelles 1 & 2 novembre 2019 – Mes Lectures du Dimanche

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s